masquer le menu

Day 2 : le Top 10

- 4 mars 2010 - Par Benjo DiMeo

Coverage par Winamax

Kfir Yumin (Israel) 213,500
Tu Tuan To (Allemagne) 212,600
Marc Inizan (France, photo) 177,000
Lennart Holz (Danemark) 170,800
Rachid Ben Cherif (Pays-Bas) 163,800
Dimitri Hefter (Allemagne) 161,200
Carlos Oliveira (Portugal) 158,500
Simon Boss (Suisse) 153,200
Stefan Huber (Suisse) 153,000
Ruslan Prydryk (Russie) 150,000

Les 32 français

- 4 mars 2010 - Par Benjo DiMeo

Coverage par Winamax

Marc Inizan 177,000
Antoine Saout 96,900
Vikash Dhorasso (Team Winamax) 82,000
Benjamin Pollak 77,800
Nicolas Faure 74,900

Stephane Tayar 74,600
Bruno Launais 65,200
Michael Sebban 58,500
Stephane Benadiba 50,300

Julien Brécard 48,200
Kris Pereira 47,400
Michel Abecassis (Team Winamax, photo) 46,200
Julien Labussiere 44,600
Antonin Teisseire 43,300

Stephan Gerin 41,200
Fabien Perrot 40,900
Christophe Benzimra 40,300
Guillaume de la Gorce (Team Winamax) 38,600
Manuel Bevand (Team Winamax) 38,100


Bruno Fitoussi 37,400
Mesbah Guerfi 35,400
Philippe Secchi 33,200
Laurent Sanglier 31,900
Guy Tomaselli 31,800

Antonia Alomar 28,500
Jan Boubli 26,800
Imed Ben Mahmoud 26,300
Anais Lerouge 23,100
Patrick Sacrispeyre 19,700
Fabrizio Baldassari 18,600

Clément Thumy 8,500

Têtes de série (sélection)

- 4 mars 2010 - Par Benjo DiMeo

Coverage par Winamax

Florian Langmann (Allemagne) 134,000
William Thorson (Suède) 133,100
George Danzer (Allemagne) 132,400
Tobias Reinkemeier (Allemagne) 128,900
Erik Friberg (Suède) 124,400
Nasr El Nasr (Allemagne) 109,900
Rehne Pedersen (Danemark) 102,500
Johannes Strassmann (Allemagne) 100,700
Christian Grundtvig (Danemark) 100,300
Samuel Chartier (Canada) 98,700
Fatima De Melo (Pays-Bas, photo) 95,900
Dag Palovic (Slovaquie) 92,700
Benjamin Kang (Allemagne) 89,700
Max Pescatori (Italie) 87,900
Maria Maceiras (Espagne) 82,500
Juha Helppi (Finlande) 80,000
John Kabbaj (UK) 79,500
Miguel Angel Barajas (Espagne) 79,700
Joao Barbosa (Portugal) 78,100
Marcel Luske (Pays-Bas) 75,400
Julian Thew (Royaume-Uni) 71 600
Hichem ben Halima (Tunisie) 61,600
Ivo Donev (Autriche) 59,000
Nico Behling (Allemagne) 59,000
Jeff Sarwer (Canada) 56,900
Andreas Krause (Allemagne) 57,400
Jamel Maistriaux (Belgique) 55,800
Gianni Giaroni (Italie) 54,200
Noah Boeken (Pays-Bas) 54,100
Theo Jorgensen (Danemark) 52,000
Juha Lauttamus (Finlande) 50,100
Rudolf Zintel (Allemagne) 49,900
Tony Cascarino (Irelande) 49,600
Moritz Kranich (Allemagne) 46,600
Leo Margets (Espagne) 45,500
Chad Brown (USA) 45,400
Christer Johansson (Suède) 44,500
Peter Hedlund (Suède) 43,700
Marc Goodwin (UK) 43,200
Oliver Busquet (USA) 38,800
Katja Thater (Allemagne) 38,500
Thierry Van Den Berg (Pays-Bas) 36,200
Salvatore Bonavena (Italie) 35,900
Dominik Nitsche (Allemagne) 30,800
Ricardo Sousa (Portugal) 30,300
Sebastian Ruthenberg (Allemagne) 30,200
Marc Gork (Allemagne) 29,700
Michael Martin (Pays-Bas) 29,700
Victoria Coren (UK) 27,800
Barny Boatman (UK) 25,200
Joel Benzinou (Belgique) 23,900
Boris Becker (Allemagne) 20,500
Cristiano Blanco (Italie) 19,900
Pierre Neuville (Belgique) 17,200
Michael Greco (UK) 14,900
Joris Jaspers (Pays-Bas) 12,300
Georgios Kapalas (Grèce) 2,700

EPT Berlin : le Day 1B sourit aux français

- 4 mars 2010 - Par Harper

Après dix-huit heures de poker réparties sur deux jours, deux jours interminables mais riches en action, le plus gros tournoi de poker jamais organisé sur le sol allemand a enfin vu son introduction se terminer. En clair, c'est le début de la fin. Ou, tout du moins, la fin du début. Le Day 1 est mort, vive le Day 1 !

La lettre « A » (comme dans « Day 1A ») n'avait pas été synonyme de « chance, ah, ah » pour les joueurs français, qui n'avaient été que cinq (sur une vingtaine) à y survivre. Si le classement officiel ne sera pas publié avant quelques heures, on peut déjà s'aventurer à dire, sans trop de risque de se tromper, que la lettre « B » (comme dans « Day 1B ») aura pour nos tricolores signifié « j'ai chatté, hé hé ».

Certes, nous devons déplorer l'élimination de joueurs tout à fait chouettes tels qu'Alain Roy, Eric Haik, Jean-Philippe Rohr et Romain Feriolo. Mais force est de constater que les pertes françaises ont été limitées aujourd'hui. Parmi les compatriotes ayant passé le premier tour, on compte notamment Bruno Fitoussi, Patrick Sacrispeyre, Benjamin Pollak, Stéphane Gérin, Guy Tomaselli, Jan Boubli, Christophe Benzimra et Antonin Teysseire. Bruno Launais possède un tapis au dessus de la moyenne, de même que et Antoine Saout. Mieux encore, nous compterons probablement une grenouille parmi les joueurs du Top 10, en la personne de Marc Inizan, propulsé au sommet après un très joli call contre Johnny Lodden.

Coverage par Winamax

Parlons du Team Winamax, qui alignait aujourd'hui cinq joueurs sur la feuille de match du Day 1B. Dans la case « expulsions », il faudra rajouter les noms de Nicolas Levi et Davidi Kitai. Pas de carton rouge, non, mais des blessures liées à quelques coin-flips cruciales qui ne passent pas, et des showdowns qui manquent de peu la lucarne, précipitant leur élimination en fin de journée. Le coach Michel Abécassis, lui, a livré une prestation conforme en tous points à ce qu'on attendait de lui, patiente, maitrisée et subtile. Malheureusement, une serie de contre-attaques adverses durant les arrêts de jeu l'ont fait chuter à 46,000, un stack malgré tout au dessus de la moyenne. Invité surprise de dernière minute sur la feuille de match, Vikash Dhorasoo a fait honneur à sa titularisation imprévue, alternant dribbles inspirés et passements de jambes audacieux pour terminer à 82,000.

Coverage par Winamax

Côté étranger, on déplore les éliminations de Mike McDonald, Ramzi Jelassi, Lex Velduis et Rob Hollink. Parmi les internationaux en forme, notons le suédois multi-cappé William Thorson, le milieu de terrain anglais John Kabbaj, et la légende hollandaise Marcel Luske. L'occasionnel porteur du maillot Winamax Joel Benzimou aura fort à faire demain avec seulement 28,000.

Dans la sélection féminine, Antonia Alomar, Anais Lerouge et Mélanie Weisner seront en piste demain, au contraire de Sandra Naujoks qui restera sur le banc. Toutes sont dominées par Fatima de Melo, qui possède aux alentours de 100,000 à la fin du temps réglementaire.

Au coup de sifflet final, ils étaient un peu plus de 200 encore sur le terrain, soit un peu plus de la moitié des partants. Ils rejoindront mercredi les survivants du Day 1A, créant un field d'environ 400 joueurs. Seulement 144 d'entre eux seront récompensés pour leurs efforts, sous la forme d'une place payée.

On se donne donc rendez-vous dans une douzaine d'heures pour le second tour de cette coupe de poker à la sauce allemande. Cinq joueurs du Team Winamax seront à suivre, ainsi qu'une bonne vingtaine de joueurs français. On fera le point sur les tapis de tout ce beau monde quelques minutes avant le départ. Bonne nuit, les amis.

Benjo

Lodden Locsta-lisé

- 3 mars 2010 - Par Harper

Coverage par Winamax

Tous les journalistes arrivent comme un seul homme dans la salle de presse. Parmi eux, Benjo, qui vient d'assister à un coup rocambolesque de Marc Inizan.

Tout s'envenime sur un tournant 6Trèfle9Trèfle4Coeur5Carreau. Le français envoie 7,000 et se voit relancer par Johnny Lodden à 16,500. Après hésitation, « Locsta » décide de payer.

La rivière est un JTrèfle : Marc rend la parole au nordique, qui envoie 25,000. S'ensuit une intense réflexion de Marc, approchant les cinq minutes, à l'issue de laquelle le français décide de payer avec... TPique9Coeur, pour une simple paire de neuf !

Johnny secoue la tête et ne peut que s'avouer vaincu : il était en bluff avec TCarreau8Carreau. Marc Inizan, grâce à ce pot, figure désormais parmi les chipleaders du tournoi.