Irish Open : prenez part à un évènement mythique

Par dans

Le pionner des tournois de poker européens fête ses 40 ans en avril. Winamax marque le coup avec 9 packages garantis. Qualifiez-vous chaque mercredi pour seulement 10 € !

Irish OpenDevinette : où est né le premier festival de poker ? Bon, OK, la réponse est beaucoup trop facile. Je reformule : où est né le plus ancien festival de poker ne s'appelant pas "World Series of Poker" ? Ah, vous êtes déjà plus nombreux à vous gratter le menton... même si, inconsciemment, vous connaissez la réponse. Car nous parlons ici d'un endroit très cher dans le coeur des joueurs de Winamax.

Terry RogersHé oui : c'est bien la ville de Dublin qui fut la porte d'entrée du Texas Hold'em en Europe, à la fin des années 70. On doit cette percée historique à un bookmaker du nom de Terry Rogers (photo). Au cours d'un séjour à Las Vegas, Rogers est tombé par hasard sur l'une des premières éditions des WSOP au Binion's Horseshoe. Fasciné par le spectacle de ces road gamblers Texans jouant, Stetson sur le crâne et cigare au bec, des sommes astronomiques sur une variante de poker dont il n'avait jamais entendu parler (en Irlande, on ne connaissait à l'époque que le fermé et le stud), Rogers s'empressa à son retour de propager autour de lui la bonne parole du No-Limit Hold'em, aidé par son acolyte Liam Flood. Dès 1980, l'Irish Open prenait officiellement forme.

Doyle BrunsonAu fil des années, le bébé de Flood et Rogers ne fit que grandir en popularité auprès des joueurs européens. Même les légendes américaines quittaient leurs grosses parties de Vegas le temps d'une semaine à l'irlandaise ! Doyle Brunson, Stu Ungar, Chip Reese, Amarillo Slim : tous et bien d'autres encore ont fait le pélerinage vers Dublin au moins une fois. Et le succès de l'Irish Open a montré qu'il était possible d'organiser en Europe des évènements de poker structurés et étalés sur plusieurs jours, ouvrant la voie à d'autres initiatives comme le Malta European Poker Championship (1988), le Festival of Poker de Londres (1990), ou les Master Classics d'Amsterdam (1993).

Vous le savez : entre nous et Dublin, ville hôte du Winamax Poker Open depuis dix ans (et ce n'est pas fini !), c'est une histoire d'amour qui dure. Aussi nous ne pouvions pas manquer de célébrer le 40e anniversaire du plus vénérable et prestigieux des tournois de poker européens. Et bien entendu, on aimerait que vous soyez de la fête avec, dès mercredi et jusqu'à la fin du mois de mars, un satellite hebdomadaire pour l'Irish Open 2020. Au total, 9 packages à 1 700 € sont garantis pour le Main Event, qui se tiendra au Citywest Hotel (vous connaissez ?) du 8 au 13 avril 2020.

Irish Open : les satellites sur Winamax

Pourquoi l'Irish Open est incontournable ?

Irish Open
1/ Parce que ce festival est my-thi-que, on vient de vous l'expliquer.

2/ Parce que pour la première fois, le Winamax Poker Open ne se jouera pas en septembre mais tout à la fin de l'année, en décembre. Comme l'attente va être un peu longue, une petite excursion de printemps au Citywest ne sera pas de trop pour patienter.

3/ Parce qu'il y aura du monde. Beaucoup de monde : la dotation garantie est de 1 million d'euros et l'an passé, les 1 807 inscriptions avaient permis de presque doubler ce montant, avec un premier prix de 300 000 € pour le vainqueur final, Weijie Zheng.

4/ Parce que l'Irish Open est un authentique tournoi cosmopolite, rassemblant tout ce que l'Europe compte de joueurs de poker : on y entend des accents anglais, écossais, allemands, autrichiens, tchèques, norvégiens, belges et bien entendu français dans un joyeux mélange qui donne à l'évènement une atmosphère unique.

5/ Parce que le field est hétéroclite, autant que les nations représentées : l'Irish Open est le point de rencontre des amateurs qualifiés par satellite, des jeunes grinders online, des vieux irlandais tapant le carton depuis 40 ans, des livetard expérimentés, et de tout un tas de semi-retraités du poker international ne voulant pour rien au monde manquer leur tournoi préféré. C'est un tournoi auquel on se rend avec sa bande de potes, et durant lequel on s'en fait de nouveaux, à la table de poker ou au comptoir.

6/ Parce qu'il y aura du beer pong. Oui, les organisateurs de l'Irish Open connaissent très bien le Winamax Poker Open, et n'ont pas hésité à lui emprunter un ou deux des ingrédients qui ont fait son succès...
 

Beer Pong
Tiens tiens, ça me rappelle quelque chose...

 

Tous les mercredis, des satellites sur Winamax

Cherchez dans le lobby les tournois "Sat Irish Poker Open" ! On garantit un pack à 1 700 € pour chaque satellite (buy-in Main Event à 1 150 € et une enveloppe de 550 € pour vos frais) Pour trouver plus facilement les sats, vous pouvez utiliser le filtre "Satellite" dans l'onglet Tournois.
 

Date Inscription Garanti
Tous les mercredis du 29 janvier au 25 mars à 21h15 125 € (1 re-entry autorisé) 1 package garanti

Des qualificatifs dès 10 €

125 €, c'est une belle somme. Pour rejoindre le satellite Irish Open à moindre coût, sautez sur les tournois "Qualif Irish Poker Open" à 10 €, organisés deux heures avant le départ de chaque sat'. Niveau onglet, c'est "Qualificatif" qu'il faudra cocher pour les trouver rapidement.
 

Date Incription Garanti
Tous les mercredis du 29 janvier au 25 mars à 19h15 10 € rebuy 1 ticket à 125 € garanti

Irish Open : les satellites sur Winamax

Weijie Zheng
L'homme à battre de cette édition 2020 : l'irlandais Weijie Zheng,
vainqueur il y a un an pour 300 000 €

Colette Doherty
Rendons hommage au premier gagnant de l'Irish Open... ou plutôt la gagnante :
Colette Doherty a ouvert le bal en 1980, avant de rééditer sa performance en 1991.


Photos et infos historiques : Card Player, Party Poker, Irish Open

Les pages à suivre :

t @Winamax


in @Winamax


f Winamax


wtv Winamax TV


wtv Wam-Poker


Benjo DiMeo

Triple vainqueur VSOP à Cognac.

Suivez Benjo DiMeo sur Twitter