[Vidéo] Raphaël Brunis : de skater à joueur pro

Par dans

Ancien grand espoir du skateboard français, Raphaël Brunis a tout quitté pour une autre de ses passions : le poker. Depuis le Costa Rica, sa nouvelle maison, il se raconte en vidéo.

Il est des passions qui dévorent tout sur leur passage. Raphaël Brunis en a deux : le skate et le poker. Un profil atypique qui a tapé dans l'oeil de l'un des mécènes numéro 1 dans le domaine des sports extrêmes aujourd'hui, Red Bull. La société autrichienne a ainsi consacré au Français un épisode à part entière de sa web-série Out of Frame.

Devenu très vite l'un des nouveaux petits princes du skateboard français, après des débuts fracassants sur le circuit mondial au début des années 2000, le Basque - il est originaire de Biarritz - décide de s'installer à Barcelone en 2006, pour profiter de l'un des spots les plus courus de la planète, devant le musée d'art contemportain de la capitale catalane, plus connu sous le nom de MACBA.

Raphaël Brunis en 2010, à l'Euro City Poker Tour de Barcelone.

Mais au pays de Gaudi et de Leo Messi, Raphaël se met progressivement à délaisser le skate pour une activité qui lui prend alors le plus clair de son temps, et lui offre même de bien meilleurs revenus : le poker. De plus en plus investi dans le jeu, il multiplie les séances de grind intensives, et travaille sans cesse, bien aidé par les vidéos et les conseils d'un jeune membre du Team Winamax de l'époque, un certain Ludovic Lacay. Du statut d'idôle, Sir Cuts est vite devenu un ami pour Raphaël, qui s'est immédiatement rapproché de nos W rouges, jusqu'à intégrer le programme WIP et participer à plusieurs de nos tournois live.

En février 2013, lors de la Finale du Winamax Poker Tour.

Aujourd'hui loin de France après avoir décidé en 2014 de s'envoler pour le Costa Rica, Raphaël continue de concilier ses deux amours dans un cadre de vie pour le moins idyllique. Il reste même en contact avec les membres du Team, dont il reçoit parfois la visite, à commencer par celle de Sylvain Loosli, qui en avait tiré en mai dernier un article de blog au titre évocateur : "Pura Vida." Oui, pour Raphaël désormais, la vie semble bien belle.

Découvrez l'histoire de Raphaël Brunis dans une vidéo de 7 minutes signée Red Bull. Enjoy !


Flegmatic

Adorateur de Cheick Diabaté. Goûteur semi-professionnel de reblochon. Enchaîne les tapis. Finit souvent carpette.

Suivez Flegmatic sur FacebookSuivez Flegmatic sur Twitter