Interview de Guy Moux, expert Twitter

Par dans

Fan de l'AJ Auxerre, Guy Moux est le guide spirituel de 11 000 abonnés sur Twitter, où ses opinions sur le football sont toujours écoutées.

Si vous suivez le football sur Twitter, vous le connaissez forcément pour ses commentaires critiques sur l'équipe de France, la L1, l'AJ Auxerre, le rugby, la presse, la politique, les présentatrices météo, les fast-foods, les [liste de 500 sujets supplémentaires à compléter]. "Je vis dans la diagonale du vide et exerce le fantastique métier de vétérinaire", nous explique Guy Moux alors que son club de coeur connaît des heures difficiles.

Tu as été élu « Bourguignon le plus connu du siècle » devant Guy Roux. Comment vis-tu la célébrité ?

Tout d’abord bonjour à vous et bravo pour votre travail. C’est marrant que vous me posiez la question car j’en parlais justement l’autre jour avec l'une de mes patientes, une charolaise de 800 kg, et elle n'en a absolument rien à faire. 

Depuis quand supportes-tu l’AJA ?

Inconsciemment depuis ma naissance mais les premiers souvenirs clairs remontent au doublé de 1996. 

Quel serait ton onze type de l’AJ Auxerre ?

J’ai privilégié l’homogénéité de l’équipe plutôt que l’alignement de noms, mais on pouvait clairement encore en faire deux (Cantona, Scifo, Saib, Guivarch, Szarmach, Kalou, Fadiga, Diomède, Pedretti, Violeau, West, Blanc, Silvestre, Boumsong, Sagna, Cool, Charbonnier, etc…) 

Sais-tu que chaque tresse de Sagna représente un tweet où tu défends sa qualité de centres ?

J’envisage sérieusement de lui demander une compensation financière car je l’ai défendu seul contre la #TeamDebuchy, puis la #TeamSidibé... et les autres que j’ai oubliés tellement Bac' les a bus. Dans 20 ans, les gens comprendront qu’ils ont été injustes avec lui.

Qu’est-ce qui cloche avec le centre de formation d’Auxerre ? Où sont les pépites ?

Bah chez les autres ! Il y a 25-30 ans, pas grand monde en France ne se souciait de la formation. Nous, on a mis le paquet dessus, donc forcément on a attiré des cracks. Maintenant, tous les clubs ont leur centre donc il y a un effet de dilution... sans compter les jeunes qu’on s’est fait piquer très tôt. Au final, si on regarde bien, on a sorti quelques mecs ces derniers temps : Sanogo, Diaby, Ntep, Haller.. Maintenant, la formation est un marché encore plus concurrentielle que celui du top tweet.

Quelle décision prendrais-tu en priorité si on te nommait président de l'AJA ?

Sans hésiter : labourer le terrain de l’Abbé-Deschamps et y faire pousser d'autres herbes.

Tu es notamment apprécié sur Twitter pour tes nombreux coups de gueule. Comment fais-tu pour être aussi prolixe ?

La question que je me pose c’est : comment font les gens pour ne pas être aussi indignés ? Du coup, j’essaie de compenser. Et puisque j’ai tendance à m’intéresser à tout et ne pas hésiter à donner mon avis, ça devient vite ingérable. Je suis râleur dans la vie, c’est un fait, mais Twitter est vraiment un prisme déformant. Souvent, je le reconnais, il m’arrive de m’insupporter moi-même.

Où en sont les négociations avec RMC pour animer les Grandes Gueules football ? Et qui recruterais-tu comme chroniqueurs de l’émission ?

Ils ont dépensé tout le budget sur Christophe Dugarry, Emmanuel Petit et Frank Leboeuf, donc là c’est un peu en stand-by. Je ne prendrai aucun chroniqueur, à la Éric Tabarly face aux creux de 15 mètres dans les mers du Sud. 

Session one shot "Coup de gueule"

Ce que tu n’aimes pas dans le football ?

Pas mal de trucs, mais sûrement les joueurs qui parlent aux arbitres. Venant du judo et du rugby, c’est assez difficile à comprendre. 

Quel sportif t’énerve le plus ?

Chris Froome. Mais c'est finalement plus une victime qu’un coupable.

Ce que tu n’aimes pas sur Twitter ?

Les mecs prêts à tout pour gratter une poignée de RT et de followers.

Le coup de gueule que tu regrettes, avec le recul ?

Allez me chercher un café et asseyez-vous, on en a pour un peu de temps.

Les pages à suivre

 @WinamaxSport
 

 Winamax Sport
 

 Pariez sur le sport


Maxime

Né en 1984 le jour d'une victoire 5-0 de l'équipe de France contre la Belgique, je prends depuis les années les unes après les autres sans me poser de question. Aime l'ASSE mais aussi le football.