Wina Series, Jour 4 : des étoiles sur les pistes

Par dans

936 443 € dans la salle, 14 bowlers d'exception, et des WIP strikés sans ménagement : récit d'une soirée une nouvelle fois fructueuse, avec les parties en replay.

Winamax Series Septembre 2021

Certes, on n’a pas atteint le million d’euros distribué hier soir (bon, on n’était pas loin, avec 936 443 € décernés aux joueurs) ; mais on a tout de même augmenté de 24 % le total des garantis proposés pour ce Day 4 des Winamax Series. Et puis ce n'est que partie remise... En tout cas, ces chiffres ne doivent faire ni chaud ni froid aux 14 vainqueurs de la veille, qui se sont donc accaparés la plus grosse part du pactole, ni aux milliers de joueurs lancés dans le grand bain de nos cinq tournois Flights richement dotés. Et si vous voulez aussi manger la part du lion dans ces prizepools dantesques, on ne peut que vous pousser à tenter votre chance dans les quatre Day 1 quotidiens prévus pour chaque Flight, notamment pour notre fameux 4 Million Event KO. Histoire de rêver plus grand, comme l'heureux qualifié ci-dessous. En attendant, on vous présente les petits veinards du milieu de semaine.

Les WIPS dans la rigole

Nos pistes de bowling accueillaient hier soir quelques invités de marque pour deux parties qui ont passionné les spectateurs : les deux tournois Kill The Wip. La version No Limit Hold’em a par exemple recensé plus de 12 000 inscriptions, et a été remportée par un joueur qui va devoir changer de pseudo : gagnejamais4 encaisse 93 61 € pour sa victoire, dont le tiers en bounties. Peut-être compte t-il à son actif le scalp d’Aladarrrrr, notre Team Pro qui échoue à la 21e place de l'épreuve. Dans la version PLO, le vainqueur sng-4-life, déjà runner-up d’un Summer Shot cette année, remporte près de 3 000 € et pourrait bien lui aussi changer son fusil d’épaule… Quant à nos WIP, ils n'ont pas visé très juste : tout juste Philippe "CURAVOX" Cura termine t-il 76e du PLO, juste devant son compère de l'époque Caméra Café Alain "Boubax" Bouzigues (82e), un peu moins bien que Ronan "CarbonRH" Houssein, 57e de la version Hold'em. Mention spéciale à Ludwig "Mimisiku95" Briand, qui a envoyé 4 bullets sur ce tournoi et 7 (!) sur le PLO, sans succès... Allez, la prochaine c'est la bonne !

Caleta Car20 922 € : c’est le plus gros gain distribué ce mercredi, et c’est Surma-core qui en est le bénéficiaire, après avoir dominé une partie bien difficile, le Turbo Championship. Il ne lui a ainsi fallu que 32 petites mains pour conclure la finale après un deal avec son dauphin MU4LIFE (qui repart tout de même avec 16 239 €). On vous résume en détails l’explication finale plus bas dans cet article : soyez attentifs, les strikes s'enchainent ! Le second plus gros gain de la soirée vient récompenser i work, qui a bien bossé dans le 6-Max KO 100 €, qu’il a re-entry avant de s’imposer pour un gain de 9 933 € + 7 358 € de Bounties, plus de dix fois son meilleur score sur Wina. Quelques euros de plus que les 17 223 € banqués dans le Monster Stack 10 €  par Caleta-Car, sorti du banc de touche pour signer le plus gros contrat sur le prizepool de 99 000 € tout rond.

MouleParmi les meilleurs bowlers de la soirée, on retrouve également ShmjAmm, qui remporte 11 206 € pour son titre dans le 6-Max Show One, en ayant dompté en finale le top reg JCJ2512 (4e pour 4 003  €), dont le premier titre Series remonte à 2018, sous le même pseudo ! Un autre habitué de nos tables (et c’est peu de le dire) s’est également illustré : vainqueur du Main Event en… 2012 puis vainqueur d’un bracelet Mini WSOP en 2017, MasterMoule s’est rappelé à notre bon souvenir en s’offrant le 4-Max à 20 € pour un gain de 6 126 €. Plus récemment, JossTheBoss a lui remporté un titre Pokus (en 2020) et avait déjà gagné un premier titre Wina Series en janvier sur un Deglingo : cette fois, c’est sur le 6-Max KO à 50 € qu’il a montré qui était le patron (11 232 €). Quant à Teiikiinhooo, il est lui en plein rush depuis le mois dernier, durant lequel il a ship rien moins que cinq tournois : le Totem, le Pour la Daronne, le Big Bang, le Sniper et un Monster Stack ! Il peut maintenant ajouter à son palmarès une victoire WSeries après avoir dealé le Win The Button avec vanessa75012 (5 046 €) tout en validant son meilleur score sur Wina (6 464 €).

SaganLe tournoi de variante du jour a lui été gagné par B0bbyLaPince, qui a donc fait montre de ses talents en Razz pour repartir avec 2 368 € en venant à bout d’un field de présumés spécialistes : pas mal pour celui qui semble simplement être un joueur occasionnel d’Expresso… Mais vous allez voir ci-dessous qu’il a visiblement plusieurs cordes à son arc. Enfin, les autres Turbos de fin de soirée ont sacré le joueur de Poker@Lyon TrampALLIN, qui a sauté à pieds joints sur le Déglingos Rebuy (4 026 €), tandis que PeterSagagn franchit la ligne en tête dans le sprint final du 6-Max KO 100 € (11 473 €) et que PleaseRG va pouvoir se payer un siège en loge pour le prochain Roland-Garros grâce aux 7 397 € glanés pour sa victoire dans le 3-Max Déglingos.

Surma-core sur les chapeaux de roue

Turbo

Habituellement dans ces paragraphes, nous prenons le temps de revenir sur de longues et passionnantes finales, d'interminables passes d'armes où les jetons passent d'un côté, puis de l'autre, avec d'improbables rebondissements. Mais la réalité des Winamax Series est aussi celle de ces TF supersoniques bouclées en à peine 30 mains, avec des enjeux tout aussi élevés que le plus deep des Monster Stacks. C'était le cas ce mercredi, où le plus gros gagnant de la soirée est à trouver du côté d'un tournoi particulièrement prisé de nos joueurs high stakes réguliers, le 6-Max Turbo Championship. Et si ce format propice aux grosses salves préflop peut donner lieu à bon nombres de surprises, un joueur était décidé à ne laisser aucune place au doute : Surma-core.

Leader au départ de la finale du haut de ses 35 blindes, il n'a jamais quitté son siège, poussant lui-même vers la sortie cinq de ses six derniers adversaires avec, comme élimination la plus notable, celle de WillyleLion (4e, 7 774 €, #13) sur un lancer de pièce qui aurait pu tout changer. À la place, Surma-core n'a fait qu'une bouchée de 0x112255208 (3e, 10 934 €, #20) et MU4LIFE, non sans avoir serré le main de ce dernier pour l'un des rares deals du festival (2e, 16 239 €). Il se permet même de signer son sacre avec une main de légende, la fameuse "Doyle", pour craquer deux beaux Rois. Une finale rêvée donc, qui lui rapporte la coquette somme de 20 922 €, largement au-dessus de son high score précédant signé sur le Magnum début août. Servez-vous un café bien serré et sifflez ce replay d'une traite.

La séance de torture trimestrielle

RazzOn connaît le nombre de masochistes qui étaient connectés sur Winamax mercredi soir... Vous étiez 419, très exactement. Comment sommes-nous arrivés à un chiffre aussi précis ? Rien de plus simple : un coup d'œil au nombre d'inscrits à l'épreuve de Razz aura suffi. 419 amateurs de douleur, donc, contraints de ne se lancer qu'avec les cartes les plus pourries possibles, pédalant jusqu'à la septième carte dans l'espoir de trouver les combinaisons les plus basses et désordonnées, souffrant à l'apparition de la moindre figure, s'écartelant au moment de jeter un magnifique As-2-3 transformé en deux paires après trois ou quatre calls coûteux successifs, et s'arrachant les ongles lorsque leur magnifique hauteur 6 se fait clouer au sol par une wheel parfaite. Le Razz fait mal, le Razz est cruel, le Razz n'est pas à laisser entre les mains d'enfants en bas âge... et c'est pour cela qu'il n'est pratiqué que par un petit comité d'amateurs de torture.

À l'entame de la finale, le futur vainqueur B0bbyLaPince était déjà installé au sommet du chip-count, mais une partie longue semblait se profiler : les tapis des six derniers prétendants étaient relativement équilibrés. Seul MM.88-CH affichait un réel déficit en jetons, et il ne lui faudra que cinq mains pour se lancer avec une triplette de départ quasiment parfaite (pour du Razz s'entend) : As-2-4. A tapis dès le second tour d'enchères, il ne pourra pas montrer mieux à l'abattage qu'une hauteur 10, honnête mais loin de la hauteur 6 d'un NoICMnoRoi qui s'était lancé avec un combo de départ identique. Au cours des tours suivants, les cinq joueurs restants allaient se regarder en chien de faïence. Avec des enchères élevées, même le plus gros tapis pouvait très bien voir son capital décimé en un ou deux coups joués à fond : pas mal de mains se sont donc terminées dès le premier tour d'enchères, une relance avec un menaçant As ou un 2 affiché suffisant pour voler les antes. Peu servi en petites cartes en début de finale, reasonable sera contraint d'envoyer ses derniers jetons sur la main #25 avec un 3-4-5 pas si dégueu : parti avec 2-3-5, PerroquetVif montrera une hauteur 6 à l'abattage pour le crucifier. Juste derrière (main #27), B0bbyLaPince ira jusqu'au bout de sa tentative de bluff avec un tableau alléchant. Erreur de timing : NoICMnoRoi l'attendait sur la rivière avec les nuts. Le futur vainqueur s'embourbera un peu plus en alléchant chercher un tirage hasardeux face au même adversaire (main #33), provoquant sa chute à cinq "big bets". C'est donc logiquement qu'on le verra tenter le tout pour le tout avec As-3-8 (main #43) puis se relancer dans la course en décapitant Janemba2.0 en quatrième place (main #47). PerroquetVif manquera ensuite un gros tirage (main #62), ouvrant la voie à un long et équilibré duel entre B0bbyLaPince et NoICMnoRoi. Une ultime séance de torture, pleine de rebondissements, qui s'étalera sur 70 douloureuses mains. Vivement la prochaine... enfin, pas trop tôt tout de même.

Les quilles ont valsé, les euros sont tombés

Bowling
Depuis l'expéditif boulot de PleaseRG en finale du Deglingos de minuit (14 mains !) jusqu'au méticuleux travail de Teiikiinhooo sur le Win the Button (141 mains), depuis l'ascension en Razz de B0bbyLaPince jusqu'à l'odyssée deepstack de Toni291 sur le 6-max de 18 heures, toutes les façons de striker sur les Winamax Series sont à admirer en replay, impeccablement ordonnées dans le tableau récapitulatif ci-dessous. Un visionnage indispensable afin de parfaire votre technique de lancer, et vous aussi faire valdinguer les quilles lors de votre prochaine session.

Tournoi Prize-pool Vainqueur
EVENT 56 - 6 Max 10 €
REPLAY
45 765 € Toni291 - 7 603 €
EVENT 57 - 6 Max KO 100 €
REPLAY
149 760 € i work - 17 292 €
EVENT 58 - Kill the WIP NLHE 10 €
REPLAY
109 179 € gagnejamais4 - 9 361 €
EVENT 59 - Kill the WIP PLO 10 €
REPLAY
24 588 € sng-4-life - 2 994 €
EVENT 60 - 6-max Show One 20 €
REPLAY
65 232 € ShmjAmm - 11 206 €
EVENT 61 - Razz 6-max 30 €
REPLAY
11 313 € B0bbyLaPince - 2 368 €
EVENT 62 - Monster Stack 50 €
REPLAY
99 000 € Caleta-Car - 17 223 €
EVENT 64 - 4 Max 20 €
REPLAY
34 218 € MasterMoule - 6 126 €
EVENT 65 - 6 Max KO 50 €
REPLAY
109 710 € JossTheBoss9 - 11 232 €
EVENT 66 - 6 Max Win the Button 10 €
REPLAY
39 141 € Teiikiinhooo - 6 464 € (après deal)
EVENT 67 - 6 Max Turbo CHAMP. 250 €
REPLAY
98 368 € Surma-core - 20 922 € (après deal)
EVENT 68 - Deglingos Rebuys 5 €
REPLAY
23 935 € TrampALLIN - 4 026 €
EVENT 69 - 6 Max KO 100 €
REPLAY
85 140 € PeterSagagn - 11 473 €
EVENT 70 - 3 Max Deglingos 20 €
REPLAY
 41 094 € PleaseRG - 7 397 €

Leaderboard : rien ne bouge (ou presque)

Bowling Fail

On prend neuf des dix pseudos d'hier et on recommence ! Et encore, si the_jeweler ne figure plus dans le tableau ci-dessous, il reste en embuscade à moins de 400 points derrière le vainqueur du Mass Start Championship Il Principe., qui rentre par la petite porte. Devant, la seule progression notable est à mettre au crédit de LeaDieVa, qui monte de la sixième à la deuxième place après avoir terminé 11e de l'Event 68 et signé un Top 50 sur l'Event 57. Sans avoir véritablement perfé malgré trois deepruns (51e de l'Event 56, 52e du 69 et 63e du Turbo Championship), darkzefiro conserve peu ou prou la même avance que la veille et peut envisager les prochains jours sereinement. Que l'on espère plus animés.

Rang Pseudo Points Tournois joués
1 darkzefiro 71 424 51
2 LeaDieVa 62 226 61
3 Martin_Byrde 61 116 71
4 Pokeriste75 60 949 82
5 MARMULO JR 60 867 75
6 ToTheMillion 60 731 53
7 32ansAvecMam 60 661 98
8 Chevre.Miel 56 941 84
9 PrinzOfRozva 56 762 80
10 Il Principe. 55 816 67

Le Leaderboard des Series

Tous les résultats

Le programme

Profitez de 100 € de bonus avec le code WSERIES31

Qualifiez-vous en Expresso

Rootsah, Benjo & Flegmatic

Les pages à suivre

t in f wtv wtv wtv wtv


Benjo DiMeo

Triple vainqueur VSOP à Cognac.

Suivez Benjo DiMeo sur Twitter