Top Shark, Semaine 4 : face au Team... et à la caméra

Par dans

Entre une série de duels face à nos pros et l'épreuve culte de la vidéo de présentation, les 8 derniers prétendants au contrat de 50 000 € vont vivre un week-end aussi stressant que chargé.

Top Shark Academy Bandeau(-1 candidat sorti au vote + 3 candidats fraîchement entrés) x (16 mano a mano avec le Team Pro + une caméra et un Jury à séduire) = la Semaine 4 de la Top Shark Academy. Une équation qu'on résout ci-dessous.

-Alouette- déplume JeffBluffey

-Alouette-La prime aux entrants ? Avec 155 voix récoltées contre 52 chez JeffBluffey, Frédéric alias -Alouette- a gagné sans difficulté les faveurs du public au cours des 24 dernières heures, malgré son statut de rookie au sein de l'Academy. Entré en Semaine 3 puis aussitôt nominé après une contre-performance sur le format Battle Royale, le joueur du Puy-de-Dôme doit peut-être son sauvetage à un visage un peu plus familier que celui de son adversaire au vote puisqu'en 2018, Frédéric avait brillé devant les caméras en finale du Winamax Poker Tour, ne chutant que sur la toute dernière marche au Cercle Clichy-Montmartre face à Jérémy Routier. Après trois semaines dans l'Academy, le parcours de JeffBuffey s'arrête ici. Comme disait le grand Leonard Cohen, repris par tant d'autres après lui : Now I've done my best, I know it wasn't much. On relativisera tout de même : joueur de poker depuis trois ans, Vincent n'est passé pro que cet été. On prend donc les paris : pour JeffBluffey, le meilleur reste à venir !

Ils sautent dans le train in extremis

Top Shark Academy Semaine 4

La maison est pleine, n'en jetez plus ! Avec les trois derniers entrants au départ de cette quatrième semaine, la Top Shark Academy édition 2022 se joue désormais à guichets fermés. Si le contrat d'un an d'une valeur de 50 000 € vous fait de l'œil, il faudra retenter votre chance l'année prochaine. Mais ne jouons pas les rabat-joie et accueillons plutôt comme il se doit notre ultime portée de bébés requins.

Avec seulement 18 ans et 6 mois au compteur, Simon alias 4MyGrdMother est sans doute l'un des, sinon LE candidat le plus jeune de l'histoire à intégrer la TSA. Une jeunesse synonyme d'audace (morceaux choisis de sa fiche de présentation : "Naruto > One Piece > DBZ. Voilà désolé." ; "Je suis joueur de cash game, je joue au vrai poker moi.") mais certainement pas d'immaturité. En première année de BTS Diététique, le Beauvaisien avoue aimer "tout ce qui touche au domaine du développement personnel : sommeil, nutrition, organisation, méditation... et [fait] du sport régulièrement" chez lui. Si ça ce n'est pas une hygiène de vie de Team Pro en puissance. D'autant que le teenager, fan inconditionnel de cash game, fait montre d'une ambition monstre : "J'ai trois grands objectifs : jouer dans la Bobby's Room, jouer aux tables high stakes Triton Series et être estimé comme le meilleur joueur de cash game du monde. Mais pour ça il va falloir charbonner !" À commencer par cette semaine et, on lui souhaite, lors des trois suivantes.

20 ans, ce n'est en revanche pas l'âge de Fabien alias MeanSquirrel mais... son expérience en tant que joueur de poker. Après avoir découvert le jeu via un pote au lycée qu'il a semble-t-il rapidement rasé, celui qui est entretemps devenu papa a ensuite "joué de manière intense à différentes périodes mais aussi de façon occasionnelle voire plus du tout" lors de certaines phases de sa vie. Un amateur éclairé donc, joueur de tournois de 5 à 20 € online ("avec quelques shots à 50+ pour le plaisir") et de 80 à 250 € en live "pour le moment". Piochant au moment de construire son joueur idéal aussi bien dans "le mental et la résilience" de François Pirault que "la lucidité" de Davidi Kitai, "le sang-froid" d'Adrián Mateos, "le brin de folie" de Pierre Calamusa ou encore "la pédagogie" de ViensMonAgno, il sera un outsider à ne pas sous-estimer.

Si vous avez déjà regardé un Zapok ou un Planète Poker chez nos amis de Spin Elite, vous connaissez sans le savoir Camille alias Suuh... puisque c'est lui qui les prépare depuis maintenant deux ans. Autant dire qu'on a hâte de découvrir sa vidéo de présentation (voir ci-dessous). Ayant, comme beaucoup, découvert le poker à la fin des années 2000 par l'intermédiaire de ces deux chefs-d'œuvre du Septième Art que sont Les Joueurs et Casino Royale, le Chartrain a "multiplié les expériences en live sans trop de réussite" dans plusieurs casinos de la moitié sud du pays, eu la chance de s'envoler deux fois pour Las Vegas, dont trois semaines en 2014 "pour vivre l'expérience poker américaine à 100%", avant de faire un break entre 2016 et 2018. Aujourd'hui, ce gros multitableur ("entre 12 et 20 tables") "navigue en micro/basses limites sur la grille du soir, entre 18h et 1 heure". 

Les 8 candidats de la Semaine 4

Semaine 4 : la favorite de la rédac

Guillaume DiazMiam, qu'elle s'annonce grasse, cette Semaine 4 ! En entrée : une bonne grosse louche de heads-up face au Team Winamax, à déguster en ligne jeudi puis vendredi soir. Les 8 candidats affronteront 8 pros du Team deux fois chacun, avec un système de notation simple mais efficace : 1 point par victoire, 0 point par défaite. Ces duels face au Team, c'est l'épreuve qui avait "le plus plu" à Guillaume Diaz lors de sa participation victorieuse à la Top Shark Academy (cela remonte à 2014 et Volatile38 est toujours dans le Team huit ans plus tard !). Les conseils du vétéran ? "N’essayez pas de trop en faire sous prétexte que vous jouez contre des pros. Jouez votre jeu, concentrez-vous sur ce que vous savez faire."

En plat de résistance, notre plaisir annuel de fins gourmets : la vidéo de présentation. Une épreuve unique en son genre, car n'ayant que peu à voir avec le poker. Ici, ce n'est pas le joueur de poker qu'on cherche à tester... mais la personne qui se cache derrière. Comme chaque année, nous avons revu un peu la liste des dix questions auxquelles les candidats devront répondre en cinq minutes maximum. Outre les grands classiques ("Ta table 6-max de rêve ?" "Ton plus bel accomplissement ?"), les aspirants Team Pro devront donc inventer un objet qui n'existe pas encore, raconter leur meilleure blague et donner un conseil à leur moi de 15 ans. Le but de ce questionnaire : faire connaissance avec des candidats qui nous étaient pour la plupart inconnus il y a quelques semaines, et mettre à l'épreuve leur imagination, leur créativité et leur aisance face à une caméra. Dans le fond, cette épreuve est celle qui impose le moins de règles : c'est peut-être cette liberté qui a plusieurs fois mis à mal des joueurs dans le passé, même parmi les plus confirmés. Mais elle nous a aussi offert pas mal de belles surprises et quantité de fous rires, et permis à des profils atypiques de se révéler aux yeux du public. Qu'en dit le parrain de la Semaine 4 ? "Le point primordial est d’être le plus sincère possible, d’essayer de nous partager au mieux votre univers. Prenez du plaisir à faire la vidéo et cela se ressentira forcément !" Candidats : faites-vous beaux, sortez le grand jeu, et soignez votre prestance face à la caméra. Car vous connaissez le dicton :  on n'a qu'une seule chance de faire une bonne première impression...

Tout sur la Semaine 4 de la Top Shark Academy
 

Les huit candidats de la promotion 2022 pourront s'inspirer de la vidéo de ce cher Labrik, qui avait terminé en tête des suffrages l'an passé.

Les pages à suivre

t in f wtv wtv wtv wtv


Benjo DiMeo

Triple vainqueur VSOP à Cognac.

Suivez Benjo DiMeo sur Twitter