masquer le menu

Le verre est à moitié plein pour les français

- 5 mars 2010 - Par Benjo DiMeo

Trois joueurs du Team Winamax encore dans la course

Les Day 2 sont à n'en point douter les plus excitantes journées des European Poker Tour. De l'action, des péripéties, une sérieuse avancée dans l'intrigue et parfois même l'entrée dans l'argent. Difficile de rêver plus passionnant ! Alors, bien sûr, cette petite fête débute souvent par un écrémage des familles, qui fut aujourd'hui fatal à une vingtaine de français parmi lesquels Fabrizio Baldassari, Antonin Teisseire, Bruno Launais, Kris Pereira, Antoine Saout, Anais Lerouge, Julien Labussière, Stéphan Gerin, Christophe Benzimra, Julien Brécard ou encore Benjamin Pollak. Oui, oui, tout ce petit monde !

Coverage par Winamax

La suite de la journée fut marquée par quelques anecdotes amusantes, comme la sortie de Peter Hedlund qui a fait grogner le directeur du casino, qui venait de spécialement recommander quatre-vingt huit fûts de bière, ou encore la pénalité de Bruno Fitoussi, mis à l'écart pendant un tour pour avoir involontairement montrer ses cartes durant une main. Puis les premiers importants tapis ont commencé à se monter, parmi lesquels ceux de Kfir Yumin ou du suisse Stefan Huber, qui termine la journée en position de chipleader, en sa qualité d'unique millionnaire.

Il quittait ainsi le tournoi avec bien moins de regrets que Michel Abecassis. Le professeur, au milieu d'un désert de cartes, aura lutté toute la journée pour finalement chuter à quatre places de l'argent, envoyant désespérément ses dix dernières blindes alors que le plus dur était fait : survivre à l'écrémage. La bulle éclatait moins d'une dizaine de minutes plus tard (merci Konstantinos Nanos !) et trois joueurs du Team Winamax s'assuraient de repartir avec un minimum de 7,000€.

Guillaume de la Gorce était le plus mal en point, avec quinze blindes : « Il faut dire que je suis resté durant deux heures avec comme meilleure main As-Dix... que j'ai couché avant le flop ! » Grâce à un très précis choix de spots de contre-vol, Johny001 aura finalement survécu, et reviendra demain avec un tapis de 100,500. Manuel Bevand, qui se lamentait lundi de n'avoir pas touché de paire depuis 1971, n'a plus le droit de se plaindre : il doit sa survie dans le tournoi à deux énormes coups de chance, après avoir gagné avec As-Dix contre deux rois et en ayant touché une quinte venue tout de droit de l'espace à la rivière contre un brelan. Son impeccable gestion de tapis a ensuite fait le reste : il termine à 110,500.

Coverage par Winamax

Quant à Vikash Dhorasoo, il peut aujourd'hui se satisfaire d'avoir jouer son « A-Game. » Jamais inquiété, il a manié à merveille l'art de la sur-relance et la taille des tapis adverses pour monter son stack. Grâce à un double-up obtenu dans la dernière heure, Vikash et ses 400,000 jetons reviendront demain avec près du double de la moyenne, bien décidés à rejoindre les demis-finale.

La performance du jour aurait pu revenir au phénomène Marc Inizan. Inarrêtable depuis quelques semaines, que ce soit sur les tournois live ou en ligne (où il sévit sous le pseudo de « LocStaOnFire »), Marc nous a régalé de tout son talent, et d'un poil de réussite également, comme lors de ce full touché à la rivière face à une couleur, ou de cet important coup à pile ou face gagné pour éliminer Ruthenberg. Sa fin de partie se sera avéré moins évidente : après un coup difficilement négocié face à Strassman, Marc a eu la malchance de jouer un pot énorme avec deux rois contre une paire d'as. Cet inévitable affrontement a fait chuter son tapis à un demi-million.

Vincent Bigeon et Clément Thumy complèteront le clan tricolore, avec un tapis très réduit. Et, qui sait, peut-être qu'un français est passé entre les gouttes de notre radar ! Ils auront fort à faire face à de nombreuses têtes de série, parmi lesquelles Benjamin Kang, Julian Thew, William Thorson, John Kabbaj, Johaness Strassman, Dag Palovic ou encore Tobias Reinkemeier. La suite de leurs aventures est à suivre dès demain midi : nous suivrons les 125 joueurs restants jusqu'à descendre à 24 survivants. Merci de nous avoir suivis, vous pouvez maintenant éteindre votre ordinateur et reprendre une activité normale. A ciao bonne nuit !

Harper

Ultimes péripéties

- 4 mars 2010 - Par Benjo DiMeo

Coverage par Winamax

Parmi les derniers éliminés du jour, notons la sortie de George Danzer, malgré son imposant tapis, mais aussi de Max Pescatori, du français Fabien Perrot (photo) et de l'ami suisse du Team Winamax Serge Didisheim. Tous repartent avec un sympathique chèque de 7,000€.

Le roi de ce valet

- 4 mars 2010 - Par Benjo DiMeo

Clément Thumy, en milieu de parole, place une relance standard de deux fois et demi la grosse blinde. Son voisin se réveille en plaçant un 3-bet, auquel Clément répond par un tapis, réclamant les vingt-trois grosses blindes de son adversaire. « Clem2511 » se retrouve payé et est bien mal engagé avec KCoeurJTrèfle contre JPiqueJCarreau.

Le tournant 8TrèfleQCarreauATrèfle9Trèfle lui donne des espoirs de quinte et de couleur mais la rivière QPique ne l'aide pas. Le jeune français chute à 60,000.

But en or

- 4 mars 2010 - Par Benjo DiMeo

Vikash a doublé son tapis peu après l'éclatement de la bulle. Un coup assez peu orthodoxe, mais on s'en fout. Ca commence avec une relance à 20,000 d'un joueur (quatre fois la blinde, donc). Vikash possède As-Dame et se contente de payer.

Le flop apporte une Dame et deux petites cartes. L'agression continue chez le relanceur préflop avec un c-bet à 37,000. Vikash relance à 110,000, et son adversaire envoie le tapis pour 190,000. Il possède As-Roi et n'a absolument aucune fold equity, mais bon. Vikash paie. Le tournant apporte une troisième Dame, pour faire bonne mesure. Ce qui permet au joueur du Team Winamax de passer à 420,000.

Il s'apelle Konstantinos Nanos

- 4 mars 2010 - Par Benjo DiMeo

Coverage par Winamax

Le mec en photo ci-dessus, il vient de jouer deux journées entières de poker pour finalement ne pas gagner un centime. Avouez qu'on avait jamais vu un « bubble boy » aussi heureux de son sort.

Avec l'élimination de ce jovial joueur allemand, les joueurs suivants rentrent dans les places payées parmi 144 autres :

Marc Inizan
Fabien Perrot
Manuel Bevand (Team Winamax)
Bruno Fitoussi
Vikash Dhorasoo (Team Winamax)
Clément Thumy
Guillaume de la Gorce (Team Winamax)

Johaness Strassman
Samuel Chartier
Marcel Luske
John Kabbaj
Julian Thew
Tobias Reinkemeier
Dag Palovic
George Danzer