Winamax Poker Tour : reprise imminente !

Par dans

Vous l'attendiez : le WiPT est de retour le 24 septembre. Mais il va un peu (beaucoup) changer. On vous explique.

WiPT 2018-2019

On vous a fait attendre. On le sait. Le Winamax Poker Tour, votre championnat de poker amateur tant aimé, s’est fait désirer. Des explications s’imposent.

Répondons immédiatement à la question la plus pressante, que beaucoup d’entre vous se posent depuis quelques semaines : non, le Winamax Poker Tour, tel que vous l’avez connu, tel que vous l’avez aimé, avec ses grandes étapes live festives et conviviales rassemblant des milliers d’amateurs dans toute la France, n’est plus d’actualité. En tout cas pas pour le moment.

Cela faisait pourtant des mois que nous bossions d’arrache-pied sur cette nouvelle saison. Le calendrier des étapes live était bouclé. Les salles étaient réservées, le matériel rassemblé, nos prestataires et partenaires rencardés. Les préparatifs allaient bon train. On y était presque. Et puis, nous avons dû tout arrêter.

Que s’est-il passé ? Oh, trois fois rien : un procès ! Intenté par les syndicats des principaux casinos français, qui estiment que notre championnat de poker gratuit à destination des amateurs représente… une concurrence déloyale pour leur activité. Rien que ça. On se pince pour vérifier que l’on ne rêve pas, mais les faits sont là : après de multiples procédures judiciaires intentées envers Winamax depuis des années (et toutes jugées en faveur de Winamax), nos amis casinotiers ont finalement obtenu ce qu’ils voulaient tant : la Cour d’appel de Paris a établi que le Winamax Poker Tour s’apparentait à une maison de jeu illégale. Le WiPT, un vulgaire tripot ! Vous y croyez, vous ? C’est pourtant la réalité.

Aussi incompréhensible qu’elle soit, cette décision, vous l’imaginez, porte un coup d’arrêt brutal au WiPT sous sa forme actuelle. Le reconduire en 2018 avec la formule qui a fait son succès depuis 2011 nous placerait tout simplement dans l’illégalité ! La nouvelle saison qui s’annonce ne comporte donc, à notre grand regret, aucune étape live. Nous le savons : cette décision, qui n’est pas la nôtre, va faire beaucoup de déçus. Et on vous comprend : nous sommes tout autant dégoutés que vous. Mais nous n’avions pas le choix.

On n’essaiera pas d’argumenter que le Winamax Poker Tour, avec sa mécanique de jeu accessible à tous, était, non pas une concurrence aux parties de poker proposées par les casinos, mais au contraire un tremplin, une façon de découvrir gratuitement les joies du poker en live. On n’essaiera pas non plus de déterminer combien de passionnés – des dizaines de milliers ? - ont pu, depuis sept ans, s’essayer au poker « en dur » via le Winamax Poker Tour, avant de faire le grand saut vers les tournois payants proposés dans toute la France par les mêmes casinotiers qui ont attaqué Winamax en justice. On n’en rajoutera pas non plus à propos des nombreux prestataires et partenaires qui travaillaient depuis des années main dans la main avec Winamax pour organiser le Tour et voient, du jour au lendemain, une large partie de leur activité annuelle stoppée net. On se contentera de regretter cette décision que nous jugeons définitivement contre-productive pour le poker en France. Les combats à mener pour défendre le futur de notre jeu favori sont nombreux : s’attaquer à une compétition conviviale qui a permis à des milliers de joueurs de pratiquer le poker pour la première fois en live n’en faisait résolument pas partie.

WiPT
Depuis 2011, le Winamax Poker Tour représentait une opportunité de proximité et de pédagogie formidable, pour les joueurs comme pour nous. Parce qu’il nous permettait d’aller à votre rencontre sur le terrain, de mettre des visages sur des pseudos, de vivre ensemble une passion commune, de mieux vous connaître, vous et vos envies. Parce qu’il nous permettait de vous accompagner dans votre découverte du poker en live : une passerelle rassurante, cruciale, entre les tables virtuelles d’Internet et l’ambiance parfois intimidante des casinos et des cercles. Winamax, c’est avant tout du poker en ligne, mais nous n’avons jamais perdu de vue que tous les débutants ayant un jour lancé leur premier tournoi à la maison, sur leur ordinateur, n’avaient qu’une idée en tête : pouvoir faire de même le plus vite possible « en vrai », face à des joueurs en chair et en os, avec de vraies cartes et de vrais jetons en main. On le sait, car derrière chaque membre du staff Winamax se cache un passionné, lui aussi passé par cette étape. C’est pour cela que Winamax, operateur online, a toujours travaillé d’arrache-pied – mais avec bonheur ! - pour que se tiennent régulièrement des évènements live accessibles à tous.

Bien entendu, nous ne comptons pas nous arrêter sur cette défaite : d’autres batailles judiciaires nous attendent. Mais aujourd’hui, et pour une durée indéterminée, le terrain du poker gratuit en live nous est inaccessible en France. Alors, le WiPT est-il mort ? Non : il évolue. Nous ne pouvons plus organiser de beaux week-ends en live à travers toute la France ? Qu’à cela ne tienne : nous allons organiser tout ça chez nous… Chez vous, en fait : en attendant de pouvoir vous proposer de nouveau le Winamax Poker Tour tel que vous l’avez toujours connu, celui-ci revient, avec une nouvelle formule jouée entièrement en ligne.

Rendez-vous le 24 septembre

D’ici une semaine, nous vous dévoilerons tous les détails du Winamax Poker Tour 100% online. Avec 500 000 € de prix minimum à se partager, ce nouveau WiPT reprendra la mécanique qui a fait son succès : un premier round de qualification en Sit&Go (les « Starting Blocks ») accessible gratuitement, suivi de plusieurs étapes successives jouées au niveau local, entre joueurs de même zone géographique. Au bout du chemin : une belle et grosse finale au buy-in de 250 €. On se retrouve le lundi 24 septembre pour les premières qualifs !

L’aventure continue…


Benjo DiMeo

Reporter poker. Racontait déjà des coin-flips avant l'invention du Valet de pique.

Suivez Benjo DiMeo sur Twitter