Wina Series, Jour 4 : un Team Pro peut en cacher un autre

Par dans

15 minutes après une victoire à 12 000 €, un membre du Team Winamax se retrouvait en heads-up d’un autre gros tournoi… face à l’un de ses coéquipiers ! Récap et replays d’une soirée sous le signe du W.

Winamax SeriesLe Team Winamax a frappé mercredi soir ! Et pas qu’un peu. Déjà gravé en lettres d’or dans le Grand Livre des Winamax Series (quatre ans après, on n’a pas oublié cette perf’ Highroller signée à 30 000 mètres d’altitude), le nom de Guillaume Diaz s’est inscrit dans un nouveau chapitre de l’histoire de notre festival, avec un titre sur le 6-max KO à 50 € remporté devant plus de 2 400 inscrits. Si Volatile38 se rappellera de ce troisième magnum Series (qui vient accompagné d’un prix de 12 000 €), c’est parce qu’il ne le fêtera pas seul. Le Top Shark 2014 va en effet pouvoir trinquer avec l’un de ses amis et coéquipiers… Romain Lewis, sacré sur le Super Turbo Championship pour presque 21 000 € à peine quinze minutes après Guillaume. Attendez, l’histoire ne s’arrête pas là : son quatrième titre Series, Romain a été le chercher contre… Guillaume ! Un HU fratricide sur les Winamax Series ? On croit bien qu'avant la soirée d'hier, la chose demeurait inédite.

Un bonheur ne vient jamais seul

« C’était fou de jouer le heads-up contre Romain », a réagi Volatile au lendemain de cette soirée bien remplie. « Cela ne nous était jamais arrivé, alors qu’on joue les mêmes tournois depuis des années ! Que la chose se produise le soir même où je gagne un titre, c’est surréaliste. Pour l’anecdote, on s’est croisés durant la journée, et on était tous les deux pas sûrs de jouer hier soir ! »

Gullaume Diaz Romain Lewis
Devant ce doublé d’ores et déjà culte (et bon pour 47 000 € de gains combinés), Davidi Kitai ne pouvait que siffler d’admiration, lui qui n’a pourtant pas ménagé ses efforts hier, disputant sa seconde finale en Omaha du festival sur le Kill The WIP à quatre cartes. Après son élimination en 5e place, la victoire est revenue à CHU2424. Un vrai spécialiste, celui-là : ses premières victoires sur le Omaha Beach remontent à 2013 !

La boulimie de finales du Team Pro ne doit pas faire oublier les autres gagnants d’une soirée à 986 234 € qui a vu un total de 14 joueurs ajouter leurs noms aux tablettes des Series. Sur le plus gros field de la soirée, le Kill The WIP version No Limit (près de 13 000 inscriptions), WEST INDIZfr est reparti avec 8 667 €. Un accomplissement indélébile pour cet habitué du format Expresso, qui avait déjà joué les finales de tournois comme La Fièvre et l’After Work… et terminé en 13e place d’un Million Event, c’était en avril 2017.

En auscultant de près les classements, on repère pas mal de récidivistes, comme PagaLaFanta (7e sur le Monster Stack à 50 € deux jours après avoir gagné un titre en Turbo) ou MaradonaDios, dont la deuxième finale du festival s’est jouée sur le 6-max KO à 100 €. C’est sur cette épreuve que l’on trouvera le plus gros gagnant de la soirée (après Romain Lewis) : déjà runner-up du Starter et d’un Monster Stack en avril, Cyril Gane empoche 19 922 euros. Le vainqueur du Win the Button de 22 heures, JumentoCesar, n’est pas inconnu de nos services non plus : ayant déjà terminé 3e de la Trilogy à 30 € en 2020, 3e d’un 6-max KO à 250 € des Series de septembre dernier, et 2e de La Fièvre il y a un an, son dernier score (6 714 €) n’est donc pas le plus gros de son palmarès. Même histoire pour Mister_V2.0 : cet habitué des mid-stakes (on l’a croisé en finale de l’After Work, La Fièvre, Booster en 2020) est arrivé au bout du deepstack de 16 heures, empochant 9 000 € après un deal négocié avec PoKico0L.

Tom LarsonVainqueur express du Deglingos de minuit (l’affaire était pliée en 103 minutes), carrataghju a également été vu en table finale du 4-max remporté par TchinTchin. Ce dernier est un habitué lui aussi : ses premières finales sur les Series datent de 2013. Toujours en Turbo, Gpas2chance célèbre son second magnum de champagne sur le Deglingos Rebuys : il conservera donc la pastille acquise en janvier sur un 6-max KO.

On termine avec une variante exotique ? Hier, on a joué en Razz, ce format où les mains les plus pourries sont les reines du bal. On ne connaissait pas l'Espagnol JEVOUSTRAITE avant sa victoire devant 408 inscrits, en revanche le pseudo de TomLarson (4e - photo) ne sera pas étranger aux habitués du Multiplex Poker version radio… Bravo !

Romain Lewis remporte le duel 100% Team Pro !

Romain Lewis - Guillaume Diaz
Un heads-up entre membres du Team Winamax en clôture d'un tournoi Winamax Series... Nous n'avons pas consulté l'intégralité de nos archives pour en avoir le cœur net mais de mémoire de "couvreur" de nos festivals online, l'événement nous semble bien inédit ! Pourtant, cette confrontation fratricide entre Guillaume Diaz et Romain Lewis (puisque c'est bien d'eux qu'il s'agit) ne semblait pas jouée d'avance au moment où démarre la finale du 6-max Turbo Championship de 22h. Certes, volatile38 plane déjà bien au-dessus de ses adversaires, avec plus du double de jetons que son poursuivant direct, le redoutable Kasben, mais son compère Bordelais est en moins bonne posture dans le peloton de chasse, avec douze petites blindes. Il ne lui faut cependant qu'une petite main pour doubler ce capital, éliminant au passage MINUS04 (7e, 2 655 €).

La suite, vous vous en doutez à ces profondeurs, c'est une succession de coups où les tapis valsent dans tous les sens et où les flops se font rares. Une phase qui sourit à nos W rouges, d'abord lorsque Guillaume s'offre le scalp de Randynamit (6e, 3 767 €) sur un joli bad beat, puis peu après quand Romain remporte le lancer de pièce de la survie pour mettre fin en deux temps au parcours de Kasben (5e, 5 323 €) et enfin alors que "Volatar" élimine sans trembler un CA3377 bien mal tombé (4e, 7 503 €). La phase de 3-handed peut alors démarrer, avec un drew.derzh en retrait qui va pourtant causer quelques torts à nos pros, doublant sur le Grenoblois pour prendre un temps la tête, avant de redescendre en troisième position pour finalement perdre un ultime coup à tapis face à Romain (3e, 10 554 €).

Assis l'un à côté de l'autre durant toute la finale, n'hésitant pas à se voler dans les plumes (on vous renvoie notamment vers ce bluff osé de volatile sur la main #51), Guillaume et Romain n'auront malheureusement pour nous pas vraiment le loisir d'en découdre, la faute à un heads-up déséquilibré qui tourne vite à l'avantage du second. Six mains lui suffisent pour accroître son avance et remporter le seul coup à tapis du match, un banal 40/60 qui tourne à son avantage. Mais l'essentiel est quelque part ailleurs : ensemble, nos champions se partagent 35 634 €, dont exactement 20 807 € pour le plus jeune des deux, qui s'offre là sa quatrième couronne Winamax Series, deux ans après son retentissant doublé signé en deux jours. Mais ne soyez pas triste pour Guillaume : 15 minutes plus tôt, le Grenoblois avait lui aussi sabré le champagne...

Un troisième titre sorti de nulle part

Guillaume Diaz
Le scénario était tout autre pour volatile38 en finale de l'Event #65, un 6-max KO Semi-Turbo à 50 €. Cette fois, c'est en queue de peloton que le Top Shark aborde cette TF, avec un tapis qui descend même aussi bas que 10 blindes. Sans s'affoler, malgré là encore une marge de manoeuvre réduite, il regarde partir son voisin de gauche Heuu no log (7e, 1 298 € + 680 €) avant de ronger son frein comme les autres durant une longue phase de 6-handed, qui éprouve grandement la structure et fait chuter d'autant le tapis moyen. Une période tendue qui s'achève sur l'élimination de _DO_MI_ (6e, 1 692 € + 281 €) par un Wika alors en position dominante... mais avec seulement 30 BB devant lui.

C'est à ce moment que tout change pour notre Volatar national, en l'espace de deux mains. Il met d'abord fin à la guerre éclair de blitzkrieg11 (5e, 2 419 € + 1 009 €), frappant un 9 dès le flop pour craquer sa paire de Rois avant de trouver une paire d'As pour vaincre les Valets de Carence en L (4e, 3 437 € + 973 €), malgré une petite frayeur au flop. Propulsé en tête, il remporte ensuite un lancer de pièce décisif pour couper l'herbe sous le pied de Wika (3e, 4 862 € + 1 794 €) et aborder le heads-up avec 42 belles blindes face aux 16 de flox-.

De nouveau, rien ne se passe comme face à Romain, flox- doublant dès la troisième main pour revenir à égalité parfaite. Le tournant intervient tout aussi rapidement, Guillaume valorisant à fond deux paires trouvées dès le flop (main #83) pour prendre un avantage décisif, se contenant ensuite de collecter les dix dernières blindes de son adversaire, qui choisit de s'en débarasser avec un maigre 10-5 off. Avec 7 438 € de gains, ce spécialiste d'Expresso signe en tout cas de loin sa meilleure perf' en tournoi chez nous, laissant notre volatile préféré refermer ses serres sur un pactole total de 12 147 €, dont 5 288 € de bounties, et signer une soirée à plus de 26 000 €. Une spectaculaire remontada, à découvrir sans plus tarder en replay. GG Guillaume !

Âmes sensibles s'abstenir !

Chocottes
Une chose est sûre, les vainqueurs listés ci-dessous n'ont pas eu peur d'aller voir ce qui se cachait dans les pièces les plus sombres de notre maison hantée, celles qui renferment des trésors dont seuls les aventuriers les plus courageux peuvent profiter. Et comme nous sommes une maison hantée moderne, on a filmé toute l'action des 14 fins de quêtes de la soirée, que l'on vous propose maintenant en replay, sans oublier tous les gains ramenés dans la besace par ceux qui ont osé explorer tous les recoins. N'éteignez pas la lumière si vous n'êtes pas prêts, ça peut foutre les chocottes...

Tournoi Dotation Vainqueur
Event 56 - NLHE 6 Max - 10 €
REPLAY
53 658 € Mister_V2.0 - 9 000 € (après deal)
Event 57 - NLHE 6 Max KO - 100 €
REPLAY
166 500 € Cyril Gane - 19 922 €
Event 58 - NLHE 6 Max KILL THE WIP - 10 €
REPLAY
116 865 € WEST INDIZfr - 8 667 €
Event 59 - PLO - 6 Max KILL THE WIP - 10 €
REPLAY
24 012 € CHU2424 - 2 660 €
Event 60 - NLHE 6 Max Show One - 20 €
REPLAY
67 914 € Kanoit Betic - 11 728 €
Event 61 - Razz 6-max - 30 €
REPLAY
11 016 € JEVOUSTRAITE - 2 308 €
Event 62 - NLHE Monster Stack - 50 €
REPLAY
105 840 € JoJu07043007 - 17 611 €
Event 64 - NLHE 4 Max - 20 €
REPLAY
32 886 € _KosherKush - 5 821 €
Event 65 - NLHE 6 Max KO - 50 €
REPLAY
109 665 € volatile38 - 12 147 €
Event 66 - NLHE 6 Max Win the Button - 10 €
REPLAY
39 771 € JumentoCesar - 6 714 €
Event 67 - NLHE 6 Max Turbo CHAMPIONSHIP - 250 €
REPLAY
94 888 € rLewis - 20 807 €
Event 68 - NLHE Deglingos Rebuys - 5 €
REPLAY
26 941 € Gpas2chance - 4 380 €
Event 69 - NLHE 6 Max KO - 100 €
REPLAY
93 060 € TchinTchin - 15 076 €
Event 70 - NLHE 3 Max Deglingos - 20 €
REPLAY
43 218 € carrataghju - 7 567 €

Tous les résultats en un coup d'œil

Leaderboard : Nitn3lav leur file toujours la frousse

Ghostface
Le trône du vainqueur du Mass Start Championship à 250 € n'est pour le moment pas en danger, tout comme la seconde place de New goals, champion sur le Super Highroller. Quelques petits bouts de deep runs permettent au freerolleur du Sunday Surprise Kinexite de grimper d'une place et de revenir sur le podium. Wincacipo tombe de quatre places, unomass chute de deux, tandis que PumpedGabor en gagne cinq grâce à deux finishs dans le Top 50 hier soir. Un seul entrant dans le Top 10 à l'issue de cette quatrième soirée : CashOut4Once, qui a disputé deux finales mardi soir et a signé plusieurs deep runs hier, une 30e place sur le Turbo à 100 € de 23 heures, notamment. Au terme d'une nuit qu'il n'est pas prêt d'oublier, Guillaume Diaz frappe à la porte du Top 10 (14e), suivi de près par Davidi Kitai (23e).

# Pseudo Points Tournois joués
1 Nitn3lav 75 772 67
2 New goals 63 642 52
3 Kinexite 61 407 42
4 PumpedGabor 59 695 73
5 Cap Haddock 59 430 98
6 Tarzan5743o 56 539 59
7 wincacipo 56 345 23
8 unomass 56 235 69
9 CashOut4Once 56 090 64
10 valdovas 55 673 71

Le leaderboard complet des Winamax Series

Le programme complet

Profitez de 100 € de bonus avec le code WSERIES30

Les pages à suivre :

t @Winamax


in @Winamax


f Winamax


wtv Winamax TV


wtv Wam-Poker


Benjo DiMeo

Triple vainqueur VSOP à Cognac.

Suivez Benjo DiMeo sur Twitter