Qui va remporter la Ligue 1 2015/2016 ?

Par dans

Qui aura l'honneur de soulever le trophée national le plus convoité ? Tour de France des forces en présence.

Quel plaisir de retrouver la Ligue 1 ! Ses défenses passoires, ses passes ratées à trois mètres et ses matches nuls et vierges un dimanche à 14 heures ! Mais ne soyons pas sévères, le championnat de France a aussi son gratin et elle donne du plaisir. On vous livre les cotes des favoris pour la victoire finale. Bonne saison !

Paris ne veut pas lâcher le trône

Maître du championnat depuis trois saisons, le Paris Saint-Germain part nettement favori pour réaliser la passe de quatre. Avec les arrivées de Stambouli et Di Maria, le club de la capitale peut nourrir les mêmes ambitions que la saison passée. Déjà vainqueurs du Trophée des champions, les Parisiens n'ont pas de concurrent réel au niveau national, après une saison où il n'ont chuté que trois fois en 38 journées. On leur proposerait bien de jouer à sept pour rééquilibrer le spectacle, mais pas sûr que Nasser Al-Khelaïfi accepte de relever le défi. Jean-Michel Aulas est parti pour bouder encore longtemps !

Points forts :

Un effectif de Ligue des champions pour un championnat de seconde zone.

Le club pourrait racheter toute la Ligue 1 s'il le voulait.

Points faibles : 

L'ambiance lounge avec encore plus de stars en tribunes que sur le terrain.

Le FC Barcelone s'il intègre la Ligue 1.

Monaco, l'ambition en couche-culotte

Troisième du dernier championnat après un début de saison catastrophique, l'AS Monaco a opéré une véritable révolution durant le mercato. Avec les départs de Carrasco et Kondogbia notamment, les dirigeants du Rocher ont décidé de recruter jeune. Très jeune même. Pas moins de dix recrues sont venus renforcer l'effectif monégasque avec des années de naissance allant de 1991 à 1997. Il faudra prévoir un abonnement à Disney Channel pour occuper les joueurs lors des déplacements de l'équipe ! Un pari fou qui pourrait payer puisque la qualité semble là. À voir comment les jeunes pousses vont pouvoir gérer la campagne européenne !

Points forts :

La qualité des recrues qui peuvent exploser durant la saison.

La sérénité qui règne sur le Rocher, parfois à la limite de l'indifférence.

Points faibles : 

La jeunesse de l'effectif et le manque d'expérience.

Le jeu souvent stéréotypé avec une formation qui a du mal à rentrer dans ses matches.

Lyon pour rugir ou miauler ?

Le dauphin de la saison passée doit désormais confirmer. Et c'est loin d'être simple ! Après un mercato qui démarrait correctement, les Lyonnais ont dû faire face à deux nouvelles blessures de joueurs importants pour plusieurs mois : Fofana et Grenier. Si vous ajoutez à cela une campagne de matches amicaux pathétique et une défaite 6-0 contre Arsenal, vous obtenez un club dans l'incertitude. Malgré tout, les talents sont là ! Fekir, Lacazette, Tolisso, Gonalons et Umtiti sont restés et sont bien décidés à rentrer dans le Grand Stade avec les meilleurs résultats possibles. La cote @11,50 reste alléchante pour un club qui n'a terminé hors du podium qu'à deux reprises depuis les années 2000.

Points forts :

 La constance du club au niveau national.

 Des éléments forts avec le meilleur joueur et le meilleur espoir de la saison 2014/2015.

Points faibles : 

Des salaires multipliés et des nouveaux statuts à assumer.

Un effectif court au milieu de terrain et en défense centrale.

Marseille et les paris de Bielsa

Le grand déménagement a eu lieu à Marseille et les cartons ont bien été remplis. Un an après l'arrivée de Marcelo Bielsa, une saison correcte est passée et le mercato estival a vu les départs des cadres Imbula, Ayew, Payet et Gignac ! Avec l'Europa League à jouer, l'effectif marseillais semble encore un peu juste et les recrues offrent peu de certitudes mais les paris sont intéressants. Diarra et Diaby sont arrivés gratuitement, après les signatures de jeunes à potentiel en la présence de Nkoudou, Sarr et Ocampos. La mayonnaise va-t-elle prendre ? Ce qui est sûr, c'est que le coach olympien a une équipe à son image et les bonnes prestations de Thauvin en préparation sont encourageantes ! Alors pourquoi ne pas vibrer pour cette cote @20 ?

Points forts :

Marcelo Bielsa. Il pourrait jouer en 2-7-1 que tout le monde trouverait cela normal.

L'engouement des supporters, que ce soit en amical ou en matches officiels.

Points faibles : 

Un effectif limité en nombre avec un seul réel attaquant.

Des recrues à grosses cotes.

Saint-Etienne pour un feu de Forez

Et si c'était l'année de l'AS Saint-Etienne ? Bon évidemment, personne n'y croit même si les Verts terminent dans le top cinq depuis maintenant trois saisons. Pas mal pour un club qui se battait pour son maintien il y a quelques temps. Christophe Galtier a apporté une stabilité à l'équipe et la philosophie de recrutement est claire : on évite les stars et on privilégie les bons joueurs de Ligue 1. Même si ce projet a ses limites, les Verts s'en sortent malgré un mercato agité et la brouille avec Max-Alain Gradel. Alors si la cote @95 fait rêver, il apparaît compliqué d'imaginer le trophée dans le Forez. Mais sur un malentendu...

Points forts :

Le recrutement de Nolan Roux et ses 37 buts en 138 matches de Ligue 1. Quoi ?

Le déhanché de Roland Romeyer dans les soirées du club.

Points faibles : 

 L'ASSE ne semble pas avoir assez de qualités pour tenir toute une saison.

 Le départ de Max-Alain Gradel risque de faire mal.

Les pages à suivre

 @WinamaxSport
 

 Winamax Sport
 

 Pariez sur le sport


Eddy Fleck

Community manager sport. Le football est un sport simple, rendu compliqué par l'heure de la collation.

Suivez Eddy Fleck sur Twitter