Top 5 : Convoqués sans jouer

Par dans

Cape ou pas cap' : ces joueurs ont été appelés en équipe de France sans avoir eu la chance d'y jouer.

 
top 5

Steed Malbranque

Resté moins d’un mois à Saint-Etienne (du 3 au 28 août 2011, le temps de visiter la ville), Malbranque possède une carrière tout aussi éphémère en équipe de France. Présélectionné en 2004 avant Pays-Bas – France, il profite des forfaits de Pirès, Rothen et Zidane pour apparaître dans la liste de Jacques Santini. Le milieu de terrain de Fulham assiste du banc au 0-0. Les Bleus restaient pourtant sur 14 victoires consécutives ! Ils tomberont d'encore plus haut lors de l'Euro suivant, éliminés en quart de finale par la Grèce, futur vainqueur.

Pierre Alain-Frau

Raymond Domenech a souvent eu du nez, et c’est tout logiquement qu’il sélectionne l’attaquant sochalien Pierre-Alain Frau contre la Bosnie. Pour sa première, en août 2004, le sélectionneur racle les fonds de tiroir en convoquant également les néophytes Eric Abidal, Sébastien Squillaci, Bernard Mendy et Rio Mavuba, qui n'a même pas 30 matchs de L1 dans les jambes. Frau, lui, vient de signer à l'OL. L’attaquant est en pleine bourre… mais il voit sa première cape lui passer sous le nez, au nez et à la barbe de Henry, Cissé et Govou. Frau remontrera le bout de son nez en novembre, contre la Pologne, sans entrer en jeu. Ca y est, je suis à court d’expressions.

Mouhamadou Dabo

Sans doute le plus beau nom de la liste. Le latéral stéphanois, ancien international espoirs, est convoqué pour France – Argentine, en février 2009. Le coupable ? Raymond Domenech, forcément. Dabo profite des forfaits de Gaël Clichy et Julien Escudé pour ne pas s’imposer et cirer le banc. Il monnayera sa convocation par un transfert au FC Séville puis par un rebond à l’Olympique Lyonnais, en 2011. Les redoutables Aly Cissokho (1 sélection) et Fabian Monzon lui barreront la route.

Romain Alessandrini

Alessandrini aurait dû débuter contre l’Allemagne. Mais il se blesse en février 2013 contre le LOSC et voit le train passer. Sans lui, les Bleus s’inclinent 1-2 face aux Allemands, et c’est Valbuena qui se signale en marquant. Le Rennais était alors en pleine bourre : 7 buts en Ligue 1, 3 en Coupe de la Ligue, et quatre passes décisives pour sa première demi-saison dans l’élite. Cette blessure stoppera sa progression et l’empêchera de retrouver les sommets, malgré un transfert à l’OM.

Loïc Perrin

Loïc Perrin aurait dû jouer pour Arsenal et pour l’équipe de France. Que de regrets pour lui ! En 2014, le Stéphanois traverse une période faste, mais subit la concurrence des Varane, Sakho et Koscielny. Deschamps en fait l’un de ses réservistes pour le Mondial 2014. Perrin participe au stage de préparation puis est rappelé pour les amicaux de novembre, en vain. Il restera au total cinq fois sur le banc. Didier Deschamps ne Perrin pour attendre.

Les pages à suivre

twitter

facebook

instagram

tiktok

wina tv

twitch


Maxime

Né en 1984 le jour d'une victoire 5-0 de l'équipe de France contre la Belgique, je prends depuis les années les unes après les autres sans me poser de question. Aime l'ASSE mais aussi le football.