masquer le menu

Deauville, terre d'émotions

- 26 janvier 2010 - Par Harper

Hé bien, mes amis, quelle semaine ! Rarement un tournoi n'aura réussi à être autant distrayant et attrayant à la fois. Qu'on se le dise, un EPT aux trois quarts remplis de français n'est pas comme les autres. Que ce soit « Bateau » ou « Papa », les phénomènes nous ont gâté par leur sens du spectacle. Parfois dans la démesure, certes, mais jamais dans un mauvais esprit : nos fanfarons vivaient l'instant présent, étaient en « total kiff de ouf », comme disent mes arrières petits-enfants.

Coverage par Winamax

Dans le jeu, avec une telle proportion tricolore, nos espoirs de voir un sixième français remporter un European Poker Tour étaient grands. En vain. Retenons néanmoins les places payées des joueurs du Team Winamax Patrick Bruel, Nicolas Levi, Ludovic Lacay et Alexia Portal, auteur d'une très belle dixième place, ou encore le nouveau top 10 de l'extra-terrestre « Elky », sans oublier la table finale de M.F. et Stéphane Albertini.

Malgré leur faible présence, les stars internationales ont également brillé, avec les « deep run » (un de plus !) de Luca Pagano et Dario Minieri, mais aussi et surtout par la présence en table finale de Peter Eastgate et Mike McDonald, dont on a longtemps cru qu'il serait le premier double vainqueur d'un European Poker Tour, avant qu'il ne s'incline en troisième place.

Coverage par Winamax

Le face-à-face a alors laissé place à deux joueurs relativement peu connus : Jake Cody aka « neverbluff67 », ayant déjà obtenu des résultats à six chiffres sur la toile, et Teodor Caraba, joueur de cash-games sur internet. Le meilleur techniquement l'a emporté : l'anglais Jake Cody devient le vainqueur de la quatrième édition de l'European Poker Tour Deauville ! Un vainqueur inconnu, comme souvent, qui retombera surement dans l'anonymat prochainement, à l'instar d'un certain Moritz Kranich, champion l'an dernier.

Ne croyez pas que nous allons vous laisser comme ça. Benjo, Junior et moi vous donnons rendez-vous dès demain, en direct de l'Aviation Club de France à Paris, afin de suivre la troisième journée de la finale du France Poker Tour. D'ici là, bonne nuit à tous et, « Merci, Papa ! »

Vainqueur : Jake Cody (UK) 847,000€

- 26 janvier 2010 - Par Harper

Runner-up : Teodor Caraba (Roumanie) 516,000€
3e. Mike McDonald (Canada) 295,000€

4e. Craig Bergeron (USA) 221,000€
5e. Claudius Secara (Roumanie) 165,000€
6e. Stéphane Albertini (France) 129,000€
7e. M. F. (France) 92,000€
8e. Peter Eastgate (Danemark) 70,000€

Oh My God, Cody killed them all !

- 26 janvier 2010 - Par Harper

Coverage par Winamax

Le vainqueur de l'EPT Deauville est l'archétype même du joueur de poker moderne : anglais, une vingtaine d'année, ultra-agressif, venant d'internet, masqué derrière sa capuche... Son nom ? Jake Cody, assorti de son pseudo en ligne « neverbluff67 ». Jake a débuté la table finale en seconde position, grâce à un tapis acquis en grande partie grâce à un coup du sort énorme, lorsque son Dix-Quatre a dominé la paire de rois d'Hugo Lemaire, à tapis avant le flop. Sa stratégie en table finale fut simple : mettre la pression en sur-relançant à de nombreuses reprises les plus gros tapis, tout en évitant de se frotter aux shortstacks. Il aura parfaitement dominé son sujet en Heads-Up. Supérieur techniquement au roumain, il aura réussi à le pousser dans ses derniers retranchements afin de le faire envoyer tapis avec la moins bonne main. C'est finalement sur un dernier setup favorable que Jake « Kenny » Cody (aussi appelé Jacques a dit) remportera l'European Poker Tour Deauville, et les 847,000€ qui vont avec. Félicitations !

Aïe, Caraba !

- 26 janvier 2010 - Par Harper

Coverage par Winamax

Hé non, ce n'est pas à Deauville que la Roumanie enlèvera son premier titre EPT. Arrivé en table finale chipleader, Teodor a choisi de prendre une stratégie des plus conservatrices, s'impliquant dans peu de pots. C'est lorsque la partie est tombée à trois joueurs que Teodor s'est réveillé, n'hésitant pas à placer d'importants moves à tapis. L'un d'entre eux a conduit à se perte en Heads Up, lorsqu'il a 4-bet à tapis Jake Cody avec une simple hauteur six. On retiendra la bonne humeur et le soutien inconditionnel de son clan, qui ont animé la table finale de bout en bout. Teodor remporte 516,000€.

Jake Cody remporte l'EPT Deauville

- 25 janvier 2010 - Par Harper

Coverage par Winamax

C'est sur un énorme setup que s'achève cet European Poker Tour Deauville. Teodor Caraba relance à 800,000 depuis le bouton et se voit 3-bet à 1,760,000. Assez rapidement, Teodor envoie son tapis pour dix millions et est payé dans l'instant par KTrèfleKCarreau. Le roumain révèle alors ACarreauKCoeur pour une rencontre absolument inévitable. Le tableau ne change rien et Jake Cody remporte ce titre EPT, ainsi que les 847,000€ qui l'accompagnent !

Coverage par Winamax

A suivre : photos, réactions et résumé...