Mustapha Kanit et Adrián Mateos Diaz rejoignent le Team Winamax

Par dans

Ce sont rien de moins que les deux joueurs les plus brillants issus des communautés italiennes et espagnoles qui intègrent aujourd'hui le Team winamax. Benvenuto ! Bienvenido !

Cela fait maintenant quelques mois que l’ouverture annoncée d’un grand marché européen du poker en ligne occupe les esprits de nombre de joueurs. Au sein du staff Winamax, c’est la même chose : une bonne partie de nos équipes – et elles s’agrandissent de semaine en semaine ! - y travaillent du matin au soir en coulisses.

En attendant le Jour J, programmé à une date encore imprécise mais qui sera quoi qu’il arrive un évènement marquant pour le poker européen, Winamax est fier de vous dévoiler dès aujourd’hui les visages des deux premiers joueurs professionnels qui représenteront le Team Winamax auprès des communautés espagnoles et italiennes.

Disons-le sans détour : nous n’avons pas fait dans la demi-mesure avec ces deux premiers recrutements ! Oh que non : on a directement tapé au sommet. Au top du top. Au sein de l’élite, dans le cercle fermé des highrollers, tout en haut de la All time Money List, là où l’oxygène se fait rare au moment de 5-bet light préflop ou de check/raise à tapis sur la rivière.

Mustapha Kanit & Adrian Mateos Diaz
Difficile, donc, de masquer notre excitation au moment d’accueillir au sein du Team Winamax Mustapha Kanit et Adrián Mateos Diaz. Benvenuto ! Bienvenido ! Enfin, bienvenue, quoi. Les deux sont rien de moins que les joueurs les plus en vue actuellement dans leurs pays respectifs, et figurent parmi les compétiteurs les plus respectés sur le circuit professionnel. Le premier nous vient du Piémont et se promène sur le circuit avec aisance (et un sourire qui relie toujours ses deux oreilles) depuis maintenant neuf ans, augmentant tranquillement son compteur de gains sur les tournois les plus chers du monde entier. Le second a grandi près de Madrid et a connu le début de carrière le plus fulgurant de l’histoire du poker moderne, étant devenu à 22 ans le plus jeune joueur à remporter trois bracelets World Series of Poker. Tous deux ont en commun un palmarès en live approchant les dix millions de dollars de gains (et des CV online tout aussi bien fournis), des victoires sur toutes les places fortes du circuit mondial (Las Vegas, Monte Carlo, Barcelone…), des réputations d’énormes bosseurs, et un capital sympathie illimité sur le circuit. Ils s’intégreront à merveille, nous en sommes sûrs, dans l’équipe de joueurs de poker la plus titrée d’Europe.

Responsable de ce double recrutement prestigieux, le coach du Team Winamax Stéphane Matheu n’en pense pas moins. « Avec l’arrivée de Mustapha et Adrián, le Team entre dans une nouvelle dimension », juge-t-il. « Ajouter deux joueurs de ce calibre à l’équipe va tirer le groupe encore un peu plus haut. Sans compter que ce sont deux personnes très chaleureuses. Nous sommes à l’aube d’une nouvelle ère, c’est très excitant ! »

Avec le recrutement de ces deux stars espagnoles et italiennes, le Team Winamax se place aux avants-postes des changements à venir sur le marché européen du poker en ligne. Mais que l'on ne s’y trompe pas : ces arrivées représentent bien plus qu’une stratégie marketing. Mustapha Kanit et Adrián Mateos Diaz seront membre du Team Winamax à part entière : ils porteront les couleurs de la marque sur les plus gros tournois du monde (en particulier les épreuves Highroller sur lesquels ils font régulièrement figure de favoris), voyageront et échangeront au quotidien avec Gaëlle Baumann, Davidi Kitai, Romain Lewis et les autres, et produiront régulièrement du contenu pour le site : blogs, vidéos stratégiques… Je ne sais pas pour vous, mais un Dans la Tête d’un Pro en italien et espagnol sur un Super Highroller, ça aurait de la gueule, non ?

« J’ai depuis longtemps un vrai respect pour le Team Winamax », nous disait Mustapha Kanit lors d’une récente visite au sein de nos locaux parisiens. « La notion d’équipe est réelle chez eux. En les observant lors des tournois, et en discutant avec certains de ses membres que je fréquente régulièrement, comme Davidi Kitai et Sylvain Loosli, on remarque bien que ce sont de bons amis et qu’ils se soutiennent en permanence. » De son côté, Adrián Mateos Diaz confie être « très content de [sa] décision de rejoindre le Team Winamax », ajoutant : « Je suis honoré de la confiance que Winamax place en moi. Rejoindre une équipe, c’est quelque chose de nouveau pour moi. Comme pour toutes les choses que j’entreprends, je compte me donner à fond au sein du Team. »

Après avoir été officiellement introduits au sein du Team Winamax à Paris, lors du lancement du Winamax Poker Tour 2017/2018, Mustapha et Adrián se dirigeront à Rozvadov à la fin du mois d'octobre en compagnie de leurs nouveaux coéquipiers pour prendre part à l'édition européenne des World Series of Poker. Bien entendu, nous les accompagnerons pour les observer faire leurs premiers pas avec l'équipe !

Mustapha Kanit & Adrian Mateos DiazMustapha Kanit en trois phrases, c’est…

Toujours fair-play et de bonne humeur, il est réputé comme étant le pro le plus détendu du circuit
 Plus de 1 200 performances sur Internet, pour plus de 4,5 millions de dollars de gains
 Spécialiste des Highroller en live, il a dépassé en 2017 les 9 millions de dollars de gains

Cliquez ici pour découvrir une présentation complète de Mustapha
 





Mustapha Kanit & Adrian Mateos Diaz

Adrián Mateos Diaz en trois phrases, c’est…

Près de 10 millions de dollars de gains en seulement 5 ans (sans compter les perfs online)
3 bracelets de Champion du Monde (WSOP) remportés en un temps record
Un rythme infatigable : 400 tournois live disputés depuis 2012, dont 100 où il termine dans les points !

Cliquez ici pour découvrir une présentation complète d’Adrián




 

Les coéquipiers sont enthousiastes

Sylvain Loosli : « Adrián et Mustapha sont à la fois deux joueurs très sympathiques et deux ‘crushers’ en MTT high-stakes. J’ai beaucoup de respect pour eux ! Au poker, ils sont très agressifs et jouent un style plutôt exploitant et imprévisible. Ils savent coller des maux de tête à leurs adversaires ! Je respecte aussi le fait qu’ils n’aient pas hésité à prendre des risques lors de leurs débuts sur les Super Highroller : ils ont fini par s’y imposer avec succès. Leur arrivée promet de belles discussions stratégiques, notamment à propos des gros tournois live que nous disputons tous régulièrement. »

Mustapha Kanit & Adrian Mateos Diaz
Adrián aux côtés de Patrick Bruel : une belle table Highroller à Las Vegas

Guillaume Diaz : « L’arrivée de Mustapha et Adrián est une nouvelle incroyable ! Ce sont tous les deux des joueurs reconnus mondialement et faisant partie des meilleurs joueurs de tournois actuels. Je les admirais déjà avant d’intégrer moi-même le Team. Notamment Adrián, lorsqu’il a remporté à seulement 19 ans le Main Event des World Series of Poker Europe après avoir fait la démonstration de l’étendue de son talent durant la finale, en particulier durant le heads-up final contre Fabrice Soulier. Il a depuis continué d’être impressionnant par la régularité de ses résultats et la qualité de son jeu, avec notamment une table finale absolument incroyable pendant l’EPT Monaco ou encore durant le tournoi de heads-up des WSOP 2017. Quant à Mustapha, je me souviens l’avoir vu pour la première fois à l’EPT San Remo en 2014 : il possédait déjà un palmarès impressionnant et participait à tous les tournois Highroller avec beaucoup de réussite. Et surtout, il rigolait avec tout le monde et avait l’air d’une détente absolue. J’ai vraiment hâte de pouvoir les connaitre plus personnellement et de pouvoir échanger avec eux. Et en plus de nous faire progresser au poker, leur arrivée va nous faire progresser en anglais, italien et espagnol ! »

Davidi Kitai : « C'est un vrai honneur et une chance énorme d'avoir des joueurs de ce calibre dans le Team Winamax. Ils font partie à mes yeux du Top 10 mondial en tournoi. J'ai donc vraiment hâte d'échanger avec eux ! Mustapha, c’est la cool attitude : il est toujours de bonne humeur et détendu. Peu importe les enjeux, il rigole avec tout le monde à la table et ne se prend vraiment pas au sérieux. Adrián a le profil du premier de la classe, avec sa petite chemise très propre sur soi et son visage d'ange, mais à la table il ne fait pas de cadeau : il est sans doute le joueur le plus agressif du circuit. Une machine à 3-bet, des overbets à tout va, des check/raise avec une sick fréquence, il te fait vraiment mal à la tête ! »

Mustapha Kanit & Adrian Mateos Diaz
Un des nombreux triomphes de Mustapha (Highroller EPT Dublin, 2016)


Notre Génie belge n’est pas avare d’anecdotes sur ses nouveaux coéquipiers, qu’il affronte depuis des années sur les gros tournois du circuit. En voici deux :

« En ce qui concerne Mustapha, c’était à Dublin, lors d’un Highroller à 25 000 € il y a deux ans. Je 3-bet un amateur avec deux Rois, Mustapha me cold 4-bet, je 5-bet, il 6-bet, je paie, il a 10 et 6 dépareillés ! Je gagne le coup, il se retrouve très short-stack alors que moi je suis énorme. La table casse, puis je me fais éliminer un peu plus tard avant les places payées. Je ne prête plus trop attention à l’évolution du tournoi et le lendemain, en me pointant pour le Main Event, j’entends le présentation qui annonce au micro ‘Congratulations to Mustapha Kanit, the winner of the Highroller ! » Je ne comprenais rien, je suis passé le voir pour le féliciter et il m’a dit ’10-6 offsuit my friend, that’s how we win tournaments !’ C’est le genre de joueur qui possède un espèce de 'karma positif' : il est tellement cool, souriant et sympa qu’on a envie de le voir gagner ! »

« La première fois que j’ai découvert Adrián Mateos, c’était lors du Main Event des WSOP Europe en 2013, lorsqu’il s’est retrouvé en tête à tête contre Fabrice Soulier. Je regardais le streaming sur Internet et je voulais aider Fabrice en lui donnant des conseils. Je pensais repérer des tells ou des patterns chez ce jeune joueur de 19 ans. J’écrivais des notes sur un papier, pour aussitôt les jeter à la poubelle : Adrián variait très, très bien son jeu et avait une poker face impressionnante pour quelqu’un de son âge. La seule chose que j’ai fini par envoyer à Fabrice ? ‘Bonne chance, tu vas en avoir besoin !’ »

Team Winamax

Le Team Winamax


Benjo DiMeo

Reporter poker. Racontait déjà des coin-flips avant l'invention du Valet de pique.

Suivez Benjo DiMeo sur Twitter