masquer le menu

Les 353 joueurs du Day 2

- 7 avril 2011 - Par Benjo DiMeo

Top 10

Sander Berndsen (Pays-Bas) 242,900
Oleg Elkin (Russie) 210,000
Cristian Dragomir (Roumanie) 205,500
Jochanan Robert Flink (Suède) 203,400
Alek Samardzic (Croatie) 200,200
Mayu Roca Uribe (Colombie) 190,000
Maximilian Heinzelmann (Allemagne) 186,400
Aurelien Guiglini (Team winamax) 182,600
Vladimir Geshkenbein (Russie) 181,500
Ben Wilinofsky (Canada) 180,500

30 français

Aurelien Guiglini (Team winamax) 182,600
Thomas Bichon 156,200
Alain Roy 147,600
Alexis Morlet 125,600
Tristan Clemencon (Team Winamax) 117,200

Fabrice Soulier 114,800
Ilan Boujenah 113,800
Michel Abecassis (Team Winamax) 104,300
Simon Cuq (Vainqueur Grand Prix Winamax) 87,000
Anthony Cierco 83,300

Anthony Hnatow 78,700
Nicolas Babel 75,300
Thomas Mercier 60,400
Christophe Benzimra 56,200
Philippe Gellman 50,900

Flavien Guenan 50,500
Valentin Messina 46,200
Marc Inizan (Team Winamax) 44,300
Peter Roze 42,800
Jean-Philippe Rohr 42,000

Nazim Guillaud (Qualifié Winamax) 40,700
Christophe Delvart 35,700
Jean Paul Pasqualini 34,000
Manuel Bevand (Team Winamax) 28,300
Hugo Lemaire 26,100

Joseph Carlino 20,300
Julien Labussiere 17,800
Arnaud Mattern 17,400
Lucien Cohen 16,700
Said Basri 11,200

Le reste (sélection)

Martin Jacobson (Suède) 177,000
Roberto Romanello (UK) 152,400
Ilya Gorodetskiy (Russie) 150,100
Johannes Strassmann (Allemagne) 132,000
Ben Roberts (UK) 127,800
Sebastian Ruthenberg (Allemagne) 126,400
Peter Eastgate (Danemark) 110 200
Vergauwen Vincent (Belgique) 105,500
Ramzi Jelassi (Suède) 103,700
Jan Heitmann (Allemagne) 100,800
Nasr El Nasr (Allemagne) 98,000
Nichlas Mattsson Saarisilta (Suède) 90,200
Kent Lundmark (Suède) 87,500
Pieter De Korver (Pays-Bas) 83,400
Jeff Sarwer (Canada) 81,400
Nicolas Chouity (Liban) 80,800
John Eames (UK) 78,300
Kevin Stani (Norvège) 78,000
Per Linde (Suède) 71,900
Max Pescatori (Italie) 69,700
Jan von Halle (Allemagne) 59,400
Matthias De Meulder (Belgique) 52,200
Sam Chartier (Canada) 51,800
Marvin Rettenmaier (Allemagne) 50,000
Konstantin Puchkov (Russie) 50,000
Stefan Mattsson (Suède) 49,500
Johan Van Til (Pays-Bas) 49,000
Juan Manuel Pastor (Espagne) 48,000
Matt Affleck (USA) 47,900
Tobias Wagner (Allemagne) 47,100
Salvatore Bonavena (Italie) 46,900
Sandra Naujoks (Allemagne) 46,000
Toby Lewis (UK) 44,400
Fatima Moreira de Melo (Pays-Bas) 42,300
Kenny Hallaert (Belgique) 37,800
Tobias Reinkemeier (Allemagne) 36,700
Andrea Benelli (Italie) 28,900
George Danzer (Allemagne) 25,100
Claudio Rinaldi (Suisse) 20,700
Casey Kastle (Slovénie) 20,500
Marcin Horecki (Pologne) 20,200
Davidi Kitai (Team Winamax, Belgique) 18,900
Mika Paasonen (Finlande) 15,700

Tableau de bord
353 joueurs restants (sur 773 au départ)
Blindes : 600/1,200, ante 100
Tapis moyen : 65,600

Berlin, Day 1B : Les français se distinguent

- 6 avril 2011 - Par Benjo DiMeo

Cette fois ça y est, les intros sont terminées. Le Day 1B s'est terminé peu avant minuit avec à peu près 220 joueurs restants sur les 456 qui y avaient pris part. La salle qui a entendu les jetons cliqueter neuf heures durant est en train de se vider, ne laissant que nous autres couvreurs pour tenter de conclure le plus vite possible le reportage avant de, au choix, se saouler dans un bar louche où il faut un mot de passe pour rentrer, batifoler à l'Artémis en compagnie de nubiles filles de l'Est à la poitrine généreuse, étudier les grandes batailles napoléoniennes pour un examen d'histoire (véridique), ou tout simplement aller se coucher histoire d'être en forme pour un Day 2 qui promet d'être massif.

Le Day 1A avait été plutôt sympathique pour les français (douze qualifiés, quelques gros tapis dont Michel Abécassis et Fabrice Soulier), le Day 1B fut encore meilleur. Certes, c'était inévitable, nous avons du dire au revoir à quelques représentants. On peut mentionner par exemple Fabien Perrot, Stéphane Benabida, Basile Yaiche, ElkY, Anthony Roux, Gilbert Diaz ou encore Almira Skripchenko, dont la couleur s'est heurtée à deux paires.

Coverage par Winamax

L'homme de la journée

Mais les motifs de satisfaction sont légion. Alain Roy, Thomas Bichon, Ilan Boujenah, Anthony Cierco et Aurélien Guiglini ont bien joué et/ou eu de la chance, et se sont montés de beaux, voire très beaux tapis. Guignol est probablement chip-leader du clan français, et pourrait bien décrocher le Top 10 au classement général : le joueur du Team Winamax s'est monté un stack de plus de 160,000.

Autres qualifiés français pour le Day 2 : Philippe Ktorza, Hugo Lemaire, Jean-Philippe Rohr, Christophe Benzimra, Clément Thumy. (il me semble : Clément était très short peu avant la fin de la journée)...

A l'international, on a perdu Annette Obrestad, Liv Boeree, Natalia Nikitina, bref quelques unes de nos meilleures joueuses européennes, mais Fatima de Melo est toujours là, de même que Davidi Kitai, Sandra Naujoks, Salvatore Bonavena, Tobias Reinkemeier, Johannes Strassman, Matt Aflleck, Max Pescatori ou Marcin Horecki. C'était une belle journée pour observer les têtes de série, mais aucune d'entre elles n'a réussi à ériger une vraie belle montagne de jetons : un rapide coup d'œil à PokerNews nous indique que le sommet du classement est peuplée par des « randoms » au noms qui nous sont étrangers.

Un beau Day 2 se prépare, avec environ 370 partants, une tripotée de français, six joueurs du Team Winamax (Manuel, Davidi, Tristan, Aurélien, Michel et Marc), des éliminations en pagaille, des joueurs qui vont monter à un demi-million, des chip-leaders qui vont s'effondrer, et des miraculés qui vont se hisser au sommet, oui, ça rime, et c'est parfait pour terminer la journée.

Rendez-vous à midi ! [Le classement officiel sera publié dans la nuit, ou jeudi matin]

Benko

Traîtresses

- 6 avril 2011 - Par Benjo DiMeo

Coverage par Winamax

Sauf accident de dernière minute, Tristan Clémençon va terminer la journée aux alentours de 80,000. Un stack qui le place confortablement au dessus de la moyenne. Le joueur du Team Winamax aurait pu s'en tirer avec plus de 100,000, si ce n'avait été pour une paire de Dames qu'il a du jeter avant même de voir un flop.

« Un mec reance à 2,300 UTG. Un autre fait 5,400. Je suis au cut-off, je 4-bet à 11,200. La parole revient au premier qui met 30,000. Le joueur au milieu jette aussitôt son 5-2 off... Et je suis obligé de passer aussi, je le vois mal faire un move ici ».

Benjo

C'est aussi un jeu de chatte

- 6 avril 2011 - Par Benjo DiMeo

Ilan Boujenah s'était monté un tapis correct à la table Thumy/Bevand/Benzinou. Je le retrouve en fin de journée à une nouvelle table, celle de Thomas Bichon.

J'observe le français envoyer ses 60 blindes avec un As et un 9 dépareillés... Attendez, je vais détailler le coup quand même :

En début de parole, Ilan fait une mini-relance (ou quasi). La parole arrive jusqu'à la petite blinde qui 3-bet à 5,200. Ilan renvoie la balle avec un 4-bet à 11,100 (là encore, le minimum ou presque). Nous avons affaire à un bon match de ping-pong : la petite blinde 5-bet à 18,500.

J'imagine qu'Ilan n'est pas convaincu par cette démonstration de force : il pousse ses 60,000, avec As-9, donc.

Snap-call de la petite blinde avec deux Rois.

Flop : As-5-Valet. Miracle pour le français. Turn : un 10. C'est pas fini... Rivière : 6. Ah, si, c'est fini.

Coverage par Winamax

Ilan Boujenah passe la barre des 120,000 à quelques dizaines de minutes de la fin du Day 1B.

Benjo

La dernière valse

- 6 avril 2011 - Par Benjo DiMeo

Coverage par Winamax

« We are starting the last round for tonight », dit Thomas Kremser au micro.

Blinds 500 et 1,000 avec une ante de 100. Il reste 250 joueurs, on terminera comme d'habitude avec un field coupé en deux par rapport au départ, neuf heures plus tôt.

Aurélien Guiglini figure toujours parmi les leaders avec 145,000. « Je viens d'éliminer un short avec 99 contre ACoeurKCoeur. Mais je commence à fatiguer, j'ai hâte que ça se termine. »

T'es pas tout seul, Guignol !

Benjo