Les matchs qui ont marqué la décennie

Par dans

Scénarios improbables, émotions fortes et humiliations en mondiovision : les années 2010 ont été marquées par ces matchs qui ont fait l'histoire du football.

remontada

29 novembre 2010 : FC Barcelone 5-0 Real Madrid

Si l'on devait retenir les deux équipes qui ont marqué les années 2010, le choix ne serait pas bien compliqué. Outre leur domination sans partage à l'échelle européenne (2 Ligues des Champions pour le Barça, 4 pour le Real), c'est leur rivalité, évidemment marquée par le duel Messi - Ronaldo, qui aura laissé sa trace sur la décennie. Et en ce 29 novembre 2010, le Barça va donner une leçon de football à son ennemi intime.

Petit rappel du contexte : à l'époque, le Barça de Guardiola domine l'Europe et, logiquement, l'Espagne. Messi est sur le point de remporter son deuxième Ballon d'Or. Et le Real, dans tout ça, vient d'échouer à remporter une Ligue des Champions qui lui semblait pourtant promise, puisque la finale se déroulait à Santiago Bernabeu. Florentino Pérez décide alors de recruter le seul coach à avoir réussi à faire tomber le Barça de Pep : José Mourinho.

C'est alors en leader que le Real se déplace au Camp Nou. L'affaire va vite tourner à la démonstration : sur des actions toutes plus belles les unes que les autres, Xavi, et Pedro assènent les premiers coups, avant que David Villa, d'un doublé, puis Jeffren n'enfoncent le clou. 5 buts, comme les 5 doigts de la désormais célèbre "manita". Ce soir-là, le FC Barcelone atteint l'apogée de son football. Un jeu qui a révolutionné le foot moderne, changé la façon que l'on a de regarder un match et inspiré de nombreuses équipes.

Pariez sur le Clasico de mercredi soir

19 novembre 2013 : France 3-0 Ukraine

L’histoire de l’Equipe de France de football a connu un tournant en ce soir de novembre 2013. Dos au mur, les Bleus avaient besoin d’un miracle pour se qualifier pour la Coupe du monde 2014, après leur défaite 2-0 en Ukraine lors du barrage aller. Ce miracle, il fut incarné par une personne : Mamadou Sakho. En inscrivant un doublé, venant s’ajouter au but de Karim Benzema, le défenseur central venait d’écrire l’une des plus belles pages de l’histoire de l’Equipe de France.

L'ancien capitaine parisien ne le savait pas encore, mais il était alors à l’origine des futurs succès des Bleus. Que se serait-il passé si l’Equipe de France avait échoué face à l’Ukraine ? Difficile de le savoir. Mais Didier Deschamps n’aurait probablement pas survécu à une non-qualification pour le mondial 2014. La dynamique de groupe, créée ce soir-là et entretenue durant l’Euro 2016, est celle qui a permis à Hugo Lloris et ses partenaires de devenir champions du monde en 2018.

8 juillet 2014 : Brésil 1-7 Allemagne

L'histoire du football brésilien est faite de drames nationaux, comme le fameux "Maracanaço". Ce soir de juillet 1950, le Brésil, battu par l'Uruguay devant les quelques 200 000 spectateurs du stade Maracana, perdait "sa" Coupe du monde. Le "Mineiraçao" aura désormais également sa place dans la légende du football auriverde. Ce 8 juillet 2014, au coup d'envoi de la demi-finale opposant le pays organisateur à l'Allemagne, le monde entier s'attend à voir la Seleçao rallier la finale de sa compétition, et se prend même à rêver d'une confrontation historique face à l'Argentine. Bien que privés de Neymar, blessé en quart contre la Colombie, et de Thiago Silva, suspendu, David Luiz et ses coéquipiers restent les favoris devant leur public.

La rencontre tournera vite à la tragédie. Envahis par leurs émotions, les Brésiliens sont incapables de résister à la pression et craquent rapidement. Pleine de maitrise et de sang froid, l'Allemagne en profite pour infliger une sévère correction à leurs adversaires. A la demi-heure de jeu, le score est déjà de 5-0 et on craint le pire. L'humiliation est totale, et le monde entier en est témoin. Le Brésil ne s'en remettra pas et terminera finalement à la quatrième place de son mondial.

8 mars 2017 : FC Barcelone 6-1 Paris SG

Comment ce qui s'apparentait à une formalité a-t-il pu se transformer en un des plus grands exploits de l'histoire du football ? On se le demande encore. Rares étaient ceux qui, avant la rencontre, pensaient que le Barça pourrait se qualifier après la claque reçue lors du match aller (4-0). Luis Enrique avait bien tenté de faire illusion en conférence de presse, en affirmant que "si le PSG pouvait (nous) mettre 4 buts, alors (on) est capable de leur en mettre 6".

Pourtant, il n'a pas fallu attendre longtemps avant de sentir l'exploit possible. A mi-chemin à la mi-temps, les Catalans semblaient avoir fait le plus dur en installant le doute dans les têtes parisiennes. La réduction de l'écart de Cavani semblait cependant avoir plié la rencontre. Est-il réellement possible d'encaisser 3 buts lorsque l'on joue alors la 87e minute de jeu ? La réponse est oui. Il existe désormais un avant et un après Remontada. Le mot est entré dans le langage courant des fans de sport, et il est aujourd'hui impossible de donner une confrontation aller/retour gagnée d'avance.

Mai 2019 : A.S. Chrétiens 3-5 F.C. Musulmans

En marge de la CAN 2019, une nouvelle mode a envahi les banlieues parisiennes : la CAN des quartiers. Né dans l’Essonne, le principe a ensuite été repris dans de nombreuses villes un peu partout en France. Le but : organiser un tournoi rassemblant de nombreux quartiers populaires, dans lequel chaque équipe représente un pays dont les joueurs sont originaires. L’engouement est palpable, les stades sont remplis et l’ambiance est festive.

Au beau milieu de ces tournois, un match a créé le buzz sur les réseaux sociaux : le choc entre l’A.S. Chrétiens et le F.C. Musulmans. Dans une atmosphère digne des plus grandes rencontres européennes, les deux équipes se sont livrées un duel exceptionnel. Le F.C. Musulmans a d’abord pris l’ascendant en début de rencontre, menant rapidement 0-2. C’est alors que l’on assiste à un scénario improbable, d’abord marqué par la « Remontada chrétiens » (3-2), avant que le F.C. Musulmans ne finisse par l’emporter (3-5). Inoubliable.

Les pages à suivre

twitter @Winamax Sport
 

insta @Winamax.Sport
 

fb Winamax Sport
 

wtv Winamax TV


site Pariez sur le sport