Top Shark, Semaine 4 : Cap Haddock débarque juste à temps

Par dans

Un vainqueur du SISMIX et un pilier du Stream Gang rejoignent l'Academy pile pour disputer deux des épreuves les plus attendues du concours.

Top Shark AcademyN'en jetez plus ! Cette fois, c'est bel et bien terminé : dans la nuit de mardi à mercredi se sont jouées les ultimes épreuves de qualification pour la Top Shark Academy 2021. Cela veut donc dire deux choses : si vous faites partie des déçus de cette édition, désolé mais il faudra revenir l'an prochain. Et surtout : parmi les dix candidats actuels se cache forcément le futur lauréat du contrat à 50 000 € et du siège au sein du Team Winamax qui va avec. Avant même d'en apprendre davantage sur eux via leurs vidéos de présentation ou de les voir en baver sur les micro-limites dans le but de monter une bankroll en MTT, commençons par les présentations d'usage, tout en vous donnant les résultats d'un vote particulièrement serré.

Prime_ITIf coiffé au poteau

Vote Semaine 3 Top Shark AcademyAprès un scrutin opposant quatre candidats en Semaine 1 (largement remporté par labrik) et pas de scrutin du tout en Semaine 2 (ça arrive !), le vote de la Semaine 3 n'opposait que deux candidats. Et il fut serré : longtemps en tête dans les urnes, Prime_ITIf s'est finalement fait dépasser par Tia un Don durant les dernières heures du scrutin. Moins de 30 voix d'écart les séparent au final ! La petite différence d'ancienneté entre ces candidats pas connus du public n'a donc pas été déterminante (le premier était entré dans l'Academy en Semaine 2, le second venait tout juste de débarquer). Alors que Simon nous quitte (on espère revoir le nordiste de 23 ans l'an prochain, plus fort et plus motivé !), Edouard peut souffler un coup avant d'attaquer la Semaine 4... qu'il abordera aux côtés de quatre nouveaux collègues/adversaires.

Des arrivées tardives mais de poids

Top Shark Academy Semaine 4

Top Shark Picto À 32 ans, Augustin peut se vanter de quelque chose dont peu de joueurs peuvent se targuer, même les plus illustres : avoir donné son pseudo à un coup de poker. "Ça s'appelle la Tintinade, raconte-t-il. C'est quand ton adversaire a le jeu max, il sait que tu bluffes, tu sais qu'il sait que tu bluffes et que malgré tous les tells du monde... tu envoies touuuuuuuuut ! Et tu perds..." Au moins ce directeur d'achat dans le civil d'une société à but non lucratif (dans le secteur du recyclage) sait-il faire preuve d'un minimum d'auto-dérision. Il faut dire qu'en tant que trentenaire, Augustin fait partie de ceux qui ont appris le poker à la dure. "J'ai commencé le No-Limit Hold'em sur la table d'un bar en première année d'école de commerce. La personne qui m'a enseigné les bases, après m'avoir piqué beaucoup d'argent, est devenue pro. Moi, j'ai continué les études." Régulier des petites et moyennes limites sur nos tables de MTT ("avec une préférence pour les 10 €"), il compte avant tout sur sa "force psychologique" pour triompher des nombreux obstacles qui ne manqueront pas de se dresser sur son chemin.

Top Shark Picto Les papas sont à l’honneur parmi les nouveaux entrants de cette Semaine 4, et celui qui nous intéresse en est un jeune puisqu’il est père d’une fille de quatre mois, qui l’a d’ailleurs peut-être inspirée au moment de choisir son pseudo : Tes Ma Jolie. À 28 ans, Maxime, son prénom à la ville, joue au poker depuis plus d’une dizaine d’années, ayant commencé par les tournois gratuits sur la "mythique" plateforme de Facebook Zynga Poker, même s’il avoue aujourd’hui un penchant pour le cash game où il sévit en NL50. Tout comme Cap Haddock (voir plus bas), avec qui il partage pas mal de points communs, ce pur produit de l’école girondine ayant enfanté nombre d'excellents joueurs ces dernières années mise sur sa "combativité" pour remporter la TSA, lui qui a pour modèle João Vieira, qu’il rêve de rejoindre au sein du Team W "pendant de nombreuses années. Le reste suivra." C’est tout ce qu’on lui souhaite.

Nicolas Cap Haddock Top Shark Picto Si labrik ou On_The_Road font presque partie des meubles dans cette TSA où ils se sont déjà illustrés par le passé, un membre éminent de la grande famille Winamax tente en revanche sa chance pour la première fois : Nicolas alias Cap Haddock. Si vous suivez un peu la vie en W, vous savez que le Francilien arrive armé jusqu'aux dents dans la compétition : non content d’être l’un des fers de lance du Winamax Stream Gang depuis sa création en novembre 2019, ce joueur très populaire au sein de notre communauté pratique le multitabling avec un grand succès sur les MTT entre 10 et 500 € de notre grille, affichant notamment quatre titres Wina Series (au moins) à son palmarès, sous différents pseudos. Également joueur de live et de cash-game, tant en NLHE qu’en Pot-Limit Omaha (une variante qu'il aimerait pratiquer davantage en tournoi), celui qui a commencé le poker au lycée avec "une trousse remplie de jetons et des cartes dans (s)on sac" est donc un joueur multi-surfaces, qui s'impose comme un candidat très sérieux du haut de ses 28 ans. Sa principale qualité pour gagner la Top Shark Academy ? "L’abnégation. Je ne lâche jamais rien tant que je n’ai pas réussi."  Fan de foot et de tennis, son quotidien hors poker est rythmé par sa famille, lui dont la femme attend un troisième enfant. Après l'heureux événement à venir, Nicolas, en bon streamer, n’espère rien de plus que de passer un jour à son tour sous les caméras de Dans La Tête d’un Pro...

Hugo GaD NaTT Top Shark Picto Tiens donc mais qui revoilà ! Vainqueur surprise du SISMIX en 2017 (c'était son tout premier tournoi live !), Hugo "GoD NaTT" Larachiche fait une entrée fracassante dans la Top Shark Academy, histoire d'essayer de parachever une année 2020 sensationnelle pour lui. Serial perfeur sur nos tables online, avec un palmarès long comme le bras (La Fièvre, Rush Hour, Flipper, Tea Time, XTREM, Nitro, Monster Stacks...) il s'est surtout rappelé à notre bon souvenir lors des Winamax Series de septembre en remportant plus de 36 000 € grâce à deux énormes finales. Entre temps, le jeune grinder du nord s'est bien fait plaisir. Après plusieurs mois à tenter l'aventure sur le circuit live, avec notamment son premier Vegas à la clé, Hugo "n'[a] fait que voyager (hors poker). Maintenant, j'ai posé mes valises en Suède, poursuit-il, bien décidé à me remettre dans le poker." Aidé cette fois par une plateforme de staking et de coaching, il compte bien "ne pas [s]'arrêter en si bon chemin", avec un seul objectif en tête : revivre l'époque bénie du World Poker Tour sur Canal+, dans la peau du héros à table commenté par Patrick Bruel.

Semaine 4 : monter une bankroll, montrer sa face cachée

PierreCalamusa Vignette"Je m'adresse à vous en ce jour afin de vous livrer quelques précieux conseils pour réussir votre campagne et porter haut la fière devise de notre République : MAKE OUR BANKROLLS GREAT AGAIN". Dans ses conseils aux candidats, le parrain de la Semaine 4 Pierre Calamusa retrouve les accents lyriques de sa célèbre campagne low stakes menée au cours de l'été dernier. Et pour cause : les aspirants Top Shark vont relever un challenge identique cette semaine. À une échelle réduite, cependant : les candidats disposeront non pas d'un mois mais de trois jours (entre samedi 14h et lundi 23h59) pour enchaîner les MTT et monter la plus belle bankroll possible à partir d'un capital de 100 €. Toutes les limites sont autorisées (avec quelques exceptions que vous retrouverez détaillées sur la page de la Semaine 4), mais évidemment la prudence sera de mise, car le challenge impose de jouer un minimum de 50 MTT et d'investir au moins 100 €. Et surtout : tous les candidats tombant à zéro seront automatiquement nominés (à défaut, les trois plus petites bankrolls seront nominées) ! Pierre suggère aux candidats d'y aller doucement, du moins au début, et aussi de surveiller en permanence le classement, qui sera visible en temps réel : "Commencez par jouer petit, principalement les 50 centimes. Si vous commencez dans le vert, gardez un œil dans le rétro et faites en sorte de conserver cette marge d'avance sans vous mettre en danger. Vous allez forcer les adversaires en queue de peloton à jouer plus cher pour remonter dans les sondages et certains d'entre eux s'y casseront forcément les dents. Vous n'aurez ensuite plus qu'à pointer l'insuffisance de leur bilan en fin de semaine pour passer au second tour."

L'épreuve 2 est un des grands classiques, si ce n'est LE moment emblématique de la Top Shark Academy : la vidéo de présentation. Un exercice redouté par bien des candidats, qui se voient contraints de quitter un instant le confort de leur bulle poker pour répondre à des questions personnelles qui n'ont que peu de choses à voir avec le jeu, et se mettre en scène devant une caméra. Mais aussi une épreuve adorée du jury, qui est chaque année épaté par les assauts d'humour et de créativité dont font preuve les candidats. C'est rien de le dire : nous avons hâte de découvrir ce que nous réserve la promo 2021 ! Et nous nous permettrons un petit conseil : ne focalisez pas tout sur la technique. Une vidéo bien léchée sera certes plus agréable à regarder, mais ce qui importe le plus au jury est la sincérité et l'originalité des réponses que vous nous donnerez. N'ayez pas peur de vous dévoiler, lâchez vous, soyez inventifs : votre vidéo n'en sera que plus touchante et mémorable, peu importe ses qualités esthétiques. Besoin d'inspiration avant d'appuyer sur "REC" ? Fouillez dans les archives de la Top Shark pour regarder les travaux réalisés lors des éditions précédentes !

Les 10 questions (les habitués constateront que pas mal d'entre elles sont inédites...)

Quel est ton plus bel accomplissement ?
Et ta plus grosse gamelle ?
Quand tu étais petit, tu voulais faire quoi comme métier ?
Quelle serait ta table 6-max de rêve ? Toi et les 5 personnes de ton choix, réelles ou fictives, vivantes ou non. Lâche-toi !
Qu’est-ce qui te fait le plus kiffer dans le poker ?
Si tu pouvais te réveiller demain avec une qualité ou compétence qui te manque, ce serait laquelle ?
Quel est le truc que tu sais faire mieux que tout le monde ?
Tu as des superstitions ? Un objet porte-bonheur ?
Comment tu t’habilleras pour ta première finale WSOP ?
Comment tu aimerais qu’on se souvienne de toi ?

Les trois candidats les moins bien notés sur l'épreuve 2 seront nominés. Le meilleur joueur sur l'ensemble des deux épreuves sera nommé Major de Promo : Winamax lui offrira un ticket d'une valeur de 1 000 € lui permettant de disputer la prochaine édition du Grand Tournament. Bonne chance à tous, faites-nous vibrer !

Tout sur la Semaine 4 de la Top Shark Academy

Les pages à suivre :

t @Winamax


in @Winamax


f Winamax


wtv Winamax TV


wtv Wam-Poker


Benjo DiMeo

Triple vainqueur VSOP à Cognac.

Suivez Benjo DiMeo sur Twitter