Winamax

KING5 : le Stade 2, de justesse

Par dans

500 équipes se sont qualifiées in extremis hier soir, au cours de la sixième et dernière vague de tournois Stade 1. Les inscriptions sont désormais closes !

KING5

Un navire fantôme hantant les mers déchaînées les jours de tempête, commandé par un capitaine maudit condamné à mener son équipage immortel pour l'éternité. La légende du Hollandais volant est de celles qui font froid dans le dos et ont longtemps terrorisé des marins plus ou moins chevronnés, convaincus d'avoir aperçu une voile translucide émerger de la brume avant de les frôler. Comme bon nombre de mythes associés à la piraterie, il trouve sa source entre la fin du XVIIIe et le début du XIXe siècle, avant de cheminer à travers la fiction, où il finit par se figer dans l'inconscient collectif. En 1843, c'est Richard Wagner qui s'empare du pouvoir d'évocation du Fliegende Holländer pour son opéra Le Vaisseau Fantôme, en ajoutant une couche de dramaturgie supplémentaire : pour lever la malédiction qui pèse sur lui et son équipage et enfin trouver le repos éternel, le capitaine est autorisé à mettre pied à terre une fois tous les sept ans, afin de trouver une femme désireuse de l'aimer jusqu'à la mort. C'est beau le romantisme.

KING5En 2006, Disney reprend l'histoire à sa sauce pour le deuxième volet de sa saga Pirates des Caraïbes. Dans Le Secret du coffre maudit, le Hollandais volant est un navire capable de plonger et de ressortir de l'eau à tout moment, avec à son bord une armée de pirates immortels mi-humains, mi-créatures marines. À sa tête, le terrifiant Davy Jones, maudit par la déesse de l'Océan Calypso et transformé en homme-poulpe, avec une pince de crabe géante en guise de main gauche. Désireux d'agrandir toujours un peu plus son escouade de matelots, il émerge régulièrement pour détruire les navires qu'il croise sur son chemin et asservir les rares survivants. Et gare à vous s'il vous vient l'idée de le défier : il n'hésitera alors pas à faire surgir du plus profond des océans le surpuissant Kraken. Non, pour le vaincre, il vous faudra mettre la main sur son cœur, gardé dans un coffre fermé à l'aide d'une clé qu'il garde précieusement autour de son cou, au milieu de ses tentacules. Ce que finit par faire Orlando Bloom alias Will Turner dans le troisième épisode, prenant sa place en tant que capitaine du Hollandais.

L'immortalité, c'est évidemment ce que désire tout moussaillon qui embarque sur les flots agités du KING5. Et en attendant de savoir s'ils pourront mettre pied en terre promise au bout de leur voyage, certains doivent se sentir comme sauvés des eaux en ce mercredi 16 mars. Qu'ils fassent partie des 200 bateaux qualifiés au bout du suspense via le sixième et dernier Stade 1 après avoir accompli une bordée d'objectifs, ou qu'ils aient dû attendre de voir apparaître leur nom au classement du repêchage, nous chantons aujourd'hui leurs exploits, une bouteille de rhum à la main. Hips!

La sixième fut la bonne

Il nous rappelle parfois la série Goldorak, notre KING5. "Golgoth 12 a été vaincu ? Bon, pas grave : envoyez Golgoth 13 !" Ainsi, pour tous les équipages qui avaient été battues lors des Stade 1, 2, 3, 4, puis 5, il restait encore une ultime chance d'atteindre les rivages du Stade 2 mardi soir. Un dernier appel auquel 200 formations ont répondu présent : elles ont pris leur temps, mais elles seront là pour les prochains abordages.

Tout en haut du classement, une équipe qui annonce la couleur dès le titre : les Back2Back n'aimeraient rien de moins que retourner à Vegas aux frais de Winamax, un an après être monté sur le podium de notre freeroll par équipes et arraché une troisième place synonyme de participation aux WSOP. Ils ont changé de nom, ils ont changé de pseudo, mais n'ont semble-t-il pas perdu de leur talent.

Le tweet est vieux d'un an, et est d'autant plus obsolète que LeVietF0u a mis fin au signe indien hier soir, terminant en 51e place de son flight. Ajoutez-y la 60e place de Vincent-Ina, et vous obtenez une 81e place largement suffisante pour permettre aux 4 stars du net et un team pro d'aller au Stade 2. On remarquera que le pro du Team Winamax a formé la même équipe que l'an passé, composée de passionnés de poker réputés dans d'autres domaines chez qui il se déplaçait pour jouer le KING5 en groupe : le duo d'humoristes des Inachevés, Moundir que l'on ne présente plus, et Emilien Malbranche, retapeur de maisons de l'extrême.

Un autre Grenoblois a brillé hier : le journaliste Ludovic Chataing, dont les pères chartreux ont enquillé les cul-sec (19 kills au total) pour s'installer à une confortable 69e place.

Les Wallace et Gros Nits ont trahi leur appellation, cumulant 15 kills et deux finishes dans le Top 30 leur permettant de se hisser en 11e place du Stade 1-6.

Au chapitre des Twitcheurs, on salue la qualification du pensionnaire du Stream Gang Angelus, qui n'hésite pas à mélanger poker et politique.

D'autres équipes qui sont passées sur la corde :
7ᵉ : les 2+2=5, eux aussi demi-finalistes de l'édition 2021.
27ᵉ : les #8743. Pourquoi ce chiffre ? "C'est la distance qui sépare ces cinq amateurs de poker tourangeaux de Las Vegas, et aussi le nombre de flips qu'ils devront passer pour réaliser leur one time." Limpide !
40ᵉ : Les PétAAssAAvégAAs. "C'est bon, on a le pass badbeataire !"
43e : Les Sombreurs. "On remercie Winamax par avance de nous faire chatter sur ce stade 1-6. Sinon ça sera à l’année prochaine, ça serait dommage pour tout le monde !" Bien vu !
71ᵉ : Les reviens jean. "l auto exculsion de jean, la non auto exclusion de yann, les actions de jean luc dans les expressos nitro, l alcoolisme de tonton et notre nouvelle recrue qui pense que yann est le futur negreanu font que malheureusement on ne passera pas le stade 1" Perdu !
165e : La singerie, menée par le top reg Be water, auteur de 8 kills hier.
185e : Et pourquoi paaaas? où l'on retrouve Crypto_Nit, finaliste de la dernière Top Shark Academy.

KING5 : les résultats du Stade 1-6 et les 300 équipes repêchées

Place au Stade 2

Place au Stade 21 500 équipes, à raison de 200 qualifiées chaque semaine sur chacun des six vagues de Stade 1 depuis le 8 février, plus 300 repêchées in extremis sur la foi de leurs quatre meilleurs scores au cours des six dernières semaines : les préliminaires sont enfin terminées, les inscriptions sont closes, et surtout le casting du Stade 2 est prêt. Terminés, les objectifs hebdomadaires à enquiller : ces 1 500 équipes auront quoi qu'il arrive trois chances d'attendre le Stade 3 du KING5, et par la même occasion les places payées.

Le premier des Stade 2 se tiendra mardi prochain à 20h30, suivi sept jours plus tard d'une seconde vague à la même heure. Chaque Stade 2 qualifiera les 100 meilleures équipes, avec 100 équipes supplémentaires repêchées grâce à l'addition de leurs deux scores. Ce qui nous donne - attendez, je sors la calculette - un total de 300 équipes qui avanceront jusqu'au Stade 3, et découvriront une échelle de gains débutant, sur le barreau le plus bas, par un assortiment de tickets d'une valeur de 50 € pour chaque joueur. Mais le but ultime reste le même depuis 2008, année de naissance du concours : Las Vegas, ses World Series of Poker et son mythique Main Event. Pour y arriver, il va falloir rester mobilisé quelques soirées de plus...

Toutes les infos sur le KING5

Le fonctionnement du championnat en détail

Les pages à suivre

t in f wtv wtv wtv wtv


Benjo DiMeo

Triple vainqueur VSOP à Cognac.

Suivez Benjo DiMeo sur Twitter