K League 2020 : ce qu'il faut savoir

Par dans

Règlement, anecdotes, favori, outsider, équipe à suivre, cotes... La K League entre dans la danse ; on vous donne le tempo pour maîtriser la Corée comme Kamel Ouali !

kleague

Et ça continue en Corée encore ! C'est que le début, d'accord d'accord... Le football coréen est de retour pour le plus grand plaisir de tous les parieurs qui se sont tapés uniquement du football biélorusse ces deux derniers mois. Voici tout ce qu'il faut savoir avant la reprise de la K League !

Le règlement :

La K League, c'est comme la Corée : elle est divisée en deux. La première phase est un championnat classique durant laquelle les douze équipes engagées s'affrontent chacune deux fois. À l’issue de ces vingt-deux journées, on coupe la poire en deux : les six premiers forment un premier groupe et les six derniers un second. Ce mini-championnat se déroule en confrontation unique, soit cinq rencontres supplémentaires qui portent le total à vingt-sept matchs pour chaque club cette saison (onze de moins qu'à l'accoutumée). Les trois premiers du championnat obtiennent leur ticket pour la Ligue des Champions d'Asie (ACL), tout comme le vainqueur de la Korean FA Cup. Si le vainqueur de cette dernière est déjà présent sur le podium, la quatrième place devient alors qualificative. Pour ce qui est des montées et descentes, le dernier est directement relégué, le premier de K League 2 est promu et le onzième de K League 1 jouera un barrage face au vainqueur des play-offs de K League 2. Petite exception cette saison : étant donné que le club militaire de Sangju Sangmu va être dissout à l'issue de cette saison, s'il ne termine pas dernier, il sera automatiquement relégué et le vainqueur des play-offs de K League 2 sera promu sans barrage. Tout est clair.

Les anecdotes :

- Jeonbuk a été sacré champion l'an dernier pour avoir inscrit un but de plus qu'Ulsan, qui comptait le même nombre de points au terme du championnat. En effet, en K League le goal-average ne compte pas pour départager deux équipes : c'est la meilleure attaque qui est toujours mise en avant.

- Chaque équipe doit inclure deux joueurs U22 sur la feuille de match, et au moins l'un d'entre eux doit obligatoirement être titularisé. Si un club ne respecte pas cette règle, il sera privé de ses changements comme suit : s'il n'y a qu'un joueur U22, il n'aura le droit qu'à deux remplacements, s'il n'y en a aucun, il ne pourra en effectuer qu'un seul.

- Cette saison, les équipes peuvent faire signer cinq joueurs étrangers.

- Dans l'optique de lutter contre la propagation du Coronavirus, le championnat démarrera à huis-clos. Les joueurs ne pourront pas discuter entre eux, avec les adversaires ou encore avec l'arbitre pendant les matchs. De plus, toutes les personnes aux abords du terrain devront porter un masque, même les entraîneurs.

Le favori :

Jeonbuk s'est fait peur l'an dernier en étant à deux doigts de perdre sa couronne. Pour affirmer leur suprématie, les Green Warriors ont été très actifs durant l'inter-saison : beaucoup de joueurs clés ont quitté le navire, tout comme les recrues jugées non-satisfaisantes de l'été précédent. D'autres noms, assez ronflants, sont arrivés. Reste maintenant au coach portugais José Morais d'oeuvrer pour trouver le plus rapidement possible l'alchimie. Il y a un titre à conserver.

L'outsider :

Ulsan peut-il prendre sa revanche après la terrible désillusion de l'exercice précédent ? C'est la mission de l'entraîneur Kim Do-hoon, qui doit lui aussi composer avec un groupe qui a énormément changé durant l'inter-saison. Les Tigres n'en demeurent pas moins féroces puisqu'au sortir de ce Mercato, il se dit qu'ils se sont renforcés en défense et en attaque. Assez pour aller chercher le titre ? Nous le saurons bien assez vite !

L'équipe qui va crever l'écran :

Les Samsung Bluewings de Suwon ! Ai-je imaginé cette partie de l'article juste pour le jeu de mots Samsung/écran ? Peut-être... Parce qu'en vérité, il est peu probable de voir les hommes de Lee Lim-saeng s'illustrer cette saison.

Pour aller plus loin...

Lucarne Opposée, site spécialisé dans « l'autre football », a sorti son guide complet sur toutes les équipes de la saison 2020 en K League.

Le guide complet par Lucarne Opposée

Pour ceux qui se découvriraient une passion pour ce football exotique, il est possible de suivre son actualité sur Twitter grâce au compte dédié @KLeagueFr.

Les cotes de la 1ère journée de K League :

Vous pouvez parier dès maintenant sur le début du championnat !

Pariez sur la K League

La promo Korean Combo :

Combo raté ? Combo remboursé !

Placez un pari combiné de 3 sélections minimum (avant-match ou Live) d’un montant minimum de 10,20 € sur la première journée du championnat de Corée : on le rembourse sous forme de pari gratuit de 10 € si celui-ci ne comporte qu’une erreur. 

La promo

Les pages à suivre

twitter @WinamaxSport
 

facebook Winamax Sport 
 

instagram Winamax Sport
 

wtv Winamax TV
 

winamax Pariez sur le sport


Giggs

Ils comprendront dans cent ans.

Suivez Giggs sur Twitter