Interview du parieur JEZBetting

Par dans

1 050 € sur une cote à 140,98, c'est culotté ! Mais ça peut rapporter 180 000 €.

facebook

Aubameyang est-t-il devenu ton joueur préféré depuis ce combiné magique ?

En tant que supporter (du seul olympique) lyonnais, il est vrai que je suis tiraillé. Ce qui est sûr, c’est qu’il restera dans mon cœur. Je sais qu’il est assez proche de ses fans, il a déjà rendu visite à des youtubers FIFA et il a l’air vraiment bon délire, du coup j’ai essayé de le solliciter sur les réseaux sociaux tout au long du dernier mois … sans succès.

As-tu suivi le match d’Arsenal en direct avec une pression maximale ?

Je ne succombe pas facilement au stress, pour moi ce ticket était un (très) gros bonus. Je pensais avoir fait les bons choix et c’est ce qui est le plus important pour moi. Le match contre Watford commençait à 17h. À 16h, en pleine partie de pétanque avec ma famille, je check quand même la composition d’Arsenal. Premier « ouf » de soulagement : Aubameyang est titulaire. À 16h58 mon alarme sonne, je demande à ce qu’on ne me dérange pas, je voulais voir le match seul dans ma chambre et ne pas être spoilé par une alerte but. J’allume l’ordi, le match commence et 37 secondes plus tard, l’ami Dawson percute violemment Lacazette (le clin d’œil lyonnais). Pour moi, évidemment, pas de doute, il y a penalty… et il faudra trois interminables minutes pour qu’il soit accordé. La caméra met une bonne minute à montrer que le tireur est bien Aubam. Là, il faut l’admettre, mon cœur battait fort. Tir croisé, petit filet 1-0 but d’Aubameyang. Tous mes amis commencent à y croire, je reçois des dizaines de messages, je reste focus.

Et ensuite ?

20 minutes plus tard, centre d’Arsenal de la droite et main involontaire mais décollée du corps d’un défenseur de Watford, c’est 100% penalty d’après le nouveau règlement. Je deviens fou, je crie au scandale … toujours sans succès. Et là, 10 minutes plus tard, ma copine déboule larme aux yeux dans la chambre, je ne comprends pas grand-chose, je regarde mon écran où rien ne se passe, elle reste muette. J’aperçois l’alerte flash résultat sur son téléphone qui indiquait un but d’Arsenal. Je commence à trembler également. Je retourne sur mon écran et je vois une touche anodine. Je cherche forcément Aubameyang. Il se replace enfin devant le but au lieu de longer la ligne de touche (rires). La touche est faite, le ballon va loin, très loin, rebondit sur Aubam, contrôle, ciseau, but. J’attends dix secondes avant de célébrer, peur de la VAR, d’une faute ou que sais-je, le tableau affiche bien doublé d’Aubameyang, j’exulte avec ma copine, un grand moment d’émotion.

Explique-nous ta réflexion sur les paris buteurs.

Au football, je me concentre énormément sur les marchés des buteurs. Au mois de janvier, je me baladais sur le site de Winamax et je découvre les paris long terme buteurs sur les cinq grands championnats. J’ai une bonne expérience de tous les gros buteurs des championnats et j’ai donc commencé par bet sur Benzema, Werner, CR7 et Aubam. J’ai ensuite ajouté Jonathan David de la Gantoise qui était en pleine bourre (et qui risque de faire beaucoup de mal aux défenses de Ligue 1 l’an prochain). Je sais qu’il existe plusieurs méthodes pour avoir de bons pronostics, personnellement, concernant les buteurs, j’analyse dans un premier temps l’équipe du joueur pour savoir s’ils sont susceptibles de dominer nettement l’adversaire et ensuite j’analyse individuellement le joueur (tireur de penalty, tueur devant le but etc,…).

Entre Benzema, Werner, Aubam et Ronaldo, quelle cote te semblait la plus intéressante ?

Il faut savoir que quand j’ai bet, il fallait que Benzema mette moins de 0.6 but par match, Werner moins de 0.8 but par match, que Aubam inscrive plus de 0.5 but par match et Ronaldo plus de 0.8 but par match. Depuis le début, j’annonçais clairement que Ronaldo était le pari le plus intéressant, il allait jouer le titre de meilleur buteur de Serie A et il a l’habitude de finir les saisons en pleine bourre. Il a d’ailleurs validé le pari avec six matchs d’avance. Pour Werner, j’ai pris en compte qu’il était jeune, susceptible de connaître des trous d’air sur plus de 15 journées et il ne tirait pas les penalties à l’époque. Bon, malheureusement pour moi, Forsberg a eu une brouille avec l’entraineur, ne jouait plus et Werner a mis pas mal de penalties. Avant le dernier match, il fallait qu’il en mette cinq pour que je saute, il en a quand même mis 2 (rire). Benzema, on le connaît tous, il fait bien jouer ses partenaires mais ça n’a jamais été un tueur devant le but. De plus, le Réal est solide mais pas impressionnant offensivement cette année et j’ai ajouté à cela que Ramos tirait les penalties… et heureusement ! Enfin, Aubam marquait 40% des buts de son équipe notamment quand Ozil jouait encore, mais au fil du temps il s’est retrouvé excentré à gauche et était moins efficace. Juste après le confinement, c’était d’ailleurs celui qui me faisait le plus peur.

La plus grosse cote de ton combiné était la qualif de l’Atletico. Pourquoi ce choix ?

Je suis un grand passionné de football et je regarde énormément de matchs. Et dès 2020, les gens étaient aveuglés par les folles séries de Liverpool mais ils ne faisaient pas attention aux contenus des matchs. C’était déjà très poussif, on sentait qu’il y avait une fatigue physique et morale dans les troupes. La Premier League était clairement l’objectif de Klopp et j’étais quasiment sûr que l’Atletico allait leur poser énormément de problèmes et passer. Quand je l’ai dit à mes amis, beaucoup se sont moqués de moi. Mais ce but de LLorente … Je pourrais autant le remercier qu’Aubameyang.

Que vas-tu faire de cet argent ?

Je vais investir une bonne partie dans des start-up et continuer de monter ma roll sur winamax. Pour le reste, j’ai la chance d’avoir tout le mois d’août pour profiter et faire des cadeaux.

Quels conseils donnerais-tu à des parieurs débutants ?

Pour ceux qui jouent déjà au poker, je leur conseillerais de recueillir énormément de conseils de ce milieu-là, il y a beaucoup de similitudes au niveau de la gestion de bankroll, la prise de décision long terme, etc … Pour ceux qui débutent complètement, ce serait avant tout de se faire plaisir et de ne jamais perdre une somme qui poserait problème. Avec un pari à 1 euro, on peut autant vibrer que n’importe qui !

Qui va gagner la Ligue des Champions ?

LYON évidemment ! Non plus sérieusement, je pense que c’est l’année de Paris. 

Pariez sur la Ligue des Champions

Les pages à suivre

twitter @WinamaxSport
 

fb  Winamax Sport 
 

instagram Winamax Sport
 

wina tv Winamax TV
 

winamax  Pariez sur le sport


Maxime

Né en 1984 le jour d'une victoire 5-0 de l'équipe de France contre la Belgique, je prends depuis les années les unes après les autres sans me poser de question. Aime l'ASSE mais aussi le football.