masquer le menu

Markus Ristola remporte les EFOP 2013 (85,000 €)

- 27 janvier 2013 - Par Benjo DiMeo

Logique, cette victoire de Markus Ristola : le Finlandais s'est personnellement chargé de l'élimination des quatre autres finalistes. Sans coup férir, celui qui avait déjà cotoyé les sommets en 2009 en atteignant la finale des WSOP-Europe nous a offert une performance de choix aujourd'hui à l'Aviation Club de France, lui permettant de remporter son premier titre majeur en live face à un field réduit (47 joueurs) mais costaud avec nombre de poids lourds du poker Français et Européen.

C'est ainsi que se conclut cette petite visite sur les Champs-Elysées. Un bon échauffement pour les joueurs et couvreurs avant l'étape EPT de Deauville, qui débutera dimanche prochain – nous serons bien entendu au rendez-vous, en compagnie du Team Winamax au grand complet, y compris le vainqueur du Top Shark 2013, qui sera connu dans le courant de la semaine prochaine !

En attendant, je vous souhaite à tous une bonne soirée, et bonne chance à ceux qui jouent en écoutant le Multiplex Poker. Un grand merci, comme d'habitude, au personnel de l'Aviation Club de France pour leur accueil, en particulier au TD Nicolas Fraioli. A bientôt, les amis.

Résultats
Euro Finals of Poker – Main Event – 5,000€ - 47 inscriptions



Vainqueur : Markus Ristola (Finlande) 85,000€
2nd : Hauke Heseding (Allemagne) 62,340 €
3e : Michel Abécassis (France, Team Winamax) 40,185 €
4e : Joni Joukhimainen (Finlande) 22,325 €
5e : Alexandre Amiel (France) 13,400 €

Benjo

Hauke Heseding éliminé en seconde place (62,340 €)

- 27 janvier 2013 - Par Benjo DiMeo



David n'aura pas réussi à vaincre Goliath. Ayant débuté le tête à tête final du tournoi avec les trois quarts des jetons en sa possession, Markus Ristola a logiquement remporté un match assez facile contre Hauke Heseding, qui aura duré une trentaine de minutes.

La dernière main : Ristola envoie 20,000 au bouton. Heseding envoie son tapis pour 210,000 avec JTrèfleTTrèfle. Ristola paie avec ACarreau9Trèfle. Le flop apporte un Valet et le sourire à Heseding, mais la rivière est un As : les EFOP 2013 sont terminés !

Tandis que Ristola se fait prendre en photo pour l'immortalité pokerienne, Heseding nous souffle qu'il a un exam' d'économie demain midi... à Berlin. Ça risque d'être un peu juste.

Troisième place pour Michel Abécassis (40,185€)

- 27 janvier 2013 - Par Benjo DiMeo



La première victoire du Team Winamax en 2013 devra attendre un peu... Michel Abécassis s'étant en effet incliné sur la troisième marche du podium aux Euro Finals of Poker de l'Aviation Club de France...

Sachez que la main qui a précipité l'élimination de Michel a duré beaucoup plus de temps qu'il ne m'en faudra pour la raconter, le français ayant en effet réfléchi de très longues minutes avant de prendre sa décision finale.

La main débute par une relance de Michel – 16,000 au bouton.

De petite blinde, Markus 3-bet à 40,000. Jusque là, rien d'anormal vu la dynamique de la partie.

Hauke jette sa grosse blinde et la parole revient à Michel qui marque un temps de pause avant de 4-bet à 83,000.

La balle est dans le camp de Markus. « All-in », dit-il.



La pression est revenue se poser sur les épaules de Michel. Il reste 210,000 unités à celui-ci après avoir misé. Il est couvert par son adversaire allemand. Un call perdant l'éliminera, tandis qu'un call gagnant le propulsera en tête, loin devant ses deux vis-à-vis.

Les minutes passent, durant lesquelles Michel ressasse tous les paramètres du coup dans sa tête, évaluant l'agressivité de Markus, sa propre agressivité, la probabilité que Markus soit en contre-bluff, ayant déterminé que Michel avait lui m-même 4-bet en bluff...

Finalement, Michel annonce « call ».

Le dénouement :

Markus retourne une main légitime, ATrèfleKTrèfle.

Avec ACarreau9Coeur, Michel est derrière, mais il peut encore gagner.

Le croupier retourne les trois premières cartes.

QCoeurJCoeur3Coeur

Un rayon de soleil. Désormais, n'importe quel coeur donne à Michel une main imbattable, et les 9 sont valables aussi.

Turn : KCarreau

Rivière : 5Trèfle

Le miracle espéré n'aura pas lieu. Michel se lève, serre la main de ses deux adversaires, et se dirige vers la caisse : il remporte 40,185 euros pour ses efforts, et sa première table finale de l'année. Probablement pas la dernière...

Le duel à trois

- 27 janvier 2013 - Par Benjo DiMeo

Voici les positions approximatives (merci à mon collègue Mathieu Sustrac, comme d'hab)

Markus Ristola (Finlande) 600,000
Michel Abécassis (France, Team Winamax) 330,000
Hauke Heseding (Allemagne) 240,000

Blindes : 4,000/8,000, ante 1,000

Joni allumé (4e place, 22,325 euros)

- 27 janvier 2013 - Par Benjo DiMeo

Nous avons affaire à un tournoi doté d'une excellente structure, avec environ 40 blindes de tapis moyen avec 4 joueurs restants. Mais lorsqu'un joueur se met à perdre 3, 4, 5 coups d'affilée, surtout en finale, cela le met rapidement en danger.

C'est ce qui vient d'arriver à Joni Joukhimainen. Le jeune finlandais a concédé plusieurs pots en succession, abandonnant préflop face à un 3-bet ou plus tard, sur les tours suivants, et perdant au passage quelques showdowns sur des pots de taille moyenne.

Tombé sous la barre des 20 blindes, Joni s'est mis à envoyer son tapis en 3-bet, réussissant à arracher les blindes deux fois, avant de finalement payer son tapis face à un 3-bet all-in de Markus.

Bataille de finlandais, donc, avec un coin flip entre une paire de 7 (Joni) et Roi-Dame off (Markus).

Board : 10-3-4-Dame-3.

Avantage à Markus : Joni Joukhimainen est éliminé en quatrième place, remportant 22,325 euros.

Avec cette sortie, Makus consolide son avance, tandis que l'allemand Hauke est le plus en difficulté. Michel est assis confortablement entre les deux. Place au « duel à trois » !