Les Français se consolent sur les tournois annexes

- 31 août 2015 - Par Florence

Si aucun Français n’a atteint le Top 50 dans le Main Event cette année, nos compatriotes ont néanmoins brillé dans nombre de side events parmi les 72 tournois au programme d’une édition qui aura battu tous les records d’affluence.

A commencer par la magnifique performance de Sylvain Loosli dans le Super High Roller à 50 000 euros l’entrée : pour sa première participation à une telle épreuve, le Français est venu à bout de ses 68 concurrents (84 entrées au total) et s’est imposé lors du tête-à-tête final face au joueur EPT de l’année, le Polonais Dzmitry Urbanovich. La victoire a permis au Team Pro Winamax de ravir à Benjamin Pollak le titre de numéro un français au classement GPI. Pour sa première participation 

Mais ce dernier a profité du dernier jour de la quinzaine, et de l’event 69, une épreuve turbo 6-max à 5 000 euros de droit d’entrée, pour (probablement) repasser aussitôt en tête. Le finaliste du dernier EPT Deauville empoche la somme de 118 000 euros, en plus d’une nouvelle victoire de prestige sur le circuit européen.

En début de festival, le vétéran Roger Hairabedian manquait de peu la victoire dans le Seniors Event, second pour 25 060 euros de gain, avant que Christophe Rodriguez ne prenne la septième place du High Roller Estrellas (49 530 euros).

Crédit photo PokerStars

Le régulier des casinos du sud de la France Mecit Turan (photo) a inscrit une nouvelle victoire à son palmarès en remportant l’épreuve PLO Turbo à 550 euros, pour un gain de 10 530 euros. Anas Caudroy Belatik est quant à lui sorti vainqueur de l’event Hyper Turbo à 2 150 euros (pour 61 035 euros après deal).

De passage à Barcelone pour disputer son deuxième EPT après celui de Deauville, le WIP Moundir Zoughari n’a certes pas brillé dans le Main Event, mais il a réussi à se hisser jusqu’en table finale de l’épreuve turbo à 220 euros, terminant finalement sixième pour 4 920 euros.

Crédit photo PokerStars

Peu présent sur le circuit live ces derniers temps, notre qualifié Clément ‘JtenSupplie’ Thumy (photo) a signé son premier gain live à six chiffres, en s’adjugeant l’épreuve 48 à 1 100 euros en No Limit Hold’em. Après s’être arrangé financièrement avant le tête-à-tête final, le jeune joueur online a empoché près de 114 000 euros, devant un rail en folie acquis à sa cause.

De passage dans la capitale catalane, le spécialiste des High Stakes Sebastien Sabic a fait valoir son talent dans les mixed-games avec une troisième place dans le HORSE à 5 300 euros  de buy-in (20 490 euros de gain), quelques jours après son beau parcours dans l’Estrellas où il a atteint le Top 50.

Crédit photo PokerStars

Et si les variantes ne sont d’habitude pas le fort des tricolores, Paul-François Tedeschi (photo) fait régulièrement mentir cet adage. Meilleur français dans le High Roller à 10 000 euros de l’EPT (18ème pour 42 200 euros), le jeune Corse est sorti vainqueur du tournoi Limit Hold’em à 550 euros (6 760 euros de gain). Le membre du tout nouveau Team ‘Onpok’ avait déjà remporté un side EPT, à Malte en mars dernier, en Limit Stud Hi-Lo.

Crédit photo PokerStars

Les derniers jours ont également été favorables à notre ancien élève de la Top Shark Academy Thomas ‘FicheHas2Pay’ Cazayous (photo), victorieux du PLO Hi-Lo à 550 euros (pour 10 400 euros), après une troisième place dans le 550 euros Hyperturbo (pour 9 430 euros) en ouverture de festival. Un tournoi PLO Hi-Lo dans lequel notre ancien Team Pro Antony Lellouche, en vacances dans la ville espagnole, a atteint la quatrième place (3 730 euros).

Crédit photo PokerStars

Enfin, l’ultime tournoi (120 euros Hyper turbo) a souri à Gregory Torrents, qui clôt la quinzaine par une victoire française et un chèque de 5 130 euros. Gageons que le contingent tricolore sera également au rendez-vous lors de la prochaine étape de l’European Poker Tour, qui posera ses valises à Malte fin octobre prochain.