masquer le menu

Chip-leader !

- 13 septembre 2008 - Par Benjo DiMeo

Coverage par Winamax

Et c’est Davidi Kitai, encore lui, qui clotûre cette enthousiasmante journée en éliminant un short-stack avec As-Roi contre Roi-5. Le membre du Team Winamax entamera le Day 3 en écrasante position de chip-leader avec un tapis de plus d’un demi-million, loin devant son concurrent le plus proche.

Au terme d’une journée guillotine pour de nombreux français et têtes de série du circuit, il ne reste plus que 36 joueurs sur les 203 qui ont commencé la journée. En route, on a perdu des joueurs comme Arnaud Mattern, Michel Abécassis, Sorel Mizzi, Julian Thew, Danny Ryan, Roger Hairabedian, et tant d’autres.

Après une bulle interminable qui a vu une myriade de short-stacks s’accrocher au peu de jetons qui leur restaient, la libération vint sous la forme d’une banale coin flip entre Felipe Ramos et Daniele Mazzia, ce dernier tombant du bon côté avec une paire de Dames gagnante.

L’ouragan d’éliminations post-bulle a emporté nombre de ces short-stacks, à commencer par nos deux français Damien Vidal et Fred Brunet. Les deux dernières heures du Day 2 ont servi à consolider le tapis des joueurs ayant mené la danse tout au long de la journée, tel Sebastian Ruthenberg, Michael Keiner, Chad Brown et bien sur Davidi, dont la progression vers la tête du classement a semblé inéluctable à mesure que les victimes s’ajoutaient à son tableau de chasse.

Rendez-vous cet après-midi à 15 heures pour la suite de l’European Poker Tour à l’Espagnole. 36 joueurs vont tenter de se qualifier pour la table finale à 8 joueurs : la journée sera longue et passionnante à n’en point douter.