Interview du parieur Oh le fail

Par dans

Notre parieur "Oh le fail" a remporté 55 090 € grâce à son tableau de l'Euro ! Il a pronostiqué la bonne finale ainsi que le bon vainqueur.

Notre jeu "Le tableau de l'Euro 2016" fut l'un des fils rouges de la compétition. Grâce à des prophéties exactes (Portugal-France en finale, la Pologne et le Pays de Galles en quart), "Oh le fail" termine le tournoi avec le meilleur bilan de tous les participants : son gain de 55 090 € méritait bien une interview.

Peux-tu te présenter ?

Je m’appelle Philippe, j’ai 28 ans, et je suis économiste de la construction. Étant d’origine portugaise, je supporte depuis toujours l’équipe de football du Portugal sauf quand elle est éliminée... Si c'est le cas, je me mets à supporter la France !

As-tu tenté plusieurs tableaux de l’Euro ou était-ce ton seul essai ?

J’ai tenté 28 tableaux à 2 €, et le 25ème était le bon !

Voir la Pologne et le Pays de Galles en quarts de finale était osé. Pourquoi as-tu fait ce choix ?

Le Pays de Galles compte dans ses rangs un certain Gareth Bale. Et les adversaires potentiels de la Pologne au début de l'Euro étaient inférieurs qualitativement.

France – Portugal était une finale rêvée pour toi j'imagine...

Oui ! Déjà parce que ce match est « mon choc préféré », mais aussi parce que les critiques entendues sur certains médias français à propos de l'équipe portugaise m’ont personnellement blessées. Qualifier de "dégueulasse" tout un peuple, un pays, la nation de mes parents et de mes grands-parents, ce n’est pas du journalisme mais un déversement de haine qui n’a rien à faire dans le sport, ni ailleurs. Lorsque le Portugal a perdu à domicile sa finale en 2004, j’ai appris qu’il fallait respecter l’adversaire quel qu’il soit, et ne jamais le sous-estimer, ni le dénigrer. La plus belle réponse était donc sur le terrain. Avec un final et un résultat de rêve !

Comment as-tu vécu la victoire finale du Portugal ?

Jamais de toute ma vie je n’ai eu de tels frissons ! Cela peut paraitre étrange, mais j’ai eu des fourmis… dans le ventre, la chair de poule, j’ai sué toute la partie (surtout en fin de match) et j’ai serré les fesses fort, très fort ! Le Portugal a toujours été le perdant magnifique, le Brésil européen, mais il n’a jamais rien remporté malgré d’excellentes performances depuis 2000 (2000 : demi-finaliste, 2004 : finaliste, 2008 : quart de finaliste, 2012 : demi-finaliste et 2016 : finaliste). Il était temps !

As-tu suivi ton classement sur le tableau de l’Euro au fur et à mesure des matches ?

Oui, j’ai même accroché au mur quatre feuilles formats A3 pour suivre quotidiennement l’évolution de mes tableaux. C’est ma femme qui n’a pas du tout aimé ce nouveau papier peint.

Quelle est la sensation quand on remporte 55 000 € pour une mise initiale de 2 € ?

Hum… Difficile à expliquer. Je dirais que c’est la même sensation que manger un pastel de nata en écoutant "On est dégueulasse" de Markkito. 

Que comptes-tu faire avec cette somme ?

Acheter une petite maison serait l’idéal, mais vu que la somme n'est pas suffisante pour cela, je vais commencer à économiser. Ou bien, qui sait, acheter les parpaings et la faire soi-même ? C’est moins cher !

Dans ta boule de cristal, quelle finale vois-tu pour la prochaine Coupe du monde ?

Mon cœur me dit un Portugal - France, avec une victoire portugaise, forcément. Mais la raison me dit l’Allemagne qui m’impressionne beaucoup.

Les pages à suivre

 @WinamaxSport
 

 Winamax Sport
 

 Pariez sur le sport


Eddy Fleck

Community manager sport. Le football est un sport simple, rendu compliqué par l'heure de la collation.

Suivez Eddy Fleck sur Twitter