Votre week-end sur Winamax

Par dans

Si vous avez faim, vous avez frappé à la bonne porte.

Sunday Surprise

Noël approche, mais peut-être n'avez-vous pas encore pensé à la préparation des repas pour les fêtes. Peut-être aussi que vous n'avez pas songé aux cadeaux que vous allez déposer sous le sapin (on le sait, vous allez le faire au dernier moment, avouez). Si vous jouez et gagnez le Sunday Surprise de ce week-end, on va régler ces deux questions pour vous : en plus de votre part des 100 000 € garantis, vous remporterez ainsi un panier garni d'une quinzaine de mets plus succulents les uns que les autres, sélectionnés parmi les produits de la Grande Épicerie de Paris ! On vous laisse la surprise, mais sachez que l'an passé, il y avait de quoi se régaler entre le foie gras, les chocolats et les magnums de vin... Parfait pour bien manger et combler vos proches à Noël ! On dit merci qui ?

Road to Series

Vous voyez ces gens qui attendent le 24 décembre en sortant du travail pour foncer à la FNAC, la zone commerciale ou le grand magasin le plus proche ? Vous en faites peut-être même partie. Mais pas cette année ! Cette fois, vous vous êtes promis à vous-même d'être prévoyant, d'anticiper et de vous éviter tout stress de dernière minute. Eh bien pour les Winamax Series, c'est pareil ! Pour ne pas vous réveiller (vaseux) le dimanche 2 janvier à côté d'une bankroll qui crie famine, embarquez dès maintenant sur la Road to Series. Du lundi au samedi, on vous fait gagner 345 tickets pour le Mass Start 50 €, le Mass Start Championship et le 4 Million Event sur quatre de nos tournois phares (La Fièvre, After Work, Pour la Daronne et Top 50), renommés et boostés pour l'occasion. Et le dimanche, c'est carrément une avalanche de 880 entrées pour le Big One de notre festival online qui vous attendent, dispatchés entre le Sunday Surprise, l'After Work et le Prime Time. Pour les plus ballas, on ajoute même 20 invitations au Highroller Million sur notre Highroller régulier. Quant aux petits portefeuilles, il n'ont qu'à se jeter sur les Expresso Series : de 2 à 25 €, ce sont sept niveaux de buy-in qui vous sont proposés, avec à la clé vos places pour huit des plus belles épreuves de la rentrée. Allez, on se motive et on y va !

Main Event Master KO

Ce week-end, le Main Event renfile son kimono « Master KO ». Entendez par là qu’un seul Day 1 est au programme (RDV dimanche à 21 heures), mais avec une late reg très étendue (vous pourrez vous inscrire jusqu'à lundi à 20 h 36, oui c’est précis). Cette formule resserrée de notre tournoi hebdomadaire phare semble vous plaire : vous étiez près de 3 000 sur la ligne de départ de la dernière édition en date, avec une dotation dépassant les 320 000 €. Pour trouver un peu d’inspiration avant le Jour J, penchez-vous sur la table finale, funky en diable, remportée par djak3 il y a deux semaines.

Expresso X UNO 50

Vous ne le saviez peut-être pas, mais à l'instar de Snoop Dogg, Ricky Martin, ou Elon Musk, le UNO a fêté cette année ses 50 ans. Un demi-siècle de crasses en famille, d'engueulades avec vos potes parce que si, bien sûr qu'on peut mettre un +2 derrière un +4 [NDLR : fake news!], et de jubilation au moment de claquer vos deux dernières cartes d'un coup, au nez et au menton imberbe de votre petit cousin. En clair, une célébration à ne pas rater, et c'est une nouvelle fois sur nos tables Expresso qu'on organise la fête. Jusqu'au 15 décembre, venez recevoir vos sept cartes d'Expresso x UNO 50 et tentez de vous en défausser le plus vite possible sur chaque jackpot x2. Au bout de la partie pour les plus rapides : une prime pouvant monter jusqu'à cent fois votre buy-in. Alors bon anniveraire et... UNO !

Calendrier de l'avent

Il vous manque une case ? Sur Winamax, on vous en propose une à ouvrir tous les jours jusqu'à Noël, après avoir gagné un Expresso (1 € de buy-in ou plus) ou un pari sportif (1 € ou plus et cote à 3 minimum). Parmi les cadeaux déjà distribués dans notre Calendrier de l’Avent depuis dix jours : des tickets Expresso, un code de dépôt, des Miles, ou encore une cote doublée en Ligue des Champions. Bref, y’en a pour tout le monde, et aucun risque de faire une indigestion de cacao.

Top Shark Academy

Dans le concours de recrutement annuel du Team Winamax, le money time se rapproche à la vitesse d’un grand requin blanc fonçant droit vers une plage du Massachussetts. Après la très attendue épreuve de la vidéo de présentation, qui fut fatale à –Mr.Bean-, ils ne sont plus que six candidats pouvant espérer poser sur leur poitrine le logo rouge tant convoité. Et cette cinquième semaine d’épreuves Top Shark (l’antépénultième du concours, et la dernière avant la trêve de Noël) a tout l’air d’une répétition générale avant la finale. Les candidats disposent en effet de trois jours et quatre nuits pour faire fructifier en MTT un capital de 100 € offert par Wina. Un minimarathon qui préfigure celui, un poil - beaucoup - plus long qui attendra les survivants après les fêtes… Pour l’heure, BigZoowAAp est le seul prétendant ayant réussi à terminer la première soirée de l’épreuve avec les comptes dans le vert. Les autres ont tout le week-end pour le rattraper : le candidat affichant la bankroll la plus faible au terme de la session de dimanche. Oui, le règlement ne prévoit qu’une seule nomination sur ce contest (et une seule aussi dans le cadre de l’épreuve 2, un nouvel exercice de commentaire des Winamax Live Sessions espagnoles) : la fin du concours est tellement proche qu’on a envie de faire durer le plaisir, et profiter un plus du spectacle offert par les derniers bébés requins...

Winamax Campus League

EPITA contre Pôle Léonard de Vinci : c'est le duel qui a tenu en haleine la France du poker étudiant cette semaine, dans le cadre des huitièmes puis des quarts de finale de la Winamax Campus League. Mais alors qu'ils avaient toutes les cartes en main pour passer devant, les ingénieurs du Kremlin-Bicêtre se sont pris les pieds dans le tapis vert, laissant la coupe repartir du côté de leurs homologues de Courbevoie. Des Franciliens, il y en a également trois parmi les quatre demi-finalistes de la compétition individuelle. On vous récapitule tout ça avant le partiel final de la semaine prochaine, qui verra un petit veinard décrocher en freeroll un package pour les World Series of Poker 2022. Le genre de job d'été qui sort de l'ordinaire.

Leo Margets Blog

Leo Margets est partie à Vegas dans le même état que pas mal de pros européens : impatiente d'enfin retrouver la Mecque du poker. Elle en est revenue avec son premier bracelet WSOP, décroché au terme de deux semaines de séjour passées au rythme des tournois, des dîners avec ses compatriotes espagnols et des petites routines matinales. Et dire que son moment de gloire s'est aussi joué grâce à un rendez-vous manqué... La Barcelonaise vous raconte son pèlerinage 2021 dans son dernier blog.

Ça pique les yeux

Vous comptez profiter de vos moments libres ce week-end pour lancer quelques Expresso ? Aladin Reskallah vous livre une piqûre de rappel (ou une première injection) sur les bases de nos sit'n go à trois joueurs lors d'une session épique. Épique était également la finale du Main Event hebdomadaire, dont PonceP vous livre son analyse vitaminée. Vitaminée, cela résume bien la dernière édition de la Winamax Arena, remportée par l'innarêtable Romain Lewis et dont on vous a compilé les meilleurs moments et les plus belles mains. Et des mains, on vous en a sélectionné des plutôt gratinées dans notre Top 5 de la semaine...

Bonne chance sur nos tables ce week-end !

Les pages à suivre

t in f wtv wtv wtv wtv


Flegmatic

Adorateur de Cheick Diabaté. Goûteur semi-professionnel de reblochon. Enchaîne les tapis. Finit souvent carpette.

Suivez Flegmatic sur FacebookSuivez Flegmatic sur Twitter