masquer le menu

- 7 mars 2010 - Par Harper

Merci à tous d'avoir suivi en notre compagnie cet European Poker Tour Berlin ! Encore félicitations à Marc Inizan, que nous allons nous empresser de rejoindre pour fêter dignement cette troisième place. Bonne nuit à tous !

Vainqueur : Kevin MacPhee (USA) 1,000,000€

- 7 mars 2010 - Par Harper

Runner-up : Ilari Tahkokallio (Finlande) 600,000€
3e. Marc Inizan (France) 350,000€

4e. Artur Wasek (Pologne) 280,000€
5e. Ketul Nathwani (UK) 210,000€
6e. Marcel Koller (Suisse) 165,000€
7e. Marko Neumann (Allemagne) 120,000€
8e. Nico Behling (Allemagne) 72,000€

La consécration de Kevin MacPhee

- 7 mars 2010 - Par Harper

Un des meilleurs joueurs en ligne du monde dévoile son talent au grand jour

Coverage par Winamax

Lorsqu'on lui demande quel a été le moment clé de son tournoi, Kevin revient immédiatement sur cette main disputée face à Vikash Dhorasoo : « En milieu de troisième journée, je suis à tapis avec deux neufs et joue face aux dames de ce joueur de Winamax. Je suis couvert et parviens finalement à trouver un neuf à la rivière qui m'a sauvé et permis de revenir dans la partie. » A partir de cet instant, Kevin s'est montré inarrêtable, non par une agression supérieure à la normale comme bon nombre de ses camarades du poker en ligne peuvent en abuser, mais par un parfait choix de spot de sur-relances avant le flop, en fonction de la taille du tapis de ses adversaires, agrémentés bien sûr à quelques coin flip remportés et à des heureuses rencontres. Vous ne croyez pas non plus qu'on s'impose devant 944 adversaires juste en étant talentueux ? Connu en ligne sous le pseudo « Imalucksac » [« Je suis un sac à chatte » dans la langue de Molière], Kevin a décidé de ne pas perdre de temps avant de se remettre au travail : « Je suis déjà inscrit sur tous les tournois du dimanche soir et ce n'est pas ma victoire qui va m'empêcher de les disputer ! » a-t-il déclaré. A l'heure où j'écris ces lignes, Kevin MacPhee est donc déjà surement assis derrière son ordinateur, prêt à partir à l'assaut de nouvelles victoires. L'américain le promet en tout cas : il sera plus présent que jamais sur le circuit EPT. A notre plus grand bonheur. Félicitations, Kevin MacPhee !

Le fair play incarné

- 7 mars 2010 - Par Harper

Ilari Tahkokallio, runner up

Coverage par Winamax

Comment ne pas retenir ce geste d'Ilari ? Lorsque le tournoi a été interrompu à l'occasion du braquage, Cainelli, avec As-Dame en main, était bien parti pour doubler face au As-Dix du finlandais. C'est alors que tous les joueurs et les croupiers ont quitté la salle dans un mouvement de panique. Lorsqu'ils sont revenus, Thomas Kremser a décidé d'annuler la dernière main, redonnant aux deux joueurs leurs jetons. Pourtant, bien conscient qu'il allait perdre, Ilari a accepté que la donne soit poursuivie, et s'est logiquement incliné. Au delà de son fair play, de sa gentillesse et de sa grande classe à la table, Ilari est également un excellent joueur. Kevin MacPhee le confirme : « Il est très difficile à jouer, aussi bien préflop que postflop... Il fait parti de ces rares joueurs à ne pas appliquer un format de jeu stéréotypé mais qui cherche à déstabiliser leurs adversaires en inventant de nouvelles stratégies. » Nous ne promettons pas d'écrire le nom d'Ilari Tahkokallio sans la moindre faute d'orthographe lors des prochains tournois. En revanche, nous sommes pressés de le voir se remettre à l'oeuvre.

Une quinte à un million

- 7 mars 2010 - Par Harper

Coverage par Winamax

Au bouton, Kevin MacPhee relance à 700,000 et se voit payé par Ilari.

Le flop 5Trèfle4Coeur2Trèfle va être propice à l'action : Ilari donk-bet, MacPhee relance et Tahkokallio décide de partir à tapis pour 8,995,000. Un montant très rapidement payé par Kevin qui possède 3Pique4Pique pour une paire de quatre et tirage quinte. Ilari est mal en point avec 9Coeur6Coeur. Le tournant, un JCoeur, va pourtant raviver la lueur dans ses yeux : il joue désormais pour un tirage couleur en plus des trois. La rivière n'apportera rien de tout ça, c'est un 6Pique qui donne la quinte à Kevin MacPhee, qui remporte l'EPT Berlin !