Les 41 joueurs du Day 4

- 29 janvier 2014 - Par Benjo DiMeo

Il reste 12 Français

Ekrem Sanioglu (France) 1 300 000
Eugene Katchalov (Ukraine)  1 194 000
Norbert Szecsi (Hongrie) 1 184 000
Sotirios Koutoupas (Grèce) 1 129 000
Tatu Maenpaa (Finlande) 926 000
Anthony Lerust (France) 837 000
Andrew Sweeney (Irlande) 775 000
Dimitri Holdeew (Allemagne) 774 000
Alexander Goulder (UK) 696 000
Konstantin Tolokno (Russie) 684 000

Eli Heath (UK) 642 000
Kamel Boukhalfa (France) 628 000
Gheorghe Gradinaru (Roumanie) 574 000
JP Kelly (UK) 544 000
Dario Sammartino (Italie) 528 000
Bahram Chobineh (Iran) 492 000
Aurelien Soutchkov (France) 486 000
Miha Gabric (Slovénie) 474 000
Florian Ribouchon (France) 415 000
Ludovic Geilich (UK) 408 000

Oliver Price (UK) 397 000
Rustem Muratov (Russie) 378 000
Javed Abrahams (UK) 375 000
Tobias Wagner (Allemagne)  341 000
Zimnan Ziyard (UK) 339 000
Jose Carlos Garcia (Pologne) 328 000
Jeffrey Hakim (Liban) 323 000
Erkan Yildirim (Allemagne)  319 000
Marko Laine (Finlande)  296 000
Alessio Isaia (Italie) 291 000

Carlo De Benedittis (France)  289 000
Michel Pomaret (France) 277 000
Ondrej Vinklarek (Rep. Tchèque) 251 000
Jean-Yves Malherbe (Belgique) 250 000
Mustapha Amaouche (France) 231 000
Alain Alezra (France) 217 000
Sebastien Lapeyre (France) 167 000
Alexandre Amiel (France, Qualifié Winamax) 143 000
Chun Ho Law (UK) 135 000
Jonathan Abdellatif (Belgique) 121 000

Jean Montury (France) 59 000

Prix assuré : 12,080€

Les héros du jour

- 29 janvier 2014 - Par Benjo DiMeo

EPT Deauville - Fin du Day 3



Pas d’ITM à Deauville pour Gaëlle Baumann, éliminée en tout début de journée sur un coin-flip. Patrick Bruel, lui, peut être content de sa prestation sur ce premier tournoi de poker disputé depuis douze mois, sorte de récréation après une tournée de concerts intenses : le boss du Team s’incline en 61ème place et ajoute une ligne à son palmarès.



L’Anglais Stephen Chidwick s’est fait craquer une paire de Rois pas moins de deux fois aujourd’hui : d’entrée de jeu, puis ensuite lors du très bref passage de « main par main » qui a fait de lui le « bubble boy » de cet EPT Deauville.



Français d’origine Turque, Ekrem Sanioglu, a fait fonctionner à merveille sa stratégie ultra-agressive et « big ball » (il aime jouer des gros pots. Avec 1,3 millions, il entamera le Day 4 au sommet du classement !



Avec 1,1 millions en jetons, l’Ukrainien et meilleur pote d’ElkY Eugene Katchalov (1 titre WPT, 1 bracelet WSOP) peut être rangé sans difficulté dans le clan des favoris



Bien positionné après la bulle, Alexandre Amiel a vécu une seconde partie de journée plus difficile, manquant de nombreux flops et perdant beaucoup de jetons. Après avoir passé la dernière heure du Day 3 en table TV, « susic10 » se qualifie pour le Day 4 avec assez de jetons pour espérer un come-back : 145,000, soit 14,5 blindes.



Comme beaucoup de Belges, Jean-Yves Malherbe est à la fois sympa et pas mauvais du tout au poker. Il sera lui aussi au départ de la quatrième avec un petit stack/



Presque-vainqueur de la dernière édition du reality show La Maison du Bluff, Sébastien ‘fake’ Lapeyre tient bon sa barque. Sa dernière heure de jeu fut animée, avec des jetons filés à Zimnan Ziyard (As-10 contre As-Dame à tapis sur As-Dame-3), et un double-up sur l’ultime main (10-8 contre As-2)

Tableau de bord
41 joueurs restants (sur 761 au départ)
Blindes au départ du Day 4 : 5,000/10,000, ante 1,000
Tapis moyen : 556,000

Benjo

Tony zouka

- 29 janvier 2014 - Par Kinshu

Disparition du jeune français Tony Blanchandin. Selon des témoins présents sur la scène du crime, ce joueur régulier des grosses tables de cash-game de Winamax aurait cédé ses dernières blindes sur un coup à tapis avant le flop perdu avec As-4 contre paire de 5. Eliminé aux alentours de la 45e place, Tony empoche un billet de 12,080 euros.

Bain de sang

- 29 janvier 2014 - Par Kinshu



Plan à trois sanglant sur l'une des tables ! L'action est initié par la relance à 17,000 du joueur au hijack (Jose Carlos Garcia pour ne pas le citer). Derrière c'est un festival de pions qui volent au milieu de la table : le Slovène Miha Gabric tout d'abord, qui engage son petit tapis (155,000) depuis le cutoff, puis le Finlandais Tatu Maenpaa, qui fait de même au bouton pour un montant sensiblement supérieur (640,000, soit 80 blindes !), et enfin l'Italien Luca Moschitta, qui malgré une longue réfléxion, finit par payer, couvrant ses deux adversaires.

Tatu Maenpaa : KTrèfleKCarreau
Miha Gabric : APiqueKPique
Luca Moschitta : QPiqueQCarreau

Tableau : ATrèfle5Carreau8Carreau6Coeur7Pique...

Bilan de ce coup : avec la moins bonne main préflop, Miha Gabric triple et remonte à hauteur du tapis moyen, Tatu Maenpaa empoche le side pot et fait une excellente opération en se rapprochant du million de jetons, Luca Moschitta est lui dépité, il devient shortstack en chutant à une petite vingtaine de blindes.

Un ancien vainqueur dans le rail

- 29 janvier 2014 - Par Kinshu



Nostalgique Lucien Cohen ? Pas vraiment. Le vainqueur de l'édition 2011 du tournoi est venu encourager son pote Alain Alezra (en blanc à droite), après avoir sauté d'une énième épreuve annexe (je vous épargne les trois badbeats qu'il a réussi à déballer durant la minute de discussion que nous avons eu). Est-ce le support de Lucien et de son rat fétiche « Lucky » porteront chance à Alain ? Réponse dans les prochains jours.