Sergio au Marathon de Paris : il l'a fait !

Par dans

Vainqueur Sunday Surprise en mai dernier, Sergio a réussi son pari, et la course d'une vie. A découvrir dès maintenant en vidéo... avant de l'imiter l'an prochain ?

Souvenez-vous, c'était le 17 mai 2015. Un certain des2665 s'adjugeait un Sunday Surprise d'un genre un peu particulier. En plus des 6 623 euros empochés grâce à sa victoire, celui que nous ne connaissions pas encore sous le prénom de Sergio se donnait la chance de remporter un encore plus gros cadeau, offert par Winamax, en courant le marathon de Paris 2016.

Soutenu par Coach Moundir, notre champion s'est entraîné dur pendant un an pour relever le défi. C'est donc gonflé à bloc qu'il s'est élancé depuis les Champs-Élysées, le dimanche 3 avril, pour tenter de décrocher le jackpot. Un grand bravo à lui, qui a joué le jeu jusqu'au bout, et avec le sourire.

Nos équipes de tournage étaient au coeur de l'action pour vous offrir les coulisses de l'exploit. Le résultat est à découvrir dans la vidéo ci-dessous. À visionner en petites foulées, cela va de soi.

Maintenant, c'est à votre tour de marcher - ou plutôt de courir - dans les traces de Sergio. Ce dimanche 17 avril à partir de 20 heures 30, le Sunday Surprise propose à nouveau à son vainqueur de chausser ses plus belles baskets et lui offre son inscription pour disputer l'édition 2017 du marathon de Paris, prévue le 9 avril prochain.

Le barême des prix a quelque peu été amélioré, mais l'objectif suprême reste le même, à savoir un chèque de 100 000 euros, à condition de boucler la course en moins de 2 heures 30 (2 heures 45 pour une femme). Sans aller jusque-là, notre futur gagnant peut espérer remporter au minimum 2 500 euros en terminant l'épreuve dans les délais, ou lorgner vers les 10 000 euros promis à un temps de moins de 3 heures 30.

Tout cela, c'est à condition de franchir la ligne en tête dimanche, après vous être délesté d'un billet de 10 euros. Vous aurez aussi le droit à une part conséquente des 50 000 euros garantis. De quoi investir dans une paire de running flambant neuves.


Flegmatic

Adorateur de Cheick Diabaté. Goûteur semi-professionnel de reblochon. Enchaîne les tapis. Finit souvent carpette.

Suivez Flegmatic sur FacebookSuivez Flegmatic sur Twitter