masquer le menu

Ils passent en deuxième journée

- 3 mars 2010 - Par Harper

Voici quelques-uns des 202 survivants du Day 1A, répartis dans trois catégories avec lesquelles vous êtes désormais familiers : le top 10, les français et les têtes de série.

Le top 10

Kfir Yumin (Israel) 213,500
Rachid Ben Cherif (Pays-Bas) 163,800
Carlos Oliveira (Portugal) 158,500
Simon Boss (Suisse) 153,200
Stefan Huber (Suisse) 153,000
Ruslan Prydryk (Russie) 150,000
Grigory Torosyan (Russie) 142,700
Michael Huber (Suisse) 142,300
Albert Iversen (Danemark) 141,400
Marko Neumann 137,500

Les français

Julien Brécard 48,200
Guillaume de la Gorce (Team Winamax) 38,600
Manuel Bevand (Team Winamax) 38,100

Mesbah Guerfi 35,400
Clément Thumy 8,500

Autres (sélection)

George Danzer (Allemagne) 132,400
Nasr El Nasr (Allemagne) 109,900
Samuel Chartier (Canada) 98,700
Benjamin Kang (Allemagne) 89,700
Juha Helppi (Finlande) 80,000
Miguel Angel Barajas (Espagne) 79,700
Joao Barbosa (Portugal) 78,100
Hichem ben Halima (Tunisie) 61,600
Jeff Sarwer (Canada) 56,900
Gianni Giaroni (Italie) 54,200
Tony Cascarino (Irelande) 49,600
Leo Margets (Espagne) 45,500
Marc Goodwin (UK) 43,200
Katja Thater (Allemagne) 38,500
Dominik Nitsche (Allemagne) 30,800
Ricardo Sousa (Portugal) 30,300
Sebastian Ruthenberg (Allemagne) 30,200
Victoria Coren (UK) 27,800
Barny Boatman (UK) 25,200
Cristiano Blanco (Italie) 19,900
Pierre Neuville (Belgique) 17,200
Michael Greco (UK) 14,900
Georgios Kapalas (Grèce) 2,700

Tableau de bord
202 joueurs restants (sur 388 entrants)
Prochaines blindes : 600/1,200 ante 100
Tapis moyen : 57,623

Finalement, Berlin, c'est pas mieux que Dortmund

- 3 mars 2010 - Par Benjo DiMeo

Bon, on se doit de l'avouer : cette journée berlinoise ne s'est pas vraiment passée de la manière espérée. A commencer par le lieu du tournoi. Alors que l'organisation nous avait promis la construction d'une superbe salle totalement ouverte à la lumière du jour, nous nous sommes retrouvés au milieu d'une salle de conférence de l'hôtel Hyatt. Le revêtement des chaises m'a dangereusement rappelé la soirée organisée pour les noces d'argent de Mamie Yvonne et l'écran géant portait à croire que Tonton Roger allait s'essayer au karaoké.

Au final, cet European Poker Tour Berlin est néanmoins un franc succès. Avec 388 joueurs inscrits (auxquels il faut ajouter les 600 qui débuteront demain), cette étape berlinoise sera à classer parmi les plus importantes de la saison, dans la même catégorie que San Remo ou Monte Carlo.

Parmi les aspirants millionnaires, quelques français, parmi lesquels six joueurs du Team Winamax. Alors, que s'est-il passé pour nos représentants ? C'était pas vraiment la fête à la saucisse, comme on dit de ce côté du Rhin. Stéphane Albertini, Arnaud Mattern et Yann Brosolo ont connu une journée cauchemardesque, ne parvenant pas à passer entre les deux-outer et les coups de génie (sic) de leurs adversaires. Ils se sont tous trois éteints en milieu de journée. Côté Winamax, le bilan n'est guère plus brillant. Antony Lellouche et Alexia Portal ont tous deux rapidement sauté, décidant d'engager leurs tapis alors qu'ils faisaient face à une paire d'as. Jamais facile dans ces conditions.

La faucheuse berlinoise s'en est ensuite pris à Ludovic Lacay et Anthony Roux, dubitatifs après leur sortie :
- « J'ai rarement aussi peu touché de jeu... » a avoué Cuts. « Généralement, je joue 25% des mains. Si j'avais appliqué cette range ici, cela correspondrait à un petit 5% ! »
- « Oh, du standard... » a ironisé Tallix. « Deux fois mon adversaire n'avait que deux cartes pour gagner et lors d'une main, il n'en avait même plus qu'une... Mais ils ont touché ! Difficile de faire autre chose que sauter à partir de ce moment-là. »

Coverage par Winamax

Mais, alors, il nous en reste des joueurs ? Oui, deux ! Guillaume de la Gorce, après une journée placée sous le signe du « grind », a joué un important coup à pile ou face qui aurait pu le porter dans les hauteurs du classement. Mais la pièce est retombée du mauvais côté, et « Johny001 » devra se contenter de revenir demain avec trente blindes. Manuel Bevand aura lui tenté de lutter sans cartes : « Je crois bien ne plus avoir fait de paires depuis 1971 » plaisantait ManuB à quelques minutes de la fin de journée. Néanmoins, un minutieux choix de spots de relances sur des adversaires ciblés lui ont permis de terminer la partie à 38,100. Autre français passé entre les gouttes : Clément Thumy, qui reviendra mercredi avec un tapis proche de la moyenne.

Alors, au final, où qu'ils sont tous les jetons, hein ? Ça, c'est la question à un million de Deutsche Mark. Car c'est qu'il y en a du Randomklauße. Notons tout de même les présences parmi les 202 survivants du jour de Jeff Sarwer, Michael Greco, Barry Boatman (tous trois shortstacks), Katja Thater, Vicky Coren, Benjamin Kang, Vicky Coren et l'ami du Team Winamax Nasr El Nasr.

C'est ainsi que s'achève cette première journée en Allemagne. Dès demain midi, nouvelle journée d'introduction. Les joueurs du Team Winamax Michel Abecassis, Davidi Kitai, Nicolas Levi et Vikash Dhorasoo, inscrit à la dernière minute, tenteront de faire un peu mieux que leur camarade. Comme ont dit ici, Gutte nacht für alle und morgen (ou un truc du genre) !

Harper

Un mec avec plein de pions

- 2 mars 2010 - Par Benjo DiMeo

Coverage par Winamax

Kfir Yamin, retenez bien ce nom, au moins jusqu'à demain : il appartient au chip-leader actuel. Combien faut-il de jetons pour prétendre à ce titre en fin de journée ? A peu près 200,000. Pour la petite histoire, Kfir a trouvé consécutivement deux quinte flush pour en arriver là. Non, je déconne. Je ne sais pas ce qui s'est passé.

Johny tombe à quinze grosses blindes

- 2 mars 2010 - Par Benjo DiMeo

Merde, je viens de tuer le suspense avec ce titre. Bon, tant pis, allons-y : UTG relance à 2,700. Guillaume de la Gorce paie en milieu de parole et le bouton fait de même.

Tout le monde checke sur le flop ATrèfleJCarreau9Coeur.

Turn : 8Pique. Johny tente un 4,200. Le bouton paie, mais le relanceur préflop check/raise à 15,200. Johny est obligé d'abandonner. Il conserve 15,000 pour tenter de passer le Day 1A.

Telex

- 2 mars 2010 - Par Benjo DiMeo

Parmi les derniers éliminés, Yann Brosolo. Zut.