Day 1B = terminé

- 19 février 2009 - Par Benjo DiMeo

Eh bien, en voilà un titre inspiré, pour conclure une journée qui ne fut pas des plus prospères pour nos joueurs français. Ils ne sont qu'une poignée à avoir survécu à la seconde partie du Day 1B. Larcheveque, Tregaro, Decamps et Coeur étaient encore en course quand j'ai effectué mon dernier tour de table.

Hier, 96 joueurs avaient passé le cap du Day 1A. Ils sont environ 85 à en avoir fait de même aujourd'hui. Demain, comme dans Koh Lanta, les deux groupes seront réunis. Par contre, aucun vote ni conseil avec torches et musique à suspense ne sera organisé, la bataille se réglera à l'ancienne, sur le tapis, avec cartes et jetons. Parmi les combattants, deux joueurs Winamax : Arnaud Mattern, pro du Team, et Xavier Fourdrinier, qualifié après sa seconde place au France Poker Tour.

C'est tout pour aujourd'hui. En direct de Copenhague, je vous dis « au revoir » (a prononcer avec un accent giscardien)

I am legend

- 18 février 2009 - Par Benjo DiMeo

Coverage par Winamax

Un peu plus tôt, je mettais un point d'interrogation à côté du nom de Sylvain Coeur, évoquant à voix haute la possibilité que le français (payé au Main Event des WSOP l'an passé) soit OUT.

En fait, Sylvain est encore en course avec un tapis de 15,000, et je vous le prouve avec la photo ci-dessus.

Par contre, je crains que le sort n'a que peu été clément envers Pascal Perrault et Laurent Olive, que je n'ai pas retrouvés à l'intérieur de la salle du tournoi.

Drôle de zig

- 18 février 2009 - Par Benjo DiMeo

Coverage par Winamax

Une journée entière de poker vient de s'écouler et je n'ai pas encore mentionné une seule fois la présence d'Ilari Sahamies. Ce qui est quand même un peu ballot (Madame Chombier), vu que l'ami  « Zigmund » s'est vu décerner il y a deux jours le trophée de Joueur Online de l'année en scandinavie.

Alors qu'il ne restait plus que vingt minutes à jouer dans le Day 1B, Zigmund a passé quatre minutes entières à se demander s'il devait payer ou non les 10,000 et tapis misés par le cutoff. Zigmund avait surrelancé à 4,100 depuis la petite blinde, et un call perdant l'aurait laissé avec seulement 3,000.

La table s'est progressivement vue entourée d'une masse de spectateurs tandis que Zigmund poursuivait sa réflexion. Finalement, le finlandais a choisi la prudence, et jeté ses cartes.?

Sebastien est OUT

- 18 février 2009 - Par juniorDaFish

 Vidéo Winamax - Nécessite Flash Player

- 18 février 2009 - Par Benjo DiMeo

Tout le monde passe jusque Thierry Tregaro, qui, de petite blinde, relance à 1,200. Son voisin de gauche n'est autre que l'excellent Jonas Klausen, qui opte pour la voie de l'agression avec une sur-relance à 3,100.

Aussitôt, Thierry annonce tapis. Klausen semble se réveiller en sursaut, comme s'il n'avait pas prévu ce qui vient de se passer. Il zieute le tapis du français, et se rend compte que le montant est assez important pour faire peur (15,000), et qu'un call perdant le ferait descendre à moins de cinq blindes. A regret, Klausen abandonne le coup.