KING5 : le looting commence !

Par dans

Il ne reste plus que 300 équipes à l'issue du Stade 2 : le coffre à dotations s'ouvre enfin ! Mais la partie ne fait que commencer...

KING5Pour les amateurs de jeux de rôle sur console, les 90’s n’ont véritablement débuté qu’en 1993, année de la sortie de Secret of Mana sur Super Nintendo. Certes, ceux qui aiment explorer des donjons et terrasser le dragon manette/épée en main avaient été gâtés deux ans plus tôt avec Zelda : A Link to the Past, l’une des premières sorties de poids de la console 16-bits de Nintendo. Mais cela ne sera pas insulter le troisième épisode des aventures de Link que de dire qu’il n'était qu'un « simple » jeu d’action-aventure, un remake luxueux de sa première quête vécue sur NES en 1986, aux mécanismes somme toute basiques.

Secret of ManaGrâce aux japonais de Square (qui, à l’époque, en étaient déjà à cinq éditions de Final Fantasy), l’histoire du RPG sur consoles s’est écrite en lettres aussi dorées qu’indélébiles. En se replongeant, presque trente ans plus tard, dans Secret of Mana, on constatera que nombre des atouts originaux du titre (écoulé à près de 2 millions d’exemplaires dans le monde avant une floppée de remakes sur les plate-formes modernes au cours des années 2010) n’ont pas pris une ride. La musique d’Hiroki Kikuta, depuis les premières nappes de synthé qui s’échappent de la télévision aussitôt la console allumée (véritable Madeleine de Proust d’une génération de gamers) jusqu’aux assauts techno de la bataille finale contre Thanatos. L’immensité de la quête et de la carte à explorer - le plus souvent sur le dos de Flammy, votre fidèle dragon gentil. Les contrôles, impeccables d’intuitivité et de précision au milieu d’un combat en temps réel contre quatre créatures en simultané.
 

Au milieu de tout ça, on en viendrait presque à oublier l’innovation de taille qui attendait celui qui ont découvert Secret of Mana en 1993 : l’aventurier n’était plus seul. Là où Link ne pouvait compter que sur l’IA de quelques PNJ pour délivrer Zelda des griffes de Ganon, le héros du titre de Square croise rapidement le chemin de deux compagnons de route qui ne le quitteront plus ensuite. Grâce à l’accessoire Multitap (qui aura bien servi aussi sur Bomberman et International Superstar Soccer), ce sont donc jusqu’à trois manettes que l’on pouvait brancher sur la Super Nintendo pour former un trio d’aventuriers. C’est ensemble qu’ils progressent dans les donjons, qu’ils concoctent de nouveau sortilèges, qu’ils augmentent le niveau de leurs armes, qu’ils se redonnent des points de vie au milieu d’une embuscade ennemie. Un jeu de rôle en co-op : du jamais vu pour l’époque ! Et qui dit « trois personnages principaux » dit « trois fois plus de possibilités scénaristiques » : chacun des héros a sa propre raison de poursuivre la quête de l’arbre Mana, son propre arc à tracer, ses vérités à découvrir. Au fil de l’histoire, le trio se chamaillera, se perdra puis se retrouvera, l’émotion montant crescendo avant un final bouleversant pour chacun d’entre eux. Finalement, le jeu de rôle sur consoles, c’est un peu comme le poker. On le pratique le plus souvent seul, mais les rares fois où il fait appel à l’esprit d’équipe, il prend des allures de chevauchée mythique. Demandez donc aux 1 000 joueurs qui se sont extirpés du Stade 2 hier soir, entrant dans les places payées et se rapprochant un peu plus de Vegas et des WSOP…

Ils n’ont pas lâché la raquette

La semaine dernière, on célébrait l’exploit de Ca_Va_Vous : membre de l’équipe tenante du titre (les Winteractivity), le grinder de Bar-le-Duc avait trouvé le moyen de remporter son flight Stade 2 après avoir terminé en seconde place sur l’un des Stade 1. Le sommet du classement du Stade 2-2 est tout aussi impressionnant : y trônent les PINGPONGSHOW, avec… deux victoires ! Du jamais vu sur le KING5 ? Je veux, mon neveu. Ayant chacun battu un field de près de 1 400 joueurs (et signé un total de 40 kills), LaFeveDOUDOU et Avendre entrent dans les places payées en totale détente, scorant un record de 3 412 points, loin devant les 2 005 unités scorées par FC JAM IN THE DARK (bon deuxièmes tout de même).
 


En cinquième place, on retrouve Les shérifs, soit un bel assemblage de terreurs sur Winamax : la plupart de leurs pseudos vous sont familiers. Grâce à la victoire du finaliste Top Shark Chevre.Miel, on retrouvera donc au Stade 3 les célébrissimes Cap Haddock, SabIe Fin, luxusreisen, et FallGirl.

Autre équipe de regs qualifiée hier : les DAMMIT. La 9e place du vainqueur Winamax Series Bl4nK0DAMM1T sur son flight (et les Top 100 de Jesus.DAMMIT et Bims.DAMMIT - cette formation est soudée jusqu’au choix du pseudo) leur permet de se classer en onzième place sur le Stade 2-2. Largement suffisant pour poursuivre l’aventure !

Guillaume DiazAprès Gaëlle Baumann la semaine dernière, au tour de Guillaume Diaz d’emmener les espoirs du Team Winamax au Stade 3. Notre gallinacé préféré se classe 13e de son flight, permettant aux X-personnes de décrocher la 14e place au général.

En 42e place, deux personnalités en vue dans l’univers de l’esport : CarbonRH et PyroSC. Mais tout le mérite, ou presque, revient à leurs coéquipiers 444 love et Flip Lucas : respectivement 45e et 74e, ils font entrer les OH BORDEL dans les places payées.

KING5 : les résultats du Stade 2-2

Ils ont utilisé le "Continue"

Outre les 100 équipes qualifiées directement ce mardi soir pour le Stade 3 via le Stade 2-2, 100 équipes supplémentaires passent au tour suivant grâce au repêchage et donc à leurs résultats cumulés lors des deux Stades 2. Parmi les teams ayant vu s'afficher à l'écran un "Continue" bienvenu pour prolonger la partie, on retrouve :

Sunny Delight#1 : les JadooOOoore Le Sunny_Delight, 111e la semaine passée et 128e hier, ne pouvaient décemment pas passer à côté du Stade 3 et terminent 1er au classement du repêchage. Allez, un petit jus pour fêter ça !

#2 : les Super Smash Gamblers veulent prouver qu'''Une équipe avec de l'argent ne fait pas le poids face a une équipe en mission". Bon, le KING5 est gratuit, mais bravo à eux tout de même. 

#10 : on aimerait croire le discours des Vaccine dans tout : "Tu va l’avoir t’as double dose, y’aura pas de pénurie." Une chose est sûre, ils seront in dans tout Stade 3.

#16 : Le Fliz, le Nit, le Fast, le Fish et le Clubber ! Voilà une team qui confond peut-être le Winamax Poker Open et les WSOP : "5 profils totalement différents réunis pour accomplir une destinée commune, descendre les pintes, braquer les casinos et éventuellement soulever quelques cartes à Vegas !" On imagine aussi que les Duff Beer, 65e du repêchage, ne cracheraient sûrement pas sur une Guinness : "Notre torture c'est la tourtelle et on va t'en faire boire jusqu'au bout de la nuit". Vous êtes prévenus.

#22 : Dans les charts, les As of Base vont essayer de vendre encore plus de disques qu’il y a deux ans, et c’est pas trop mal parti : "Après le succès planétaire du single "I saw the sign of the coin flip" en 2015, As of Base revient en 2016 avec "All coins she wants" pour finalement exploser les charts en 2019 avec le single "Poker Nation" qui mena l'équipe au stade 4. Si tu aimes la Suède, on va t'en donner."

Matheu voiture#29 : "5 amis unis dans la quête d'un même rêve : Prendre une soufflante de Stéphane Matheu pendant le break d'un WS. Les DLTDP nous ont fait saliver. Nous aussi, voulons prendre une correctionnelle après une euphorie d'un bluff tilté qui passe! Nous aussi, voulons sentir le poids des mots telle une claque sèche de daron dans la nuque. On ne sait toujours pas si les objectifs sont de faire ça pour Stéphane ou pour Saxe, mais c'qui est sûr c'est qu'on va se séparer d'aucun des deux." Oui, même notre coach a ses fans, visiblement emballés à l’idée de monter dans la voiture de Steph' à Sin City : la Team Saxe Matheu se rapproche un peu plus de Vegas.

#50 : "Présents dans tous les flips. On gagne tous les 30-70 7 et 2 c'est des cartes vivantes. En gros on est la que pour le gambling." Au moins, on sait à quoi s’attendre avec les Gambling Sharks, qui devraient apprécier les casinos au milieu du désert.

#68 : Attention à La horde du KO, "Tout droit expulsés du brûlant sphincter du diable la horde du KO mêle nihilistes ratés, orpailleurs du vide, bucoliques arlequins et trompettistes de carnaval. Cette bande de païens sans dieu ni chapelle saura semer le désordre et l'effroi sur les tables poissonneuses du King Five." Arrière, pêcheurs !

#75 : Les Stu Ringards sont sur la bonne voie pour marcher sur les traces de leur idole… Vous voyez les gars, vous êtes pas si nuls !

#77 et #78 : les HowWeBetUrMother ont tout misé sur maman pour atteindre le Stade 3. Et pour les Maman à l’abris, "Y’en a marre de bouffer des croquetas trop seches. Nous on veut du caviar, des huitres, du jack et des pailettes dans nos yeux.", ils espèrent bien faire leur la devise de Momo Henni...

#81 : et si la POTOTEAM5 ("5 potes qui ne se connaissent pas en vrai mais qui vont tout déchirer") écrivait la belle histoire de ce KING5 2021 ? Il faut y croire les gars : des joueurs qui se sont découverts pendant la compétition avant d'aller au bout, c’est déjà arrivé

#89 : les BCC and Co ("Je l aurai un jour") ont bien fait de ne rien lâcher !

Bescherelle#96 : bravo aux LIFFRE POKER CLUB FODRAIKJIRAIAVEGAS,  "Les spécialistes du subjonctif présent, qui prendrerons vos jetons futurs pour s’acheter des bescherelles! Si on gagnerait, on sera content!", qu’on se réjouit déjà d’interviewer s’ils remporteraient la compétition... Pardon, remportent !

#100 : une chose est certaine, s’ils gagnent ce KING5, on se souviendra de leur alias : Peu importe le nom "On va gagner" passent le cut in extremis.

On finit par un petit journal régional : la région Auvergne-Rhône-Alpes sera bien représentée avec Les AuvergnAS, les dromardechhois ("des potes de Drôme et d'Ardèche") et LyonPoker, tout comme l'ouest avec les Landais'pok, the vendéen gambit et les The True Normands, le sud avec Martigues Seleçao et Les Guiboles du 09 ou encore le Cher avec Les cabochards du 18.

Le classement complet des 100 équipes repêchées pour le Stade 3

Dans les highscores

Highscore
Ce n'est pas encore les nuts ultimes, mais c'est toujours ça de pris : désormais, chacune des 300 équipes encore en lice est assurée d’inscrire son nom dans le classement des highscores du KING5 2021, et aussi de repartir avec un petit quelque chose. Au minimum, ce sera un assortiment de tickets Winamax d’une valeur de 50 € pour chacun des 1 500 joueurs en lice au Stade 3. Mais on sait bien que tous les gameurs ont dans le collimateur le top 1 du ranking, ce fameux package incluant un ticket à 10 000 $ pour le Main Event des WSOP…

Et pour continuer d'y croire, les équipes restantes ont rendez-vous mardi 6 avril à 20h30 pour le Stade 3-1, qui permettra à 20 teams d'accéder directement au Stade 4. Si ça ne passe pas, on vous laisse une seconde chance, comme lors du Stade 2 : la session de rattrapage se fera le mardi 13 avril à la même heure lors du Stade 3-2, avec 20 nouvelles équipes qualifiées. Et si ce n’est pas encore suffisant, 10 équipes seront repêchées grâce à leur total de points accumulés sur les deux Stades 3. Au total, 50 teams passeront donc au Stade 4, qui aura lieu dans trois semaines. Ça vous laisse le temps de monter dans la hiérarchie des meilleurs joueurs...

Toutes les infos sur le KING5
Le fonctionnement du championnat en détail

Les pages à suivre

t @Winamax


in @Winamax


f Winamax


wtv Winamax TV


Benjo DiMeo

Triple vainqueur VSOP à Cognac.

Suivez Benjo DiMeo sur Twitter