masquer le menu

Tout ça pour Sa

- 23 novembre 2010 - Par Benjo DiMeo

Un Local Hero chip-leader

Coverage par Winamax

En neuf heures de jeu, la moitié des partants du Day 1A ont quitté l'EPT de Barcelone. Au sommet du classement provisoire, un joueur trône fièrement, loin devant ses poursuivants : il s'agit du Local Hero Loïc Sa !

La partie s'est déroulée comme dans un rêve pour « ohcaraiboa », qui a très vite pris un gros pot avec une quinte floppée, et n'a jamais eu ensuite à ralentir le rythme, faisant progresser son tapis régulièrement, et rapidement, tout au long de la journée.

C'est toujours un plaisir que de voir des membres des Local Heroes accomplir de belles choses en live. Ces joueurs passent de longues heures sur Winamax, en cash-game comme en tournoi, et il n'est pas inhabituel de les voir ensuite perfer lors des épreuves en dur. On se souvient par exemple de Nicolas Chappuis lors de l'Open de France à Mandelieu...

Loïc entamera le Day 2 avec plus de trois fois le tapis moyen... De quoi voir venir !

Benjo

Si j'aurais su, je serais pas venu

- 23 novembre 2010 - Par Benjo DiMeo

Arnaud Mattern aura maximisé son temps de jeu aujourd'hui, tout en minimisant ses chances d'aller plus loin : et pour cause, le champion EPT a attendu la dernière main du Day 1A pour sortir !

Que s'est-il passé ? C'est Arnaud qui raconte : « Alex Gomes [joueur pro brésilien] relance UTG à 2,500. C'est payé par Mathias de Meulder au cut-off. Derrière, un joueur américain plutôt faible paie. Je suis de blinde avec 7Trèfle5Trèfle, j'ai 30,000 de tapis. Je paie, il y a maintenant 11,000 au milieu. »

Flop JCarreau7Coeur5Carreau. Arnaud a floppé deux paires.

« Je check, le relanceur initial checke. De Meulder mise 5,600. Le bouton passe. J'envoie directement mon tapis – 27,500, c'est le meilleur moyen de représenter un tirage. Problème, Gomes envoie aussi son tapis derrière, et là je suis probablement cuit. Et effectivement, il a floppé le brelan de Valets, histoire de réduire mes chances à presque zéro. Par contre, je ne comprends pas le call de Mathias avec deux Rois : il a gâché la moitié de son tapis sur ce coup, alors qu'il n'y avait presque aucune chance qu'il soit en tête... »

Benjo

Same Team shoot again tomorrow

- 22 novembre 2010 - Par Benjo DiMeo

Michel Abécassis nous quitte

Fermez le ban ! Avec l'élimination de Michel Abécassis durant le dernier niveau de la journée, les chances du Team Winamax sont définitivement réduites à zéro en ce Day 1A. MIK22 a joué un pot de 50,000 à tapis avant le flop, sa paire de 8 se heurtant à une paire de 10. Pas de miracle sur le board.

Espérons que le Team aura plus de chance mardi, à l'occasion du Day 1B. On suivra de près David Kitai, Manuel Bevand et Tristan Clémençon.

Benjo

Winamax en tête du classement

- 22 novembre 2010 - Par Benjo DiMeo

Le dernier niveau de la journée vient de débuter. Il ne reste donc qu'une heure à jouer et le Day 1A sera terminé. Bon moment pour tenter de dresser l'état des lieux parmi les quelques têtes de série encore en course.

Loïc Sa (Local Hero Winamax) 221,000, hé oui !
Jan Boubli (vainqueur en 2005) 140,000
Mathias de Meulder 80,000
Stéphane Albertini 70,000
José Da Silva 38,000
Michael Tureniec 28,000
Leo Margets 27,000
Arnaud Mattern 25,000
Michel Abécassis (Team Winamax) 25,000
Jeff Sarwer 22,000
Kenny Hallaert 20,000

Bruno Launais OUT
Gilbert Diaz : (probablement) OUT
Patrick Sacrispeyre : (probablement) OUT
Carter Phillips (champion en titre) : OUT
Sam El Sayed OUT

Tableau de bord
174 joueurs restants (sur 263 au départ)
Blindes : 500/1,000, ante 100
Tapis moyen : 45,000

Benjo

Sale quart d'heure pour les grinders

- 22 novembre 2010 - Par Benjo DiMeo

On vient de perdre coup sur coup deux bons joueurs online. Tremblez souris, pleurez claviers : il se pourrait que vous serviez de défouloir à leur tilt durant les heures qui vont venir.

Durand les armes

Étudions d'abord le cas de Thibaut Durand, qui vient me voir en salle de presse avec un sourire jaune. « Tu veux écouter l'horreur que je viens de me prendre ? » Soit, allons-y. « Un joueur plutôt faible relance à 2,000 au cut-off. Je suis de petite blinde avec As-Valet. Il a regardé ses cartes très vite et misé immédiatement : je suis convaincu qu'il n'a rien. Je 3-bet à 6,000, et je suis prêt à tout payer derrière. Mais il call juste, ce qui me convainc encore plus qu'il n'a rien. Le flop : ACarreauQTrèfle4Carreau. Je mise 6,500. Il me demande mon tapis. Je snap-call avec ce qui me reste (21,000). Il montre JCarreau6Carreau, et trouve un carreau direct sur le turn. »

Geneau : gone

Un peu plus tôt, c'est le petit dernier de l'écurie des Local Heroes qui s'en allait. Jérémy Genau avait été déplacé à la table de Michel Abécassis. Il possède 48,000 de tapis quand survient le coup fatal. UTG relance, son voisin paie. « Janinono » trouve APiqueKPique et 3-bet à 6,200. UTG répond en envoyant le tapis. Jérémy réfléchit, et décide que c'est le moment de tout risquer. « Il y a plein de 'dead money' au milieu, je ne pense pas pouvoir jeter As-Roi ici... »

On lui montre deux Dames, il s'agit donc d'un coin-flip tout ce qu'il y a de plus classique. La pièce tombera du mauvais côté, mettant fin au premier EPT de Janinono. Le Local Hero est en vacances pour le reste de la semaine, mais suivra de près les progrès de Loïc Sa – il se trouvent que les deux sont amis depuis des lustres, bien avant le poker...

Benjo