Wina Series, Jour 5 : un dimanche avant l'heure

Par dans

Un doublé atypique, 17 nouveaux vainqueurs et des dotations qui explosent, en low stakes comme en high stakes : sur les Winamax Series, il n’y a pas de petites soirées.

Winamax Series Septembre 2021

Pendant les Winamax Series, c’est tous les jours dimanche. Magie de notre gros festival trimestriel : n’importe quelle banale soirée de semaine se transforme en un carnaval d’énormes dotations, de fields infinis et de gains record. Visez un peu le palmarès de jeudi soir : la moitié des 17 gagnants sont partis se coucher avec un gain à cinq chiffres, se taillant la part du lion d’une dotation globale atteignant plus de 1,6 million d’euros.

High stakes, low stakes : même combat

Hasta SiempreEt n’allez pas croire qu’il fallait s’inscrire aux tournois les plus chers, les 100 € et autres Championship à 250 €, pour espérer faire péter un jackpot d’anthologie. Peu importe le poids de votre boule : partout, il y avait de gros strikes à faire valser. Demandez donc à HAstaS1empre ce qu’il en pense, lui qui a transformé un billet de 10 € sur l’épreuve Rebuys en un premier prix de 10 930 €, deux jours seulement après avoir disputé la finale de l’Event 46 et manqué celle de l’Event 55 le lendemain. Histoire similaire chez stak0max : il n’aura eu besoin que d’un ticket à 20 € sur le 6-max KO (et de sept heures de boulot, tout de même) pour voir sa bankroll gonfler de 11 525 €.

TacoEt pour ceux qui disposaient du capital (et des cojones) nécessaires pour aller titiller les épreuves high stakes, ce sont des promesses de gains délirantes qui les attendaient. Le high score de la soirée ? Les 45 737 € extraits par TacoCrusher sur le 6-max KO Super Championship, un rare buy-in « billet mauve » ayant attiré plus de 700 inscriptions. On vous reparle un peu plus en détail de cette épreuve maousse plus bas, ainsi que du 6-max Monster Stack Championship, dont le Day 2 s’est achevé par le triomphe à 40 125 € de Seiko24 face à PleaseRG - ce dernier manque donc de très peu le doublé 24 heures après avoir prévalu sur le Deglingos de minuit. On n’a pas fini avec les gains à 40K+ : sur le 6-max Championship, oMalhaVacas fête l’anniversaire de son podium sur le 3 Million Event en s’adjugeant le logo, le magnum de champagne et les 42 758 € qui vont avec.

RocambolePfiou… avec tout ça, on en viendrait presque à passer à côté de l’étonnant doublé signé par Rocambole.. Étonnant, car cette doublette ressemble fort à un choc thermique : deux soirs après avoir montré sa maitrise de la turbo-chatte sur le Deglingos de minuit, le bougre démontre que le poker deepstack n’a aucun secret pour lui en allant chercher le titre sur le 6-max à 20 € entamé à 18 heures, au bout de huit heures et demie de combat. Deux salles, deux ambiances... et une nouvelle perf à cinq chiffres. Rocambolesque, assurément. Concernant l’identité du joueur se cachant derrière ce pseudo, on ne vous révélera qu’une chose : Rocambole.. faisait partie du gang Winteractivity, la fine équipe ayant dominé l’édition 2020 du KING5, avant de changer de pseudo (mais pas de coéquipiers K5 !).

Quoi d’autre à se mettre sous la dent en ce gros jeudi soir ? Encore beaucoup de choses. 48 heures après avoir atteint la deuxième place de l’Event 50, NiT aMere obtient le même résultat sur le 8-game à 50 €, laissant le titre à ZEETTE. Le Top Shark Timotyy était chip leader à trois tables restantes, mais a dû finalement se contenter de la 13e place. Déjà vu en finale de l’XTASE et du Tea Time cette année, Jordan Lane effectue un sprint nocturne très lucratif en remportant le Win the Button de 23 heures avant d’atteindre les 1/4 de finale du Deglingos Heads Up englouti par Bonboon81. Runner-up d’une épreuve à 20 € des Series d’avril, AceKarole franchit cette fois la dernière haie sur le 6-max KO du même tarif. pidorasique a été un peu plus vite, triomphant sur le Show One à 100 € seulement 24 heures après sa cinquième place sur l’Event 57. On termine avec une victoire espagnole : 5e du Main Event des KO Battles en 2020, runner-up du High Five du Pokus la même année, le top reg ibérique Pastor10 explose son record sur le Monster Stack à 20 €, avec une victoire bonne pour 23 717 €. Quelle soirée !

Seiko24 a pris son temps

Avec un tournoi sur deux jours et une finale longue de 180 mains, il fallait une bonne dose d’endurance pour venir à bout du très gras Monster Stack Championship. D’autant plus lorsque l'on démarre la dernière table avec dix fois moins de jetons que le chipleader... Et Seiko24 avait visiblement plus de souffle que ses concurrents : parti avec 13 BB pour le dernier acte, il avait une sacrée pente à remonter pour contrecarrer les plans de C-un-GAG (139 BB) et PleaseRG (138 BB), ultra-favoris pour le titre. Il commence par doubler son tapis contre le chipleader dès la 9e main sur un runout franchement magique, avant que le shortstack SiriusBlack ne rende les armes peu après (7e, main #21). Dans la foulée, Seiko augmente son tapis de 50% grâce à un brelan floppé, avant de redescendre progressivement sous la barre des 15 BB à la main #70. Tombé à son tour shortstack, 1caan fait ses adieux à la main #86 (6e) et Seiko reperd des plumes jusqu’à se retrouver avec 7 maigres blindes à la main #105. Mais encore une fois, il sauve sa peau sur un coup à tapis, avant d’enchainer avec un nouveau double-up contre PleaseRG, à ce moment épouvantail de la TF. Ce dernier va d’ailleurs éjecter l’ex-chipleader C-un-GAG (5e, 10 352 €) sur un setup à la main suivante (#111), et faire boire le verre de trop à Lee Rhum (main #126, 4e pour 14 543 €). Mais il lâche un gros pot contre Baby_Yoda (main #133), qui va lui faire doubler Seiko24 sur la main suivante suite à une rivière dévastatrice. De quoi revenir sur les talons de PleaseRG, qui va rester devant jusqu’à ce que Baby_Yoda ne perde un coinflip à tapis couvert contre Seiko, qui trouve une nouvelle fois une rivière miraculeuse (main #156), Yoda chutant donc en 3e place pour 20 410 €.

Seiko ne sera ensuite jamais inquiété lors d’un heads-up long de 24 mains, gardant sous son contrôle PleaseRG avant de placer une accélération décisive, son adversaire étant drawing dead dès le turn sur la dernière main. Déjà titré hier sur un Deglingos, PleaseRG prouve donc qu’il sait aussi tenir le carton sur des formats Deepstack et encaisse tout de même 28 625 € pour digérer son doublé manqué. Quant à Seiko24, qui apparemment a joué son premier tournoi sous ce pseudo… hier, il encaisse 40 125 € (de quoi se payer une bien belle tocante) après cette finale incroyable où il a frôlé la catastrophe à plusieurs reprises. Patience et longueur de temps...

TacoCrusher a su attendre son heure

Les top regs TAGvsLAG et summasumarum, le finaliste WSeries LouisLignare, le n°1 espagnol et tête de gondole du Team Winamax Adrián Mateos : c'est peu dire qu'il y avait du beau monde en finale du 6-max Super Championship KO à 500 € ! Pourtant, aucun de ceux-là n'est parvenu à soulever le trophée. Le titre semblait même pendant longtemps promis à un joueur que l'on suspecte d'avoir changé de pseudo cette semaine, BobbyFischer. Mais alors que s'est-il passé ? Enterrons déjà les espoirs d'Amadi_17 : arrivé avec trois petites blindes, le Madrilène n'a tenu... qu'une main (7e, 4 796 € + 675 €). Comptant parmi les joueurs en difficulté autour d'une vingtaine de blindes, Rumukulus le suit une petite trentaine de mains plus tard : cripplé à trois blindes après avoir fait doubler LouisLignare (#21), il triple puis double dans la foulée, pour mieux se faire cueillir par summasumarum (6e, 6 715 € + 5 320 €, #28). Des jetons que ce dernier ne mettra pas à profit bien longtemps : parti à tapis préflop avec deux beaux Rois, il subit un violent échec et mat de la part de BobbyFischer, dont le As-Roi trouve la rivière parfaite (5e, 9 401 € + 7 272 €, #41). Vient ensuite le tour de LouisLignare, qui traînait sa lanterne rouge depuis bien trop long et finit par s'empaler sur les As de TAGvsLAG (4e, 13 162 € + 6 076 €).

Bobby Fischer

Ne reste alors plus que trois joueurs en course et, si vous avez été attentif, vous noterez qu'il manque un pseudo pour compléter ce casting de sept finalistes. Et pour cause : lors de ces 50 premières mains, on ne peut pas dire que TacoCrusher se soit beaucoup fait remarquer, en dehors d'un coup remporté face à BobbyFischer (#37). C'est donc sous le radar qu'il aborde ce 3-handed, avec 20 blindes soit deux fois moins que TAGvsLAG et près de quatre fois moins que BobbyFischer. Et dans un premier temps, on a du mal à voir comment la supériorité de ce dernier va être remise en question. Mais alors qu'il approche des dix millions de jetons, il fait doubler TacoCrusher (#79), lui laisse un nouveau joli pot (#83) avant de remettre également en course TAGvsLAG (#95). Le coup décisif intervient seulement quatre mains plus tard, sur une confrontation à tapis préflop As-Dame contre As-Valet qui tourne en faveur de TacoCrusher (#99) et laisse l'ami Bobby avec seulement 6BB. Il abdiquera dans la foulée, laissant son bounty filer du côté de notre amateur de cuisine mexicaine. Il encaisse tout de même 26 383 € pour ses efforts mais, au vu du scénario de cette finale, c'est un euphémisme de dire qu'il aurait pu espérer mieux.

Sorti de nulle part ou presque, TacoCrusher se retrouve propulsé en un rien de temps grand favori de ce heads-up, avec 65 blindes contre 23 pour TAGvsLAG. Un statut qu'il n'a aucun mal à assumer, accentuant très tôt son avance sans laisser respirer son adversaire. Les deux double ups de TAGvsLAG n'y changent rien (#118 et #127) : multiple vainqueur sur nos tournois high stakes réguliers, il signe là son quatrième podium Winamax Series, dont la troisième seconde place, bonne cette fois pour 31 964 €. Ne lui manque que la pastille, que pourra arborer fièrement jusqu'en janvier TacoCrusher, plus riche de 45 737 €, dont 19 939 € de primes, rien que ça.

Ils ont scoré le 300 parfait

Bowling 300
17 strikers de plus au Hall of Fame des Winamax Series, c'est 17 replays supplémentaires à savourer. En turbo ou en deepstack, en 6-max ou en Full Ring, en 8-game ou en PLO, pour 10 balles ou pour 500 : on ne lance pas tous la même boule, mais on a la même passion.

Tournoi Prize-pool Vainqueur
EVENT 63 - 6 Max Monster Stack CHAMP. 250 €
REPLAY
201 144 € Seiko24 - 40 125 €
EVENT 71 - 6 Max KO 10 €
REPLAY
69 228 € LAZO114 - 6 079 €
EVENT 72 - 6 Max 20 €
REPLAY
60 192 € Rocambole.. - 10 223 €
EVENT 73 - Rebuys 10 €
REPLAY
64 728 € HastaS1empre -10 930 €
EVENT 74 - 6 Max KO 20 €
REPLAY
128 880 € stak0max - 11 525 €
EVENT 75 - 8 Game 6 Max 50 €
REPLAY
12 645 € ZEETTE - 2 825 €
EVENT 76 - 6 Max Monster Stack 50 €
REPLAY
140 085 € Pastor10 - 23 717 €
EVENT 77 - Show One 100 €
REPLAY
94 590 € pidorasique - 18 215 €
EVENT 78 - 6 Max CHAMP. 250 €
REPLAY
214 136 € oMalhaVacas - 42 758 €
EVENT 79 - 6 Max KO SUPER CHAMP. 500 €
REPLAY
342 630 € TacoCrusher - 45 737 €
EVENT 80 - Show One 10 €
REPLAY
28 872 € Jyd35 - 4 580 €
EVENT 81 - 6 Max KO 20 €
REPLAY
70 092 € AceKarole - 7 085 €
EVENT 82 - 6 Max KO 10 €
REPLAY
58 545 € KeepFaithBro - 5 105€
EVENT 83 - NLHE 50 €
REPLAY
60 300 € ElReyDePTM11 - 10 927 €
EVENT 84 - PLO 6 Max 10 €
REPLAY
11 520 € - Tiresias - - 2 090 €
EVENT 85 - 6 Max Win the Button 20 €
REPLAY
32 508 € Jordan Lane - 5 899 €
EVENT 86 - Heads Up Deglingos 30 €
REPLAY
28 566 € Bonboon81 - 3 625 €

Leaderboard : groupir !

Huit joueurs en à peine plus de 5 000 points, seulement 8 000 unités d'écart entre le premier et le dixième : cette cinquième journée de Series restera comme celle du rapprochement général en tête de notre classement honorifique. Une impressionnante densité que subit avant tout darkzefiro, rétrogradé de la tête jusqu'en en septième position. Il faut dire que le vainqueur du Marathon Event d'ouverture joue beaucoup moins que les autres. Deux fois moins par exemple que Pokeriste75, nouveau leader à la faveur de plusieurs deep runs (14e de l'Event 85 et et 52e du 6-max Championship notamment), sans avoir décroché le Graal. Celui-ci devance désormais MARMULO JR, aperçu dans le Top 30 de l'Event 76 et PleaseRG, grimpé en 13e place de l'Event 74 et surtout passé tout près du doublé sur le Monster Stack 6-max Championship. Et si vous vous demandez où se trouve Rocambole.., scrollez vers la... 181e place (juste devant BigZoowAAp). Les voies du leaderboard sont impénétrables.

Rang Pseudo Points Tournois joués
1 Pokeriste75 77 443 104
2 MARMULO JR 75 622 94
3 PleaseRG 75 104 62
4 100k YEAHMAN 74 633 117
5 LeaDieVa 74 038 79
6 Chevre.Miel 73 947 102
7 darkzefiro 72 550 52
8 Martin_Byrde 72 315 92
9 PrinzOfRozva 69 367 69
10 ToTheMillion 69 183 89

Le Leaderboard des Series

Tous les résultats

Le programme

Profitez de 100 € de bonus avec le code WSERIES31

Qualifiez-vous en Expresso


Emma Raducanu
Incroyable, mais vrai : à 18 ans seulement, Emma Raducanu, 150e au classement WTA, disputera samedi la finale de l'US Open. L'Anglaise, qui n'avait jamais disputé un tournoi du Grand Chelem avant Wimbledon, est toute la première joueuse de l'histoire du tennis (tous sexes confondus) à disputer le dernier match d'un "Grand Slam" après être passée par les tours qualificatifs. C'est inimaginable, surréaliste, tout simplement magique... et on aimerait bien que la même chose arrive à l'un d'entre vous sur les Flights des Winamax Series. Les satellites (Expresso et classiques) pour le Giant, le Colossus, le High Five, le Million Event et le 4 Million Event tournent 24h/24, qualificatifs pour des Days 1 organisés tous les jours jusqu'au 15 septembre. Tout le monde a le droit de rêver !

Benjo, Rootsah & Flegmatic

Les pages à suivre

t in f wtv wtv wtv wtv


Benjo DiMeo

Triple vainqueur VSOP à Cognac.

Suivez Benjo DiMeo sur Twitter