masquer le menu

Jens Kyllonen triomphe au Danemark

- 21 février 2009 - Par Benjo DiMeo

A 19 ans, il est le nouveau prince de l'EPT scandinave

Coverage par Winamax

Professionnel depuis seulement deux ans, Jens Kyllonen disputait le second EPT de sa carrière cette semaine à Copenague. Après cinq jours de combat, le finlandais de 19 ans n'est plus du tout « randomson » auprès des observateurs : il vient de remporter l'un des tournois les plus relevés du circuit, au terme d'une finale express, l'une des plus agréables qu'il nous a été donné de suivre depuis longtemps. De ce séjour au Danemark, on retiendra une belle dernière journée, avec du beau jeu offert par un ensemble de personnalités hautes en couleur. Et aussi, bien sur, la présence du combattant au perpetuel short-stack, Eric Larcheveque, à nouveau assis autour de la table finale d'une épreuve majeure.

En direct de Copenhague, c'est repu par cinq jours de travail, et étonné d'avoir terminé ma journée aussi tôt, que nous vous disons au revoir, et à la prochaine. Merci à tous pour vos messages et encouragement. On se retrouve en Allemagne d'ici trois petites semaines : l'EPT poursuit sa route à Dortmund, et nous serons au rendez-vous.

Benjo, Junior et Yuestud


Résultats
European Poker Tour – Copenhague
462 joueurs – Prize-pool : 2,976,644€
Vainqueur: Jens Kyllonen (Finlande) 878,057€
2/ Peter Hedlund (Suède) 497,069€
3/ Anders Langset (Norvège) 288,717€
4/ Jussi Nevanlinna (Finlande) 220,258€
5/ Petter Petersson (Suède) 191,564
6/ Rasmus Nielsen (Danemark) 142,870€
7/ Eric Larcheveque (France) 113,106€
8/ Jonas Klausen (Danemark) 80,364€

On tient un gagnant

- 21 février 2009 - Par Benjo DiMeo

Le meilleur moyen d'obtenir un court tête à tête en conclusion d'un tournoi est bien souvent de donner une grosse main à chacun des deux derniers combattants.

C'est ce qui s'est produit ce soir à Copenhague : après seulement quatre heures de finale, on tient un vainqueur, après une ultime confrontation

APiqueJTrèfle contre JCarreauJCoeur

Jens était largement favori avec sa paire, ne laissant Peter qu'avec peu de portes de sortie. Le tableau n'a pas amélioré le suédois.

Le jovial Peter Hedlund termine en seconde place, il remporte 497,069 euros.

A 19 ans, Jens Kyllonen devient l'un des plus jeunes vainqueurs de l'EPT. Il remporte 878,057 euros.

Chipping away

- 21 février 2009 - Par Benjo DiMeo

Le chip-leader Jens est en train de gratter morceau par morceau le tapis de Peter. Ce dernier paie beaucoup de relances hors-position, pour ensuite check/folder le flop. Il ne trouve pas de cartes et les effets sur le stack commencent à se faire sentir.

Slow start

- 21 février 2009 - Par Benjo DiMeo

Peter et Jens ont commencé leur tête à tête de manière prudente, jouant la plupart des flops sans relancer. On a vu beaucoup de showdowns.

En check-raison avec hauteur 6 sur un flop du genre AQ6 avec trois couleurs, Peter a lancé un message clair à Jens : j'ai beau avoir un stack inférieur, je n'en reste pas moins dangereux. 

Des serveurs sont entrés dans la salle du tournoi, transportant plusieurs plateaux remplis de verres de bière. Les spectateurs trinquent : c'est Peter qui régale !

A noter que, d'un point de vue technique, c'est une table finale à l'ancienne à laquelle on assiste : il n'y a pas de mélangeur automatique, et le croupier est seul pour distribuer chaque main.

Tête à tête final

- 21 février 2009 - Par Benjo DiMeo

Jens Kyllonen 3,508,000
Peter Hedlund 1,154,000

Blindes : 15,000/30,000, ante 3,000

Comme quoi, rien n'est jamais joué d'avance... Jens et Peter possédaient deux des plus petits tapis au départ de la finale. Vingt blindes chacun environ... Après une partie express de moins de quatre heures, les voilà finalement en tête à tête pour 878,000 euros.

Les choses se précipitent

- 21 février 2009 - Par Benjo DiMeo

Coverage par Winamax

L'auto-proclamée inexpérience d'Anders Langset a fini par se montrer autour de la table finale. Juste après avoir perdu la moitié de son tapis contre Jens, le riche amateur relance. Il est payé de grosse blinde par le même Jens, et les deux joueurs voient le flop

QPiqueJPique9Pique

Les connaisseurs apprécieront ce magnifique « choc à pique », d'autant plus en voyant Jens checker, puis payer rapidement le continuation-bet à 200,000 d'Anders.

Turn 7Pique

Jens checke encore une fois, et Anders réflechit quelques secondes avant d'envoyer son tapis (environ 600,000). Jens ne pouvait pas payer plus vite avec la couleur max

APique8Pique

Anders est en carnaval complet, drawing dead avec

ACarreau4Pique

La rivière est donc insignifiante, et Anders Langset est éliminé en quatrième place, remportant 288,717 euros pour ses efforts.

Anders perd le chip-lead

- 21 février 2009 - Par Benjo DiMeo

Jens Kyllonen relance au bouton. Anders Langset sur-relance depuis la petite blinde. Peter Hedlund sort du coup, et Jens envoie le tapis.

Anders snap-call, au grand désarroi de Jens qui ne peut montrer qu'un

KCarreauQCoeur

Cependant, il n'est pas si mal contre la paire moyenne d'Anders

8Carreau8Trèfle

Jens remporte la coin-flip de manière plutôt dramatique au terme d'un board

9Carreau6Carreau4Coeur3CarreauQCarreau

Retournement de situation donc, côté classement : Jens Kyllonen prend la tête pour la première fois de cette finale :

Jens Kyllonen 2,302,000
Peter Hedlund : 1,296,000
Anders Langset 1,064,000

Juss Nevanlinna éliminé en quatrième position

- 21 février 2009 - Par Benjo DiMeo

On tient le trio final

Une des découvertes autour de cette table finale de l'EPT Copenhague fut Juss Nevanlinna. Nouveau venu sur la scène live, le finlandais a grimpé les échelons pas à pas sur Internet, pour s'installer aux plus hautes limites. Il termine en quatrième place pour 220,000 euros, son plus gros résultat en tournoi à ce jour.

Son élimination s'est produite en deux mouvements. Juss a d'abord perdu la majeure partie de son tapis contre Jens Kyllonen, le seul joueur possédant moins de jetons que lui. Le coup ? Une banale coin-flip.

Quelques instants plus tard, Juss se retrouve à tapis avec le peu de jetons qu'il lui reste, quatre ou cinq blindes. Il est payé par Jens et Peter. En tacite entente, les deux ne misent pas tout au long d'un board Q-5-2-A-2. Hedlund montre A-4 pour une paire d'As, Kyllonen montre 99, deux mains qui battent facilement le K9 de Nevanlinna, qui se voit donc contraint et forcé de faire sa sortie.

Quatre joueurs : Anders Langset est largement en tête

- 21 février 2009 - Par Benjo DiMeo

Les autres jouent pour la seconde place

Beaucoup d'action depuis l'élimination d'Eric Larcheveque... Rasmus Nielsen, en particulier, a fait le spectacle. Ce dernier avait perdu un gros morceau de son tapis d'entrée de jeu. Pas du genre à se laisser abattre, Nielsen a continué à voir beaucoup de flops. Une tactique qui lui a permis de remonter, mais qui, au final, a aussi scellé son sort. Après avoir du abandonner un gros pot contre Anders, Nielsen est reparti aussitôt à la guerre contre l'amateur, à tapis avec A9 sur un flop A65. Anders ne s'est pas privé de le payer avec As-Roi. L'avantage du chip-leader a tenu, entrainant l'élimination de celui qui était considéré comme le gros favori de cette finale.

Quelques minutes plus tard, Peter Hedlund éliminait Petter Petersson lors d'une confrontation pré-flop entre AQ et A2, lui permettant de se hisser en seconde place.

Anders Langset 2,255,000
Peter Hedlund 1,038,000
Jen Kyllonen 768,000
Jussi Nevalinna 601,000

Les blindes sont désormais à 15,000/30,000, ante 3,000.

Les prix restants à être distribués :

Vainqueur : 878,057 euros
2e/ 497,069€
3e/ 288,717€
4e/ 220,258€

Aucun suspense

- 21 février 2009 - Par Benjo DiMeo

Eric envoie le tapis pour 217,000 après une relance de Rasmus Nielsen. Ce dernier ne possède que la plus petite paire possible avec

2Pique2Carreau, mais les côtes sont trop belles : il y a 175,000 à mettre dans un pot de 281,000. Il paie, et c'est comme prévu une coin-flip contre le

KPiqueQCoeur du français.

Dès le flop, Eric se lève : il ne peut plus gagner, Rasmus Nielsen vient de flopper un carré.

JTrèfle2Pique2Carreau

L'unique non-scandinave de cette table finale est éliminé en septième place, il remporte 113,106 euros.