Tour de France 2019 : toutes les infos pour bien parier

Par dans

Étapes-clés, favoris, outsiders et chances françaises : voici tout ce que vous devez savoir avant de placer vos mises sur le Tour de France 2019 !

parc

La Grande Boucle commence ce samedi, et c'est peu dire qu'elle devrait être folle cette année ! En l'absence de cadors comme Roglic, Dumoulin ou Froome, la course semble plus ouverte que jamais avec de vieux briscards à l'affût d'un succès et des jeunes loups aux dents longues. Vous ne vous y retrouvez pas ? Aucun problème, on vous donne toutes les clés pour aborder ce Tour de France comme un champion.

Les favoris

bern

Pas de Froome, pas de Dumoulin, pas de Roglic. Simon Yates et Vincenzo Nibali sont là, mais sortent du Giro. Le favori évident du Tour de France 2019 serait donc son vainqueur sortant, Geraint Thomas, mais le Britannique n'a jamais semblé à son meilleur niveau cette saison. Le classement général semble donc ouvert, et c'est peut-être le jeune Egan Bernal, 22 ans, qui damera le pion à son coéquipier chez Ineos (ex-Sky) ! Le grimpeur colombien a claqué Paris-Nice et le Tour de Suisse sans forcer, et semble être le coureur le plus en forme du peloton à l'approche des premières pentes de la Grande Boucle. Le principal outsider pour contrer les deux INEOS réside en la personne de Jakob Fuglsang. À 34 ans, le Danois réalise une saison exceptionnelle, avec un Critérium du Dauphiné gagné en patron. Reste à savoir s'il tiendra la corde sur trois semaines. Derrière ce trio, on citera Adam Yates, qui semble dans la forme de sa vie, mais également Nairo Quintana, plutôt solide en Catalogne et sur le Dauphiné, et qui tient là une occasion en or d'enfin accrocher le Tour à son palmarès.

Pariez sur Egan Bernal vainqueur du Tour @3

Les sprinteurs

gre

Cette année, le Tour de France fait la part belle aux sprinteurs-puncheurs. Sur les trois semaines, il n'y aura quasiment aucune étape facile : seules quatre d'entre elles affichent une dénivelé positif inférieur à 2000m. Il en aurait fallu davantage pour décourager les sprinteurs, qui sont venus en nombre. Les seuls absents de marque sont Arnaud Démare et Fernando Gaviria, qui sortent du Giro, et Sam Bennett, qui aurait fait doublon chez Bora-Hansgrohe. Pour le reste, le plateau est royal : Peter Sagan est bien là malgré une saison moyenne. Dylan Groenewegen, double vainqueur l'an dernier, aura à coeur de confirmer son statut de meilleur sprinteur actuel. Elia Viviani sort du Giro mais a encore faim, tout comme Caleb Ewan. Alexander Kristoff, Matteo Trentin, André Greipel, Michael Matthews, Christophe Laporte, Sonny Colbrelli complètent la liste : il y en aura pour tous les goûts, et la lutte pour le Top 10 sera sanglante !

Pariez sur Caleb Ewan maillot vert @15

Les Français

alaf

Du côté tricolore, on pourra bien évidemment compter sur Romain Bardet, fidèle au poste. Mais pour la première fois depuis 2016, l'Auvergnat retrouvera à ses côtés son rival franc-comtois Thibaut Pinot, de retour sur la Grande Boucle après deux années d'exil en Italie. Si Pinot et Bardet semblent être les meilleures chances françaises au classement général, n'oublions pas pour autant Warren Barguil, récent champion de France et double vainqueur d'étape en 2017. Derrière eux, l'inévitable Julian Alaphilippe revient avec une faim de loup, prêt à croquer un parcours qui lui convient divinement bien. Au rayon des chasseurs d'étapes, citons également Guillaume Martin, vainqueur sur le Tour de Sicile plus tôt cette année, mais également Alexis Vuillermoz qui, après un Giro en demi-teinte, semble revenu en bonne forme pour tenter de réitérer son exploit de 2015, où il s'était imposé à Mûr-de-Bretagne.

Pariez sur Thibaut Pinot sur le podium final @5

Du côté des sprinteurs, Nacer Bouhanni ne sera pas de la partie, tout comme Arnaud Démare. Les chances françaises dans l'exercice reposeront sur les épaules de Christophe Laporte, deuxième derrière Arnaud Démare à Pau l'année dernière, mais également peut-être sur ceux d'Anthony Turgis, qui a prouvé cette saison qu'il pouvait se hisser à la hauteur des meilleurs sur des sprints en plus petits comités !

Les étapes-clé

Etape 6 : Mulhouse - La Planche des Belles Filles

La première grande explications entre favoris, ce sera pour jeudi ! Sur les terres de Thibaut Pinot, le Tour affrontera la terrible montée de La Planche des Belles Filles, avec une nouveauté pour cette édition : l'arrivée sera jugée légèrement plus loin que d'habitude, au terme d'un terrible passage à 24% à 100m de la ligne. Vous vous rappellez de Peyragudes en 2017, ses coureurs en zig zag et un Bardet vainqueur au bout de l'effort ? Ce sera encore pire !

6

Etape 14 : Tarbes - Tourmalet

118 petits kilomètres pour 3418m de dénivelé positif : c'est peu dire que cette 14e étape sera explosive ! Jugée au sommet du mythique Tourmalet, cette étape marquera le coup d'envoi du week-end pyrénéen, qui devrait voir le classement général se décanter.

14

Etape 18 : Embrun - Valloire

Vars, Izoard, Galibier. Si l'Enfer était un trio de cols, il est probable que ces trois là seraient en pôle position. Avec 5215m de denivelé positif et une arrivée en descente, cette 18e étape est probablement l'étape-reine de ce Tour 2019. Gare aux défaillances !

18

Étape 20 : Albertville - Val Thorens

Pas de contre-la-montre de clôture avant Paris cette année ! Pour sceller le classement général, la Grande Boucle a préféré l'interminable montée vers Val Thorens (33,4 km), où tout sera encore possible pour les favoris encore à portée de tir du leader !

20

On met le paquet sur le Tour chez Winamax !

dsff

Cette année, on ne se contentera pas des simples cotes. Winamax met en place un dispositif exceptionnel pour le Tour de France !

Classements généraux et annexes en live

JDE Tour de France, tous les jours, sur toutes les étapes

La Course aux Maillots, avec 15 000 € à se partager

Latour de France, avec Bertrand Latour, à suivre tous les matins à 11h30 sur Winamax TV !


Charly

Kim Källström est mon idole de jeunesse. A part ça, j'ai eu une enfance plutôt heureuse.