Winamax Campus League : les 8es de finale sont avancés

Par dans

De 160 joueurs, ils ne sont plus que 16 après un Stade 2 qui a rebattu bien des cartes. Déroulons les résultats ensemble.

Winamax Campus League Bandeau

Après un Stade 1 acharné marqué par plusieurs records d'affluence, les 160 meilleurs étudiants de la Winamax Campus League étaient sur la ligne de départ mercredi soir. Répartis sur seize tables de Sit&Go de dix joueurs, avec un tapis de départ correspondant à leur nombre de points inscrits lors du tour précédent, tous ne jouaient que pour une chose : la première place, qui seule permettait de se qualifier pour les huitièmes de finale. Les favoris ont-ils tenu leur rang ? Qui a créé la surprise ? Quelles écoles ont tiré leur épingle du jeu ? On regarde ça tout de suite.

L'Université de Bordeaux reçue 1 sur 8

Avec huit joueurs présents sur cette phase de Sit&Go, l'Université de Bordeaux était idéalement placée pour asseoir sa domination sur la compétition et prendre le large au classement par écoles. Côté face, les Bordelais ont inscrit un total de 6 500 points, supérieur à toute autre école mercredi soir. Mais côté pile, un seul de ses représentants est parvenu à remporter sa table, benbadr69, qui a assumé son statut de chipleader après avoir bouclé le Stade 1 en huitième position.

Koopa Troopa

Bordeaux devance toujours l'EISTI Cergy et l'ESC La Rochelle... qui ne pourront plus inscrire le moindre point, aucun de leurs membres n'ayant réussi à se qualifier. La menace numéro une s'appelle donc désormais ENSICAEN. Quatrièmes du général, les Normands ont vu ssimo0 et KupaTrupa décrocher tous deux leur ticket pour le tour suivant. Il leur faudra néanmoins cravacher pour rattraper leur 16 000 points de retard sur le leader. Quant aux écoles mal classées, comme l'exia.CESI Rouen, qui pourra compter sur scaumartin, elles peuvent encore tout à fait prétendre à l'une des trente places payées, puisque le vainqueur final de cette Campus League marquera la bagatelle de 16 000 points.

Au total, ce seront quinze écoles différentes qui seront représentées lors des huitièmes de finale, avec des étudiants issus des quatre coins du pays, de Nice à Brest, de Limoges à Reims en passant par Paris ou encore Orléans. Parmi ceux-là, un seul vainqueur Stade 1, le tout premier, Awakener de l'ENSSAT Rennes.

Tous sont en tout cas d'ores et déjà assurés de participer à un de nos tournois live, la Finale du Winamax Poker Tour en mars prochain (en plus de 300 € de tickets de tournois et cinq Freebets de 10 €), tout en continuant de lorgner vers le fameux et unique "triple package", qualifiant aussi bien pour Paris que pour le SISMIX de Marrakech et le WPO Dublin. Quant à ceux dont le parcours s'est arrêté sur ce Stade 2, ils empochent entre 50 € (pour ceux classés entre la 4e et la 10e place de leur Sit&Go) et 350 € de tickets de tournois (pour les runner-up).

Le programme des huitièmes de finale

Cette soirée riche en émotions derrière eux, nos seize qualifiés vont pouvoir faire retomber la pression quelques jours, avant de reprendre le chemin des tables lundi 11 décembre à 21 heures. À partir de maintenant, le reste de la compétition se joue en heads-up d'une manche gagnante, jusqu'à ce que soit connu le vainqueur le mercredi 20. Avant d'en arrriver là, jetons un oeil à ce qui nous attend en début de semaine prochaine :

Boriszu06 (ISEM Nice) Vs cSala (NEOMA Business School)
benbadr69 (Université de Bordeaux) Vs jonbatiss (Université de Bretagne Occidentale Brest)
Awakener (ENSSAT Rennes) Vs Patich (Polytech Orléans)
- ssimo0 (ENSICAEN) Vs Xaoleh (IAE Rennes-I)
Zixzou (Université de Limoges) Vs The_Wizard (ENSAE Paris)
PerchedCat9 (INSEEC Bordeaux) Vs scaumartin (exia.CESI Rouen)
groowl (Pôle Léonard de Vinci) Vs Flip.Flop (IMT Atlantique)
KupaTrupa (ENSICAEN) Vs BigZoowap (UFR Médecine Reims)

Tableau complet disponible ici.

Bonne chance à tous !

Toutes les infos sur la Winamax Campus League


Flegmatic

Adorateur de Cheick Diabaté. Goûteur semi-professionnel de reblochon. Enchaîne les tapis. Finit souvent carpette.

Suivez Flegmatic sur FacebookSuivez Flegmatic sur Twitter