masquer le menu

Nasdrovia !

- 26 août 2012 - Par Harper

Mikalai Pobal remporte l'EPT Barcelone

Ces Finlandais sont fous… Possédant 80% des jetons à trois joueurs restants, la communauté bleue et blanche a réussi à perdre le tournoi, la faute à leur meilleur ennemi : la boisson. Large chipleader (deux tiers des jetons !) alors que le podium était constitué, Joni Joukhimainen a attaqué l'apéro un poil trop tôt et commencé à distribuer ses jetons avant de perdre un coin flip avec une paire de Neufs contre le As-Valet de Sahamies.



Sahamies du temps, mais Ilari… Le titre était trouvé, mais il a perdu

Mais l'autre Finlandais de cette table finale n'allait pas accrocher son premier titre majeur… Après avoir lui aussi trinqué un poil trop vite, 'Ziigmund' envoyait quarante blindes avant le flop avec Neuf-Cinq (représente le Val d'Oise, bro') et tombait contre les deux As du vainqueur. Son nom ? Mikalai Pobal. Et puisqu'il est inconnu, nous vous remettons sa biographie.



Pas d'bol pour Pobal… Le titre était trouvé, mais il a gagné

Relativement nouveau sur la scène du poker live, "Minsk" a juste un ITM à son palmarès à ce jour - une 104e place sur l'EPT Berlin en avril pour 7.500€. Mikalai Pobal joue sous le pseudo de «leanod», et affirme que son meilleur résultat en ligne est une troisième place dans le Sunday Million, mais il a également gagné une poignée de tournois rebuy. Le jeune Biélorusse a étudié les relations économiques internationales à l'Université d'Etat de la Biélorussie Economique - une décision qui semble porter ses fruits rapidement. Avec cette victoire, il signe sa plus belle performance sur le circuit (forcément, me direz-vous).

La suite des reportages sur Winamax, c'est le Partouche Poker Tour, où nous nous rendrons avec Benjo et Kinshu afin de vous faire vivre de l'intérieur ce tournoi qui garantit un prizepool minimum de 5 millions d'euros. D'ici là, portez-vous bien et n'oubliez pas d'écouter le Multiplex Poker : Jipé sera aux commandes ce soir !

Harper

Anaras pressé

- 25 août 2012 - Par Harper



Jon Jouhkimainen met une pression insolente à table. Alors que nous sommes tombés à 3 joueurs, le Finlandais possède deux tiers des jetons en circulation ! De quoi faire pâlir son compatriote, un certain Ilari Sahamies… Forcément, quand on relance toutes les mains, on perd un peu de sa crédibilité, et Jon n'a ainsi eu aucun mal à faire 5-bet Anaras Alekberovas (photo) à tapis lorsque ce dernier a trouvé une paire de Neufs. Sauf que cette fois, Jon avait deux Rois, et a ainsi éliminé le lituanien en quatrième position. Il remporte 301,750€ alors que débute le duel à trois… Oui, oui, le duel à trois.

3 joueurs restants

Joni Jouhkimainen (Finlande) 20,510,000
Mikalai Poba (Biélorussie) 6,820,000
Ilari Sahamies (Finlande) 5,045,000

Juanda hors piste, Sahamies vise l'or

- 25 août 2012 - Par Harper

Débutée à 14 heures, la table finale est partie sur des bases haletantes, recensant quatre éliminations en moins de trois heures de jeu. On fait le point.



8. John Juanda (USA) 76,100€

Bon, certes, j'avais dit que c'était le favori. Mais depuis quand un bad beat ne peut pas intervenir ? A tapis avec une paire de Cinq contre le As-Cinq de Samuel Rodriguez (le petit gars en rouge à gauche), John a vu un terrible As apparaitre au turn. Allez, salut, comme dirait Davidi. L'américain voit son palmarès rester bloqué à cinq titres WSOP. Mais sa bankroll augmente elle de 76,100€.

7. Antonin Duda (République Tchèque) 125,950€

Vous prendrez bien un setup ? C'est Antonin Duda qui s'y colle. As-Roi contre paire de Rois, allez hop, circulez bonsoir. C'était contre Anaras Alekberovas, qui grimpe à 7 millions.

6. Sinel Anton (Roumanie) 178,400€

Sinel ne rattrapera pas son frère en tête de la All-Time money list roumaine… Notre ami a trouvé bon de check-call 3-barrel avec As-Dame sur un tableau 24TJQ. Une bonne rivière ? Pas vraiment, son adversaire - le roumain voit Anaras Alekberovas - avait une paire de Dix et a trouvé un brelan, scellant ainsi son élimination.

5. Samuel Rodriguez (Espagne) 230,900€


Hop, le petit chèque qui tombe. 230 milles balles, quand même. Et Samuel Rodriguez aurait pu gagner plus. A tapis avec Huit-Sept sur un flop 8Pique7CarreauJCarreau contre 9Pique6Pique, Samuel était favori. Mais le turn est un pique et la rivière un autre, donnant une couleur à son adversaire, Joni Joukhimanien. C'en est terminé pour les Espagnols dans cet EPT Barcelone alors que restent deux finlandais à quatre joueurs restants : Joni Joukhimanien et Ilari Sahamies.

Compte de jetons (le chipcount, quoi)


Joni Joukimainen 11,080,000
Ilari Sahamies 8,840,000
Anaras Alekberovas 8,118,000
Mikalal Pobal 4,340,000

Blindes 50,000/100,000 ante 10,000

Un miyon de fois merci

- 25 août 2012 - Par Harper



100 patates ! La société, elle a plus de problème...

Vainqueur : 1 007 550 €
Runner-up : 629 700 €
3. 404 050 €
4. 301 750 €
5. 230 900 €
6. 178 400 €
7. 125 950 €
8. 76 100 €

Ilari Sahamies mène la danse

- 25 août 2012 - Par Harper

Le high-staker est à la recherche de son premier titre majeur



Biographies par Mad Harper (Pokerstars) / Traduction par Harper et Tapis_Volant


Siège 1 : Anaras Alekbevoras (Lituanie) 4 430 000

A 21 ans, Anaras Alekberovas est un joueur professionel venant de Vilnius en Lituanie. Il découvrit le jeu en 2008 et joue depuis cette période. Quand il a eu 18 ans, Anaras Alekberovas a commencé à jouer au poker en ligne. Il a accompli sa plus grande victoire à ce jour dans un tournoi en ligne quand il a remporté environ $ 47.000 pour sa deuxième place. L'événement principal de l'EPT9 Barcelona marque son premier deep run dans un grand tournoi de poker live ainsi que le plus gros gain de sa carrière à ce jour. Anaras Alekberovas préfère jouer au poker en ligne que les tournois live, prenant part la plupart du temps à du cash-game Heads-up.

Siège 2 : Ilari Sahamies (Finlande) 7 885 000

Ilari Sahamies est plus connu sous le nom de "Ziigmund", un joueur professionnel de high-stakes finlandais connu pour fréquenter les plus hautes limites, surtout en ligne. La spécialité de Ilari Sahamies est à la fois le Pot-Limit Omaha et le trash talk - il est très actif dans le chat des sites online. Sahamies a découvert le poker à l'âge de 15 ans quand il s'est retrouvé dans la partie privée d'un autre célèbre joueur finlandais, Patrik Antonius. De là, Sahamies a commencé à jouer de plus en plus de poker en live avant de devenir un phénomène en ligne.

Ziigmund joue principalement en ligne du cash-game et est incontournable sur les plus hautes limites où il gagne et perd souvent des sommes à 6 ou 7 chiffres. Il a également 816.687 $ de gains en tournois live. En 2009, il a réalisé deux belles performances - les deux plus importants de sa carrière en live jusqu'à maintenant. La première, c'était en Janvier quand il a pris la deuxième place  du Main Event Helsinki Freezeout pour € 125.126. L'autre, c'était une sixième place dans le High-roller à £ 20.000 de l'EPT Londres pour £ 74.000. Grâce à une quatrième place il ya quelques jours sur le Super High Roller 50.000€ de l'EPT Barcelone pour 291.900€, cette année est déjà la meilleure d'Ilari Sahamies à ce jour.

Siège 3 : Antonin Duda (République Tchèque) 3,445,000

Se décrivant comme un joueur d'échec moyen qui n'a commencé le poker que depuis un an, Antonin a longtemps été le chipleader durant le Day3 de l'EPT Barcelone. Il s'est ensuite maintenu dans la moyenne jusqu'à atteindre la table finale. Etudiant en économie, il arrondit ses fins de mois (et même mieux) en jouant au poker en ligne, étant spécialiste des sit-and-go entre 200$ et 2,000$. Il s'agit d'ores et déjà de son meilleur résultat en live, lui qui s'est qualifié pour seulement 22$ dans cette épreuve.

Siège 4 : Samuel Rodriguez (Espagne) 6 450 000

Etudiant espagnol, Samuel Rodriguez a remporté son siège pour l'EPT de Barcelone en ligne sur PokerStars pour seulement 100 €. Il est maintenant le seul joueur espagnol en lice, non seulement pour gagner un life-changing 1.007.550€, mais aussi pour devenir le premier champion EPT espagnol. Samuel Rodriguez joue dans les parties locales, mais même s'il joue pour des enjeux élevés, l'EPT est un tout autre monde pour lui. Il s'agit de son premier tournoi majeur, qui se trouve être le plus grand jamais organisé en Espagne avec un field de 1082 joueurs. Rodriguez a survécu à 1.074 d'entre eux - y compris certains des plus grands noms du poker. Rodriguez, qui travaille aussi dans un hôtel, était chip leader au début du Jour 5 et occupe la deuxième place au chip-count à l'abord de la table finale.

Siège 5 : John Juanda (USA) 1,890,000

John Juanda est de loin le joueur le plus expérimenté de cette table finale. Depuis 1996, l'américain a amassé 12,4 millions de dollars sur le circuit, ce qui le place en 8ème place de la All-Time Money List ! A l'âge de 41 ans, John va chercher à conquérir son premier titre EPT, lui qui a déjà remporté 5 bracelets WSOP, dont notamment la fantasque épreuve de No-Limit Deuce-to-seven à 10,000$. Pour réaliser cette performance, il faudra terminer premier, l'américain ayant déjà atteint la place de second à Londres en 2010 (pour £545,000) !

Siège 6: Joni Jouhkimainen (Finlande) 1,510,000

Devenu joueur professionnel à l'âge de 18 ans, Joni compte quelques résultats mineurs à travers l'Europe. Néanmoins, son jeu est apprécié de la communauté finlandaise, qui le suit au même titre que Helppi, Antonius, Kelopuro, Wehlbeck ou encore Sahamies sur le circuit. En mars, il a remporté les European Masters of Poker, avant de terminer second du iGame Open de Prague et troisième du High Roller de l'Estrellas il y a moins d'une semaine pour 35,690€. Il réalisera quoi qu'il arrive la meilleure performance de sa jeune carrière à l'occasion de cette table finale.

Siège 7 : Mikalai Pobal (Biélorussie) 4 410 000


Relativement nouveau sur la scène du poker live, "Minsk" a juste un ITM à son palmarès à ce jour - une 104e place sur l'EPT Berlin en avril pour 7.500€. Mikalai Pobal joue sur PokerStars sous le pseudo de «leanod», et affirme que son meilleur résultat en ligne est une troisième place dans le Sunday Million, mais il a également gagné une poignée de tournois rebuy. Le jeune Biélorusse a étudié les relations économiques internationales à l'Université d'Etat de la Biélorussie Economique - une décision qui semble porter ses fruits rapidement. Déjà assuré de gagner au moins 76.100€, Mikalai Pobal réalisera quoiqu'il en soit ici à Barcelone le plus gros gain de sa jeune carrière de joueur de poker.

Siège 8 : Sinel Anton, 43, Bucharest, Romania - 2,355,000

Anton passera directement du statut de 113ème à celui de 3ème dans la All-Time Money List roumaine s'il gagne ! Cette liste est menée par Ionel Anton, qui n'est autre que… son frère. Jouant au poker depuis deux ans, la plus belle performance de Sinel jusqu'alors est une 85ème place à Prague pour 9,000€ en 2011.

En un clin d’œil

Siège 1. Anaras Alekberovas 4,430,000
Siège 2. Ilari Sahamies 7,885,000
Siège 3. Antonin Duda 3,445,000
Siège 4. Samuel Rodriguez 6,450,000
Siège 5. John Juanda 1,890,000
Siège 6. Joni Jouhkimainen 1,510,000
Siège 7. Mikalai Pobal 4,410,000
Siège 8. Sinel Anton 2,235,000

Blindes 30,000/60,000 ante 10,000