Trois Français en demi-finales

- 30 janvier 2014 - Par Benjo DiMeo

EPT Deauville - Fin du Day 4

Journée de poker passionnante à l’intérieur du Centre International de Deauville ! Relativement bref mais intense, le Day 4 de l’étape Française de l’European Poker Tour a vu les demi-finales se dessiner après huit heures de jeu durant lesquels une bonne partie du contingent Français à mordu la poussière. A commencer par les short-stacks Jean Montury, Michel Pomaret et Alain Alezra, éliminés sans trop de surprises durant la première heure de jeu. Plus étonnante allait être la chute d’Ekrem Sanioglu en 28ème place. En tête du classement au départ de la journée, le Franco-Turc est tombé dans quelques pièges tendus par ses adversaires, surestimant la force de ses mains à plusieurs reprises durant le second niveau de jeu.

Sébastien Lapeyre suivra Sanioglu derrière le rail en 27ème place, avec beaucoup moins à se reprocher, son jeu short-stack ne lui ayant donné que très peu de marge de manoeuvre.

Après les éliminations des deux sympathiques Tricolores Kamel Boukhafa (20ème) et Mustapha Amaouche (19e) peu après 17h, nous n’étions plus qu’à deux éliminations des demi-finales. Celles-ci n’allaient pas se faire attendre :
Découvrons les 16 demi-finalistes de l’EPT Deauville 2014…



Le chip-leader Sotirios Koutoupas (photo) veut devenir le premier joueur Grec à remporter un EPT. Il y est presque arrivé en décembre 2012, terminant en seconde place à Prague face à Ramzi Jelassi, empochant 510,000€ qui lui permirent de bondir instantanément en tête du palmarès des gains des joueurs de son pays, avant que deux autres joueurs Grecs (Georgios Karakousis et George Manousos) ne fassent un malheur sur le circuit Européen en 2013 [Source : PokerStars Blog]

Le jeune Anglais Alex Goulder a dominé l’ensemble du Day 4 par son jeu agressif et de belles mains trouvées avec un timing impeccable. On notera que la Perfide Albion domine les phases finales de cet EPT Français avec 5 représentants parmi les 16 derniers joueurs, alors que seuls 3 Français restent en course !

JP Kelly et Eugene Katchalov sont sans doute les deux joueurs les plus faciles à reconnaître parmi les demi-finalistes : l’Irlandais et l’Ukrainien ont fait honneur à leur réputation et palmarès aujourd’hui en rendant des copies solides.



Jean-Yves Malherbe est LE vrai rescapé de cette journée, le Belge ayant entamé le Day 4 très short-stack. Il se qualifie pour les demis après avoir remporté une ribambelle de coups à tapis avant le flop.



Côté Français, outre le qualifié Winamax Alexandre Amiel, on pourra compter sur un Florian Ribouchon au palmarès jusque ici modeste en live mais possédant un énorme tapis, et Anthony Lerust, joueur bien connu aux tables de Winamax où il sévit en MTT sous le pseudonyme de « Laplume81 ».



Producteur de télévision, Alexandre Amiel est un passionné de poker qui voit le jeu comme un loisir. Son objectif premier : « s'amuser ! » C'est ce qu'il a fait aujourd'hui, aidé dans un premier temps par les cartes lorsqu'il a doublé son maigre tapis de seize blindes avec As-Dix contre une paire de Rois. Puis il a pu enclencher un jeu agressif qui lui a permis de se hisser dans le peloton de tête. « J'ai pris du bon temps aujourd'hui, je me suis bien marré » dit Alexandre quand on lui demande de résumer sa journée. Monté à 1,6 million de jetons à son top, le qualifié Winamax a opté pour un poker conservateur une fois tombé à dix-sept joueurs : « je me suis laissé exploiter sur la fin » confie-t-il, « je ne voulais pas prendre de trop gros risques. » Avec 1,173 million de jeton en demi-finale, 'susic10' disposera de plus de cinquante blindes à faire fructifier !



C'est un Florian Ribouchon éreinté qui s'est qualifié pour le Day 5 du tournoi. « Je ne me souviens même plus des coups que j'ai joué aujourd'hui » confie à chaud le tricolore qui a rapidement mis un terme au parcours de Ekrem Sanioglu, en l'éliminant sans coup férir avec une paire de Valets contre une paire de 2 lors d'une main où les jetons ont volé avant le flop. Florian a ensuite grindé, grindé et encore grindé, a tel point que son tapis a été multiplié par plus de 4 au cours de cette journée achevée avec plus de 70 blindes. Sérieux et appliqué, il s'impose comme un candidat naturel pour une place en finale.



Positionné dans le top 10 au début de la journée, Anthony Lerust a vite perdu de sa superbe, à la suite d'un coup démentiel, où à tapis préflop avec une paire de Rois contre le Valet-7 de Jose Carlos Garcia dont le 4-bet all-in était un peu téméraire, il arrive à concéder le pot malgré l'apparition d'un Roi sur le flop, son adversaire trouvant une miraculeuse quinte grâce aux quatre autres cartes communes. Mais celui qui joue sur Winamax sous le pseudo de « Laplume81 », et qui s'est dernièrement classé deuxième de l'Event 10 des dernières Series, a fait le dos rond. Avant de repartir du bon pied, éliminant au passage l'un de ses compatriotes - Kamel Boukhalfa - avec une confrontation à tapis préflop entre deux As contre As-Valet qui a logiquement tourné à son avantage. Anthony a pu ensuite tranquillement rallier la fin du Day 4 qu'il a conclu avec 35 blindes.

Rendez-vous à midi pour suivre l’avant-dernière journée de ce passionnant EPT Deauville ! La table finale constituée vendredi sera jouée dans la foulée le lendemain. Bonne soirée à tous !

Benjo, Harper & Kinshu

Les demi-finalistes de l'EPT Deauville

- 30 janvier 2014 - Par Benjo DiMeo

Sotirios Koutoupas (Grèce) 2,695,000
Chun Ho Law (UK) 2,579,000
Tau Maenpaa (Finlande) 1,921,000
JP Kelly (UK) 1,801,000
Florian Ribouchon (France) 1,719,000
Alex Goulder (UK) 1,365,000
Oliver Price (UK) 1,275,000
Eli Heath (UK) 1,191,000
Alexandre Amiel (France, Qualifié Winamax) 1,174,000
Eugene Katchalov (Ukraine)1,002,000
Anthony Lerust (France) 839,000
Dimitri Holdeew (Allemagne) 637,000
Rustem Muratov (Russie) 548,000
Jean-Yves Malherbe (Belgique) 476,000
Carlo De Benedittis (Italie) 417,000
Bahram Chobineh (Iran) 327,000

Blindes : 15,000/30,000

Les éliminés du Day 4

17e : Konstantin Tolokno (Russie) 27,680€
18e : Andrew Sweeney (Irlande) 24,450€
19e : Mustapha Amaouche (France) 24,450€
20e : Kamel Boukhalfa (France) 24,450€
21e : Javed Abrahams (UK) 21,220€
22e : Zimnan Ziyard (UK) 21,220€
23e : Marko Laine (Finlande) 21,220€
24e : Jeffrey Hakim (Liban) 18,200€
25e : José Carlos Garcia (Pologne) 18,200€
26e : Miha Gabric (Slovénie) 18,200€
27e : Sébastien Lapeyre (France) 18,200€
28e : Ekrem Sanioglu (France/Turquie) 15,950€
29e : Gheorghe Gradinaru (Roumanie) 15,950€
30e : Norbert Szecsi (Hongrie) 15,950€
31e : Erkan Yildirim (Allemagne) 15,950€
32e : Aurélien Soutchkov (France) 14 010€
33e : Jonathan Abdellatif (Belgique) 14 010€
34e : Ludovic Geilich (UK) 14 010€
35e : Alain Alezra (France) 14 010€
36e : Alessio Isaia (Italie) 14 010€
37e : Ondrej Vinklarek (Rep. Tchèque) 14 010€
38e : Dario Sammartino (Italie) 14 010€
39e : Michel Pomaret (France) 14 010€
40e : Tobias Wagner (Allemagne) 12 080€
41e : Jean Montury (France) 12 080€

Les prix restants à distribuer

Vainqueur : 614,000€
2nd : 379,500€
3e : 271,200€
4e : 207,800€
5e : 164,600€
6e : 128,200€
7e : 93,000€
8e : 63,900€
9e : 50,530€

10e et 11e : 41,200€
12e et 13e : 34,350€
14e et 15e 31,000€
16e : 27,680€

Le dernier éliminé de la journée

- 30 janvier 2014 - Par Harper

Avec les dynamiques agressives présentes aux tables short-handed, les relances et sur-relances ont été légions, jusqu'à l'explosion finale : un 4-bet à tapis au bouton pour une trentaine de blindes de Konstantin Tolokno avec 7Coeur7Trèfle payé par le ACoeurKPique de Chun Ho Law qui trouve un Roi dès le flop pour éliminer Konstantin en 17ème place et mettre un terme à ce Day 4. A suivre : le résumé de la journée et la présentation des demi-finales !

Sweeney the poor

- 30 janvier 2014 - Par Kinshu



Le quatuor infernal composé de Andrew Sweeney, JP Kelly, Dimitri Holdeew et Tatu Maenpaa nous offre un festival d'agressivité depuis un moment. Relances, 3-bet, 4-bet et plus, puis folds en pagaille, sont au programme une main sur deux. Et forcément ça a fini par péter...

Ouverture à 40,000 de l'intenable Allemand Holdeew UTG, 3-bet à 100,000 du Finlandais Maenpaa UTG+1 : il n'en fallait pas moins pour que l'Irlandais Sweeney place un 4-bet shove depuis la grosse blinde. Mais cette fois, l'un de ses adversaires possède une main légitime, car après un rapide fold de Holdeew, Maenpaa annonce calmement « i call » tout en retournant deux As. Sweeney révèle également une paire, les 9. Un As au flop vient alors définitivement enterrer l'Irlandais qui s'incline en 18e position.

Mouss est rasé

- 30 janvier 2014 - Par Benjo DiMeo

Le coup n’a rien de bien technique, il est classique des fins de tournois, mais il restera sans doute gravé dans la mémoire de Mustapha Amaouche. De petite blinde avec ACarreau8Coeur, Mouss’ s’est retrouvé à tapis pour les quelques jetons qu’il lui restait face à la paire de 4 de Chun Ho Law (bouton).

Mouss’ passe en tête sur le flop As-6-5, améliore sa main sur le turn As, et renverse littéralement sa chaise en voyant le 4Pique tomber sur la rivière.

Mustapha Amaouche est stoppé net dans son élan et se voit contraint de quitter le tournoi en 19ème place. Récompense : 24,450 euros.