Légende : OM 4-2 Monaco saison 1999-2000

Par dans

L'altercation entre Marcelo Gallardo et Christophe Galtier fait partie des histoires célèbres de notre championnat. C'est l'occasion de la ressortir avant OM - Monaco ce dimanche.

Douze points séparent l'OM (6e) de Monaco (2e) avant l'affrontement de ce dimanche 21 heures mais le choc aura bien lieu. Après le 4-0 infligé à l'aller, les hommes de Rudi Garcia auront envie de se faire pardonner devant leur public. Ce duel rappelle également une rencontre épique d'avril 2000 dans laquelle l'OM l'avait emporté sur le score de 4-2 avec une vieille histoire de tunnel entre Marcelo Gallardo et Christophe Galtier...

Pariez sur Marseille - Monaco

Les équipes

La saison de l'Olympique de Marseille est agitée. Après le départ de Rolland Courbis en décembre, les Marseillais peinent à confirmer leur dernière saison, la faute à un mercato trop agité et à une entame de championnat moyenne. Quatorzième avant le match, l'OM flirte avec la zone de relégation et doit absolument éviter le faux pas. Porato s'affiche dans les buts face à son ancien club et le brouillon Franck Dumas est aligné dans une défense à cinq. Devant, Pouget et Bakayoko animent l'attaque.

Solide leader avec 61 points et 13 points d'avance sur l'Olympique Lyonnais, l'AS Monaco se rend au Vélodrome avec des certitudes. Le duo d'attaque Trezeguet - Simone brille et a permis au club d'inscrire 58 buts en 29 journées de championnat. Au milieu, Gallardo régale et file vers son titre de meilleur joueur de D1. Après deux succès consécutifs contre Auxerre et Nantes, deux formations taillées pour jouer les premiers rôles (à l'époque), les hommes de Claude Puel se dirigent tranquillement vers le titre.

Le match

Après un round d'observation, l'OM allume la première mèche par Pouget au quart d'heure de jeu. Sans Dalmat et Pires notamment, les Olympiens sortent la boîte à tacles avec une tendresse particulière pour Marcelo Gallardo. Après plusieurs tentatives, Pouget ouvre le score à la 30e minute après s'être débarrassé de Christanval et Lamouchi. Quelques minutes plus tard, le match bascule une nouvelle fois avec l'expulsion directe de De La Pena suivie d'un deuxième jaune pour le Monégasque Léonard juste avant la pause. La seconde période reprend sans Gallardo qui s'est chamaillé avec Christophe Galtier dans le tunnel du stade. L'affrontement se poursuit désormais à neuf contre dix. Marseille pense tuer le match à la 55e minute par l'intermédiaire de Bakayoko qui trompe Barthez du droit. C'était sans compter sur la vista de Trezeguet qui remet les équipes à égalité grâce à un doublé (60e puis 70e) dont un joli retourné acrobatique. Profitant de sa supériorité numérique, l'OM terminera mieux la rencontre et ajoutera deux buts par l'inévitable Bakayoko (78e) et de Brando (90+4e), l'homme au monosourcil. Monaco n'échappera pas au titre et Marseille se sauvera à la dernière journée.

Le joueur clé

Marcelo Gallardo. Considéré comme le nouveau Maradona (comme tous les offensifs argentins), Gallardo débarque à Monaco  en provenance de River Plate lors de la saison 1999/2000. Il ne connaît aucune période d'adapation et marche rapidement sur le championnat. Sur le terrain, son comportement et sa facilité balle au pied agacent. Lors de cette rencontre à Marseille, il est attendu et va connaître un véritable cauchemar. Dans le tunnel menant aux vestiaires à la pause, "el munico" (la poupée) raconte avoir été malmené par Christophe Galtier, adjoint de Casoni à l'époque. Cet affrontement vaudra un deuxième jaune à Gallardo et une suspension de six mois pour l'actuel entraîneur de l'AS Saint-Etienne. Brandao ne comprend pas cette décision.

Le joueur qu’on a failli oublier

Iván de la Peña. On a retrouvé le Marvin Martin espagnol. Considéré comme un grand espoir au début sa carrière à Barcelone, le meneur de jeu ne confirmera pas. Lorsqu'il signe en prêt à l'OM en 1999, il appartient à la Lazio et n'arrive pas à faire son trou dans l'effectif italien. Sur la Canebière, il aura du mal à se montrer dans une saison où l'Olympique de Marseille jouera le maintien jusqu'à la fin. En 2002, on le retrouve dans l'autre club de Barcelone et cette expérience de neuf ans lui permettra de jouer une finale de Coupe de l'UEFA et d'être appelé en équipe nationale. On souhaite la même fin pour Martin.

Que sont-ils devenus ?

Franck Dumas remplit sa dernière fiche d'impôts.

Jérôme Leroy est conseiller du président à Châteauroux.

Ibrahima Bakayoko cherche toujours le ballon envoyé sur coup franc contre Montpellier.

Willy Sagnol se prépare à regarder la CAN.

Marcelo Gallardo est coach de River Plate.

Martin Djetou est patron d'un salon de beauté.

Les pages à suivre

 @WinamaxSport
 

 Winamax Sport
 

 Pariez sur le sport


Eddy Fleck

Community manager sport. Le football est un sport simple, rendu compliqué par l'heure de la collation.

Suivez Eddy Fleck sur Twitter