Winamax Series XIII : c'est l'heure du bilan

Par dans

Il s'est passé bien des choses durant les douze jours et 88 tournois de ces Winamax Series. Retour en chiffres, et en images, sur celles et ceux qui ont marqué de leur empreinte cette treizième édition.

Résultats Winamax Series

Autant de vainqueurs que d'épreuves

C'est assez rare pour être souligné : aucun doublé n'a été observé au cours des 88 tournois des Winamax Series XIII. Les 88 tournois au programme ont sacré 88 joueurs différents ! Nombre de joueurs ce sont cependant fait remarquer par leur régularité.

Mention spéciale tout d'abord à 'Bottom Layer' qui, avant sa huitième place sur le Million Event (19 375€) avait déjà remporté l'Event 53, pour 21 104 euros. Il avait alors privé 'tony glandyl' d'un doublé (2e, 20 685€), lui-même étant sorti vainqueur de l'épreuve 42 (4 936€). Même constat pour 'Phyllali', runner-up du tournoi numéro 80 (1 387€) après son titre sur l'épreuve 70 (7 556€).

Notre tout nouveau Red Diamond 'YUM_YUM' n'est pas passé loin non plus du doublé puisqu'après avoir décroché le deuxième Event Surprise du festival (12 269€), on l'a vu s'incliner en troisième position de l'épreuve 74 (3 546€). Quant à 'benmalko', après avoir empêché, lors du heads-up final, Adrien Guyon de remporter un quatrième titre Wina Series sur l'Event 20 (voir plus bas), il s'est classé cinquième du 64 (4 050€).

Résultats Winamax Series

Vainqueur en janvier 2014, Louis 'labrik' Linard (photo, à gauche) n'a pas réédité l'exploit, mais n'a pas démérité pour autant avec trois nouvelles places d'honneur : troisième sur l'Event 64 (7 650€) et quatrième sur les Events 38 (1 650€) et 81 (4 767€). Autre grand serial perfeur sur notre site Thomas 'samow' Denis n'est pas passé loin de son premier titre. Il ajoute tout de même deux médailles de bronze à sa collection, glanées sur les Events 51 (4 036€) et 83 (3 000€) 

Enfin, deux joueurs ont profité de cette treizième édition pour ajouter un nouveau titre WS à leur palmarès. Sacré en avril 2014, 'cKRabS-1' est sorti vainqueur de l'Event 60 (14 200€), alors que '1MaMiEniNjA.' décroche son deuxième titre en 2015 sur l'Event 88 (6 217€) après en avoir remporté un lors de la onzième édition.

6 326 347 euros distribués

Après le festival de janvier, les Winamax Series vous promettaient une deuxième fois cette année une dotation garantie de six millions d'euros. Et comme en janvier, cette somme a été dépassée. Sur les 88 tournois organisés durant l'ensemble des douze jours du festival, ce sont au total 6 326 347 euros qui ont été distribués, soit le quatrième plus haut montant de l'histoire des Series. Le record de 6,68 millions de la dixième édition tient donc toujours.

Million Event : 6Pogba6 ne négocie pas

Résultats Winamax Series

Le sixième Million Event de l'histoire de Winamax fut le premier où aucun deal ne fut conclu entre les derniers survivants, '6Pogba6' s'adjugeant les 170 900 euros promis à la gagne. Une rareté qui s'explique par le scénario de la table finale. Détenant plus de la moitié des jetons restants à trois joueurs restants et sûr de sa force, notre vainqueur suédois n'avait pas vraiment d'intérêt à négocier. Un peu plus tôt, c'est le futur runner-up 'ChibreAcier7' qui était en position de force, avec un tapis largement supérieur au reste de la table, qui allait cependant fondre de moitié au rythme des coin-flips perdus. Au final, c'est bien le joueur le plus solide et constant sur la durée qui s'impose. Encore bravo à lui !

Team W : placé mais pas gagnant

Si aucun joueur frappé du W rouge n'a ramené de titre sur ces Series, les places d'honneur n'ont pas manqué. Adrien Guyon et Pierre Calamusa se sont particulièrement illustrés :

Résultats Winamax Series

 Avec dix places payées, 'shakkkiraa' est le joueur du Team comptant le plus d'ITM sur ce festival. Il est aussi celui qui s'est approché le plus près d'un titre avec une deuxième place sur l'Event 20 pour 11 324 euros. Ajoutez à cela deux perfs à plus de 1 000 euros sur les Events 8 (9e, 1 164€) et 53 (1 058€) ainsi qu'une poignée d'autres min-cash et le total grimpe à 15 019 euros. Pas mal du tout.

 Ces Series avaient début sur les chapeaux de roue pour 'LeVietF0u'. Dès le deuxième jour, il prenait la sixième place de l'Event 4 pour 6 874 euros. La suite sera un peu plus en dents de scie, avec tout de même une treizième place sur l'Event 20 (766€) et sept autres ITM pour un gain final de 8 540 euros.

L'Event 22 a bien failli sourire à Davidi Kitai. Sorti en demi-finales de ce tournoi en heads-up, il a en tiré la rondelette somme de 5 000 euros, son meilleur résultats sur ces Series. En tout, 'Kitbul' est rentré six fois dans l'argent, pour 7 150 euros.

Défaite en demi-finales également pour Kool Shen sur l'Event 28, disputé en 4-Max. Sa septième lui a rapporté 1 692 euros, soit un peu plus que sa 43e sur le High Roller (1 385€). Le compteur de notre rappeur préféré à la fin du festival affiche 3 832 euros.

 Sylvain Loosli a quant à lui enchaîné les places payées. Mais faute de gros résultat, en dehors d'un joli deep run sur l'Event 11 (18e, 1 250€), ses 9 ITM ne lui rapportent "que" 2 288 euros.

Résultats Winamax Series

Pour ses premières Series sous les couleurs de Winamax Aurélie 'RunGood4Love' Quélain peut se targuer d'une belle douzième place sur l'Event 82 (531€). Cela a été en revanche plus compliqué pour Michel Abécassis et Guillaume Diaz qui n'auront pas vraiment réussi à perfer sur le festival.

Des inscriptions en hausse

Avec 206 805 inscriptions au total, cette treizième édition des Winamax Series enregistre une augmentation de près de 13% par rapport au dernier festival d'avril. 61 tournois ont dépassé la barre des mille inscrits (dont six disputés en Omaha), contre 55 il y a cinq mois. Sans surprise, l'Event le plus couru fut le numéro 10. Notre traditionnelle épreuve à 10 euros avec re-entry, répartie sur sept Jour 1, a réuni 19 200 inscriptions, pour finalement couronner Ivan 'ValueMerguez' Deyra (24 393€, photo).

Résultats Winamax Series

Derrière, ce sont logiquement les deux Events Surprise qui ont attiré le plus de monde, avec 10 104 pour le premier et 8 212 pour le second. Légère baisse en revanche pour le Million Event avec 6 749 inscrits et une dotation garantie non atteinte pour la deuxième fois consécutive. Les épreuves en Pot-Limit-Omaha enregistrent quant à elle de très bon chiffres, atteignant pour la plupart leur prizepool minimal, sans commune mesure néanmoins avec le succès du format Mix Max (voir plus bas) ! Mentionnons pour finir la plus "petite" épreuve de ces Series : l'Event 22, tournoi de heads-up en No-Limit Hold'em à 300 euros, qui a vu la victoire de 'Royalis' (15 000€) devant 160 autres joueurs.

Le Mix Max cartonne

Plusieurs formats inédits étaient au programme de cette treizième édition. À commencer par deux épreuves Mix Max, enchaînant Full Ring, 6-max et 4-max, qui ont connu un franc succès avec une dotation finale avoisinant le double du montant initialement garanti. ‘Phyllali’ (gain de 7 556€) et ‘1MaMiEniNjA’ (6 217€) se sont imposés les épreuves 70 (20€) et 88 (turbo, 30€).

Résultats Winamax Series

De son côté, le tout nouveau format Fish&Ship a subi un très léger overlay (un peu moins de 4 000€). Après un deal à quatre restants, ‘euskal30’ a enlevé ce format très spécial, combinant une première phase ultra rapide en shootout puis un tournoi deepstack classique.

Quant au format 8-max, désormais présent sur certains de nos MTT les plus populaires, il a attiré bon nombre de réguliers. Si le premier, disputé en No-Limit Hold’em, a subi un overlay important (24 000 euros environ), les deux suivants, joués en PLO, ont affiché complet.

Marchés conclus

Résultats Winamax Series

28 tournois sur les 88 au total se sont achevés par un arrangement financier entre joueurs, soit une épreuve sur trois. La majorité de ces deals (15) ont été conclu lors du tête-à-tête final, dix d’entre eux impliquaient les trois joueurs restants. Seulement trois ont vu l’accord arrêté alors que quatre joueurs étaient encore en lice.

De 89 à 1 016 minutes

1h29, c'est le temps record qu'il a fallu à 'dinero62' pour remporter l'Event 80, une épreuve Deglingos Shootout disputée à trois par table. Pour 20 euros investis, le joueur a empoché 2 082 euros soit plus de 23 euros par minute. Difficile de faire mieux en terme de rendement.

À l'inverse, 'supertfc' s'est imposé dans le tournoi le plus long en une journée : la toute première épreuve de cette treizième édition a duré 9h49 ! Avec 37 362 euros à la gagne pour 100 euros de droit d'entrée, le jeu en valait la chandelle.

Quinze épreuves se sont déroulées sur deux jours : la plus rapide d'entre elle, disputée en PLO et à six par table (re-entry 50€), s'est terminée en 10h07 par la victoire de ‘cKRabS-1’ (14 200€). Il aura fallu près de quatre heures de plus (13h49 de jeu au total) à 'carper01' pour enlever le High Roller (1 000€) et le premier prix de 75 700 euros.

Comme d'habitude, le Million Event est officiellement le tournoi le plus long des Series : 16h56 de jeu étalés sur trois jours ont été nécessaires au Suédois ‘6Pogba6’ pour décroche le titre.

Overlay : 185 000 euros de notre poche

Une affluence en baisse dans le Million Event et un premier week-end décevant ont obligé le comptable de Winamax à sortir presque 185 000 euros des caisses pour atteindre la dotation garantie prévue. Une somme certes élevée mais qui n'a pas empêché la majorité des tournois (59 sur les 88 au total) de dépasser leur garanti initial.

6Pogba6 parmi les plus grands

Résultats Winamax Series

En toute logique, les 170 900 euros de sa victoire sur le Million Event font de '6Pogba6' le plus gros gagnant de ces Winamax Series. Le podium est complété par 'ChibreAcier7' (116 750€) et 'MockingBird-' (87 750€)... deuxième et troisième du Million. Le Suédois en profite pour grimper en troisième position du bilan financier tous Series confondus avec 206 132 euros. Un classement qui reste dominé par le Portugais Rui ‘sousinhamos’ Sousa, vainqueur du Million Event en avril dernier (229 316€). 

Avec vingt places payées sur les 88 tournois au programme 'ohhhhhfish' est le joueur à être le plus souvent rentré dans l'argent. Une belle preuve de régularité. Il reste cependant loin de 'JEANRALPHI0' et ses 109 ITM accumulées depuis la toute première édition.

Régularité toujours avec 'Seat Open', recordman du nombre d'inscriptions dans l'histoire des Series avec 686 tournois joués pour un gain total de 85 824 euros. Le Fabrice Santoro de Winamax.

Quelques belles histoires pour finir

 Premier joueur à avoir décroché l’Expresso à 500 000 euros, le cycle de chance continue pour le Bordelais 'MAMARAZZI' qui s’est emparé de son premier titre WS. Une victoire acquise sur le Kill Them All disputé en No-Limit Hold’em et réunissant un field monstre de plus de 6 000 joueurs ! Vainqueur du Main Event en mai dernier, 'LEJOSSARD' enlève l’épreuve turbo 78 pour plus de 9 000 euros.

Chapeau bas à notre Wameur ‘haygus’ : en prenant la cinquième place de l’Event 4, une épreuve 6-max à 300 euros, il a empoché plus de 10 000 euros alors qu’il s’était qualifié pour le tournoi pour 10 euros seulement !

 Vainqueur du premier Event Surprise lui offrant le droit de disputer le reste du festival en freerool, '2frais93' a fait fructifier son cadeau comme il se doit. En plus des 16 038 euros remportés en ouverture de ces Series, il a réussi à rentrer six fois dans l'argent, avec notamment une très belle sixième place sur le High Roller (15 890€). Au total, ce sont 33 393 euros qui ont atterri dans sa poche sur l'ensemble de ces douze jours. Et ce, à partir d'un petit billet de dix euros. Vous avez dit rentable ?

Tous les résultats des Winamax Series XIII


Flegmatic

Adorateur de Cheick Diabaté. Goûteur semi-professionnel de reblochon. Enchaîne les tapis. Finit souvent carpette.

Suivez Flegmatic sur FacebookSuivez Flegmatic sur Twitter