Top 5 : les transferts qui ont capoté au dernier moment

Par dans

Des documents arrivés trop tard aux officialisations un peu trop rapides, le mercato a plusieurs manières de nous rappeler la règle d'or : un transfert n'est jamais officiel avant que le joueur n'ait joué un match.

malcom

2003 : Hakan Yakin au PSG

À l’été 2003, Ronaldinho quitte Paris et rejoint le Barça. Pour le remplacer, le PSG jette son dévolu sur Hakan Yakin, le meneur de jeu du FC Bâle. Peu après sa signature, un imbroglio apparait entre le joueur et le club. Victime de soucis physiques à répétition, Yakin décide de se faire opérer des adducteurs sur les conseils de son médecin personnel et contre l’avis du PSG. La réaction des dirigeants parisiens est sans appel : quelques jours après son opération, le contrat du meneur de jeu suisse est annulé avant qu'il ne soit homologué.

2013 : Florian Thauvin à Lille

Début 2013, Flotov est repéré par le LOSC, qui anticipe sa signature en le recrutant en vue de la saison suivante. Un bon coup confirmé par la fin de saison du Bastiais, élu meilleur espoir de L1 et champion du monde U20 dans la foulée. Evidemment, ses prestations attirent l’intérêt de nombreux clubs, et notamment de l’Olympique de Marseille.

Le joueur prend alors la décision de forcer son transfert, et refuse de s’entrainer avec le LOSC. Après avoir longtemps résisté, Michel Seydoux se rend à l’évidence, et Thauvin rallie le sud de la France lors du dernier jour du mercato d’été, sans jamais avoir porté le maillot lillois. 

2015 : David De Gea au Real Madrid

31 août 2015 : dans l’air du temps depuis plusieurs saisons, le transfert de David De Gea au Real Madrid est enfin sur le point de se concrétiser. En cette dernière journée de mercato, les Merengues se sont mis d’accord avec les dirigeants de Manchester United pour l’arrivée du portier espagnol.

Cependant, l’ancien joueur de l’Atlético ne rentre finalement pas à Madrid. La cause : un fax envoyé trop tardivement. Tous les documents nécessaires à la finalisation du transfert arrivent à 00h02, et le transfert est annulé. Pas de bol !

2015 : Erik Lamela à l’OM

31 août 2015 : cette même journée, un petit tremblement de terre secoue Marseille. Le club, qui cherche à se renforcer à moindre coût après avoir perdu Marcelo Bielsa et de nombreux joueurs clés durant l'intersaison, est en négociations avancées avec Tottenham pour le prêt d’Erik Lamela. Les premières rumeurs annoncent même que l’international argentin est d’accord pour rejoindre le sud de la France, et que le transfert devrait se finaliser une fois que le club anglais aura trouvé son remplaçant.

Dans la soirée, l’OM annonce les arrivées de Mauricio Isla et Paolo De Ceglie, avant de se permettre un petit teasing : « Soyez patients, le mercato se termine à minuit. On est si bien ensemble, non ? ». Finalement, faute d’avoir trouvé un remplaçant à temps, Tottenham annule la transaction. Caramba, encore raté.

2018 : Malcom à la Roma

Annoncé dans plusieurs clubs depuis le début du mercato, c’est finalement vers la Roma que Malcom se dirige dans un premier temps. Rapidement, la Roma et Bordeaux se mettent d’accord, au point même d’officialiser dans un premier temps le transfert, sous réserve d’un accord contractuel, sur leurs réseaux sociaux.

Malheureusement pour le club de la louve, c’est le moment qu’a choisi le FC Barcelone pour se réveiller. En quelques heures, le club catalan surenchérit et obtient même l’accord du joueur. Le lendemain, le transfert est officialisé et le joueur part rejoindre ses nouveaux partenaires en stage aux Etats-Unis.

En manque de football ? Pas de panique, la Ligue 2 est de retour !

Les pages à suivre

twitter @WinamaxSport
 

fb Winamax Sport
 

site Pariez sur le sport