Tour de France : les coups à tenter pour la 15e étape

Par dans

Profil d'étape, favoris et grosses cotes : retrouvez les pronostics de La Grosse Boucle, la référence du cyclisme sur Twitter !

Aucune surprise ce samedi à Rodez. Comme annoncé, Michael Matthews s’est imposé devant l’autre ultra-favori, Greg Van Avermaet. La vraie surprise de cette 14e étape est venue du classement général, avec un Fabio Aru totalement à la rue (vous l’avez ?) qui a perdu son maillot jaune au profit de Chris Froome. La bagarre pour le maillot de leader fait rage, mais l’étape de dimanche devrait faire office de trêve avant que la bagarre ne reprenne dans les Alpes.

map1

Jusqu’à maintenant, aucune échappée n’est parvenue à aller au bout sur ce Tour 2017 (on ne comptera pas l’escapade de Mikel Landa et Alberto Contador comme une vraie échappée). Le profil de dimanche semble parfait pour que cela arrive enfin. Un premier col difficile dès le début de l’étape, idéal pour une échappée de costaud, puis une journée plutôt calme avant un final cabossé.

map2

Au Puy-en-Velay, on devrait donc retrouver un petit groupe de grimpeurs avec une avance confortable, un peu à l’image de l’étape de Peyragudes avant que le peloton n’embraye. La légère bosse avant le final rend la possibilité d’un sprint entre le groupe de tête plutôt faible : la victoire reviendra donc normalement à un grimpeur-puncheur. Et les prétendants ne manquent pas.

Le favori : Steve Cummings

cummings

Il avait tenté sa chance lors de l’étape entre Pau et Peyragudes, et semblait comme souvent le plus fort du groupe de tête, mais il s’était fait avaler avant le final : Steve Cummings, frustré, tentera sûrement de prendre sa revanche dimanche sur la route du Puy. Le profil de l’étape, avec un premier col tôt dans la journée, et un dernier col proche du final, lui convient parfaitement. Le champion d’Angleterre devrait normalement être devant dimanche après-midi. Et bien que sa façon de courir soit la plus prévisible du monde, il est très possible qu’elle fasse encore mouche.

Pariez sur Steve Cummings @10

L’outsider : Diego Ulissi

Diego Ulissi n’a pas foutu grand-chose sur ce Tour 2017. L’Italien, en théorie au service de son leader Louis Meintjes, a très souvent été lâché tôt dans les étapes de montagne. En théorie, le grimpeur du Team UAE ne manque pourtant pas de qualités quand les pentes s’élèvent : vice-champion d’Italie derrière Fabio Aru, Ulissi a également brillé sur les routes du Tour de Romandie en signant deux jolis Top 10 dans les étapes de moyenne montagne. Dimanche, les pentes sont fortes mais pas infernales pour autant, et le terrain de jeu semble idéal pour que l’Italien se montre enfin.

Pariez sur Diego Ulissi @17

La grosse cote : Guillaume Martin

Guillaume Martin l’a dit plusieurs fois en interview : une fois placé dans le Top 20, il va viser les échappées. Pour se rapprocher au général, mais également pour la victoire d’étape. Brillant dans la montagne pour son premier tour, le leader l’équipe Wanty attend sagement son heure. Face aux cadors du Tour, impossible d’espérer quoi que ce soit, mais dans une échappée, il pourrait facilement être le meilleur dans les cols. Sur la route du Puy, Guillaume Martin parviendrait sans mal à écarter la concurrence dans le Col de Peyra Taillade. Ne resterait alors qu’une descente et une petite bosse. Pas infaisable !

Pariez sur Guillaume Martin @75


La Grosse Boucle

Le vélo, vous le savez, c'est notre grande passion.
@LaGrosseBoucle sur Twitter