Top 5 : clims au Vélodrome

Par dans

Ah, l'Olympico ! Sa tension, son ambiance, son enjeu... et ses victoires de l'OL ! Avant Marseille-Lyon, dimanche, voici le Top Five des plus belles climatisations lyonnaises au Vélodrome !

cccc

9 novembre 2003 : OM 1-4 OL

Double tenant du titre, l'OL débute la saison 2003-2004 sous la menace de l'AS Monaco. Emmenés par Didier Deschamps, les Monégasques réalisent un début de saison canon et comptent 3 points d'avance sur l'OL et l'OM après 12 journées. "L'Olympico" est donc déjà important dans la course au titre. À ce jeu-là, c'est déjà l'OL qui gagne et inaugure une longue série de climatisations au Vélodrome. Elber ouvre le score, mais Van Buyten égalise dans la minute qui suit. Les Marseillais ne résistent pas bien longtemps : Peguy Luyindula redonne l'avantage aux lyonnais à la 38e minute, puis tue la match à l'heure de jeu. En toute fin de match, Juninho inaugure le premier de ses nombreux buts face à l'OM et offre un score de 4-1 qui permettra à l'OL de tenir l'infernal rythme monégasque. Une victoire primordiale quand on connait la suite de la saison (finale de Ligue des Champions pour Monaco qui s'écroule en championnat, et remontada improbable de l'OL pour s'offrir un troisième titre).

22 octobre 2006 : OM 1-4 OL

2006 : l'Olympique Lyonnais roule sur la France, la France a perdu la Coupe du Monde quelques mois avant et Sidney Govou vient de claquer un doublé contre l'Italie en Équipe de France. À l'aube de la 10e journée de Ligue 1, Lyon compte déjà 5 points d'avance sur l'OM, deuxième du championnat. Ce choc entre les deux olympiques est déjà celui de la dernière chance pour empêcher l'OL de remporter un nouveau titre. Le suspense ne dure malheureusement pas bien longtemps. À la deuxième minute du match, Juninho tape le poteau, puis inscrit le premier but de la rencontre à peine un quart d'heure plus tard sur un coup-franc imparable. Malgré le deuxième but de Benzema et l'expulsion de Taiwo, Marseille parvient à revenir au score grâce à Bamogo, mais l'OL est à cette époque-là une grande équipe : Juninho inscrit un deuxième but tandis que Kim Källström finit le boulot en fin de match. Le lendemain, l'Équipe titrera "Lyon, le chef d'oeuvre". Dès lors, plus rien n'arrêtera l'OL qui remportera cette année-là le championnat avec 15 points d'avance, rien que ça !

28 novembre 2012 : OM 1-4 OL

Initialement reporté, le choc OM-OL de la saison 2012-2013 a un réel enjeu sportif. Respectivement deuxièmes et troisièmes à portée de tir du PSG, les Lyonnais et les Marseillais se disputent tout simplement la tête du championnat. Quelques jours plus tôt, l'OL prend un cinglant 3-0 à Toulouse, ce qui amène Pierre Ménès et Christophe Dugarry à expliquer en avant-match qu'ils "ne voient pas comment l'OL pourrait s'imposer à Marseille". Bien vu : à la troisième minute, Bafé Gomis inflige le classique but en clair à l'OM sur penalty. Le futur Marseillais récidivera deux fois pour s'offrir un coup du chapeau, avec une reprise de volée sublime de Steed Malbranque en guise de cerise sur le gâteau. 4-1, l'OL s'offre la première place du classement et réalise alors l'une de ses plus belles demi-saisons de l'ère moderne avec 40 points à la trêve.

18 mars 2018 : OM 2-3 OL

Dans l'histoire des clims lyonnaises au Vélodrome, celle-ci est peut-être la plus douloureuse. L'OM, troisième du championnat, a ce jour-là une occasion en or de reléguer l'OL à 8 points au classement. À 8 journées de la fin du championnat, une victoire phocéenne serait synonyme de K.O. pour la lutte pour le podium. Marseille pense faire le plus dur en ouvrant le score par Rolando, mais l'OL revient grâce à Adil Rami contre son camp et Aouar. Mitroglou égalise en fin de match et pense obtenir un nul précieux pour l'OM, qui garderait 5 points d'avance sur son rival. Sauf qu'à Lyon, il y a Memphis Depay, et le Néerlandais adore les coups de clims. 90e minute, Depay lobbe Mandanda de la tête et offre la victoire à l'OL. Lyon terminera 3e du championnat, un point devant l'OM. Terrible.

12 mai 2019 : OM 0-3 OL

Est-ce vraiment une clim quand il n'y a plus aucun espoir ? Fin de saison 2018-2019, l'OL lutte avec l'ASSE pour le podium, tandis que l'OM est au coude à coude avec Montpellier pour jouer la 5e place potentiellement qualificative pour la Ligue Europa. L'OL a officialisé quelques semaines auparavant le départ de Bruno Genesio et semble sur un nuage, avec un enchainement de victoires et un nul précieux face à Lille la semaine précédente. Comme souvent au Vélodrome, Lyon ne fait pas de quartiers : Maxwel Cornet ouvre la marque dans le première demi-heure, puis bégaye une bonne partie du match, y compris à 11 contre 10 après l'expulsion de Caleta-Car. Puis, alors que l'OM se montre menaçant, Lyon porte le coup de grâce : Dembele fait le break à la 84e, avant que Maxwel Cornet n'y aille de son doublé deux minutes plus tard. 0-3 à domicile, doublé de Cornet, la sentence est lourde pour Marseille.

Pariez sur une victoire de l'OL à Marseille

Les pages à suivre

t @WinamaxSport
 

f Winamax Sport 
 

i Winamax Sport
 

wtv Winamax TV
 

w Pariez sur le sport


Charly

Kim Källström est mon idole de jeunesse. A part ça, j'ai eu une enfance plutôt heureuse.