Un derby ça ne se parie pas, ça se gagne !

Par dans

« Un derby ça ne se joue pas, ça se gagne ! » Les paris aussi alors voici tout ce qu'il faut savoir afin de bien parier sur les trois derbys au programme de cette 7e journée de championnat.

fb

Monaco – Nice : le derby qui a la Côte !

Le point historique : Le Derby de la Côte d'Azur est le plus proche de Ligue 1. Seulement 20 kilomètres séparent Nice de Monaco. Toutefois, l'existence de ce derby est parfois remise en cause au regard du faible nombre de supporters Monégasques en Principauté. Sans supporters, la rivalité peine à perdurer.

L'anecdote : L'antagonisme entre les deux clubs est présente dans le film comique français Les Tuche. Alors que son équipe perd 7-0, Jeff Tuche motive les enfants monégasques durant la mi-temps en multipliant les jurons sur les Niçois. Le regain de motivation se conclut par un renversement du score et une victoire finale 8-7 de l'ASM. Dans le même temps, des parents des deux camps sont installés à chaque extrémité de la tribune et les adultes niçois crient des insultes tandis que les adultes monégasques les regardent avec stupeur, ceci s'appuyant sur l'image d'une Nice populaire contre un Monaco plus bourgeois.

Le contexte : L'OGC Nice et l'AS Monaco sont aux antipodes en ce début de saison. Si tout va bien pour les Aiglons (12 pts, 3e), tout va mal pour les Monégasques (3 pts, 19e). Jardim doit désormais sauver sa peau en décrochant sa toute première victoire en championnat cette saison. Pour cela, il devrait pouvoir compter sur le retour de son duo d'attaque Slimani - Ben Yedder. Cela sera-t-il suffisant pour venir à bout de l'armada niçoise, forte de ses recrues offensives ? Pas sûr...

Les stats :

• Monaco n’a gagné qu’un seul de ses 6 derniers matchs contre Nice en Ligue 1 Conforama (2 nuls, 3 défaites), après s’être imposé lors de 5 des 6 précédents (1 défaite). 

• Monaco affiche 3 points après 6 rencontres en Ligue 1 2019/20, son pire total à ce stade depuis l’exercice 1956/57.

• Monaco n’a remporté qu’un seul de ses 15 derniers matchs de Ligue 1 (6 nuls, 8 défaites) – dont aucun des 7 derniers (3 nuls, 4 défaites), plus longue série en cours. 

• Nice a gagné 5 de ses 7 derniers matchs de Ligue 1 (2 défaites), après n’avoir remporté qu’un seul de ses 6 précédents (3 nuls, 2 défaites). 

• Wissam Ben Yedder a inscrit 7 buts contre Nice en Ligue 1, soit l’adversaire qui lui réussit le mieux dans l’élite. 

Le prono : Match nul @3,70. Les deux dernières confrontations à Louis-II entre les deux formations se sont finies sur un partage des points, et ce résultat semble être tout à fait probable pour ce nouveau derby. 

Pariez sur un score de parité

Nantes – Rennes : chaud comme la Breizh !

Le point historique : Le Derby de l'Ouest a la particularité d'opposer un club breton à un club non-breton. En effet, Nantes n'est plus en Bretagne administrative aujourd'hui. Mais ce match demeure l'opposition entre la capitale "historique" et la capitale actuelle de la Bretagne. 

L'anecdote : En 2007, alors que Nantes est officiellement relégué à la 37journée, les supporters des Canaris envahissent la pelouse à trois minutes de la fin du match face à Toulouse (0-0). De ce fait, le FCN perd sur tapis vert et les 3 points reviennent au TFC. Rien de fou jusque là... Sauf qu'en regardant les choses de plus près, on s'aperçoit que Toulouse était à la lutte directe avec Rennes pour la troisième place. Grâce à cette victoire offerte par les supporters nantais, les Violets passent finalement devant le Stade Rennais lors de l'ultime journée du championnat. Coïncidence ? À vous de juger...

Le contexte : Un petit point sépare Nantes (7e) de Rennes (4e). Si les Canaris tournaient bien avant de tomber à Strasbourg ce week-end, la dynamique est moins bonne pour les Rouge & Noir, qui restent sur 4 matchs sans succès toutes compétitions confondues après avoir remporté chacune de leurs 3 premières rencontres en Ligue 1. Après trois nuls de rang, Julien Stephan aura à cœur de retrouver le chemin de la victoire face aux nouveaux protégés de Christian Gourcuff, qui fera face à son ancien club.

Les stats :

• Nantes n’a remporté aucun de de ses 11 derniers matchs contre Rennes en Ligue 1 (5 nuls, 6 défaites), soit la plus longue série sans victoire pour une équipe entre les 2 clubs dans l’élite. 

• Nantes a gagné 3 de ses 4 derniers matchs de Ligue 1 (1 défaite), après n’avoir remporté aucun des 5 précédents (3 nuls, 2 défaites). 

• Rennes n’a remporté aucun de ses 3 derniers matchs de Ligue 1 (2 nuls, 1 défaite), après s’être imposé lors de ses 5 précédents. 

• L’attaquant de Nantes Kalifa Coulibaly a marqué 9 buts lors de ses 15 derniers matchs de Ligue 1 après n’en avoir inscrit que 3 lors de ses 31 premiers. Il en est, au total, à 10 réalisations en 2019 dans l’élite, soit 6 de plus que tout autre joueur de Nantes sur la période. 

• Le défenseur de Rennes Damien Da Silva a inscrit 3 buts contre Nantes en Ligue 1, l’adversaire qui lui réussit le mieux dans l’élite. 

Le prono : Victoire du Stade Rennais par exactement 1 but @4,30. Comme l'an dernier ! (Il y avait eu 0-1).

Pariez sur un succès de Rennes par le plus petit des écarts

Montpellier – Nîmes : Gard au super Hérault !

Le point historique : Ce Derby du Languedoc est assurément l'un des plus chauds de France. La preuve, la saison dernière, il a été interrompu à deux reprises à cause de certains débordements en tribunes.

L'anecdote : En 2009, l'emblématique président du MHSC Laurent Nicollin a envoyé le SMS suivant à un chef de supporters : « On va les enculer ces Pédés de Nîmois ! ». Marlène, au secours !

Le contexte : 6 matchs, 2 victoires, 2 nuls, 2 revers, 8 points, 0 de différence de buts : le bilan est strictement le même pour les deux clubs à l'aube de ce choc. Les deux équipes n'ont perdu qu'un seul de leurs 5 derniers matchs, chaque camp va aborder ce derby avec un surplus de confiance. Il y a fort à parier que Mosson sera en ébullition ce mercredi tandis que les supporters des Crocos sont interdits de déplacement... Cela pourrait faire la différence. 

Les stats :

• Montpellier n’a perdu qu’un seul de ses 6 matchs contre Nîmes en Ligue 1 (2 victoires, 3 nuls), c’était le 7 mars 1992 (1-2). 

• Montpellier n’a perdu aucun de ses 3 matchs à domicile contre Nîmes en Ligue 1 (2 victoires, 1 nul), gardant sa cage inviolée lors de chacune de ces rencontres. 

• Nîmes n’a perdu aucun de ses 4 derniers matchs de Ligue 1 (2 victoires, 2 nuls), après s’être incliné lors de chacun des 3 précédents.

• Gaëtan Laborde est impliqué sur les 2 derniers buts de Montpellier contre Nîmes en Ligue 1 (1 but, 1 passe décisive). 

•  Romain Philippoteaux a marqué lors de 2 de ses 4 derniers matchs de Ligue 1 (2 buts), soit autant que lors des 65 précédents. 

Le prono : Montpellier gagne et les deux équipes marquent @3,60. Not in my house. 

Pariez sur le succès de Montpellier en encaissant au moins un but

Les pages à suivre

twitter @WinamaxSport
 

facebook Winamax Sport 
 

insta Winamax Sport
 

wtv Winamax TV
 

winamax Pariez sur le sport


Giggs

Ils comprendront dans cent ans.

Suivez Giggs sur Twitter