Interview de Géraldine Maillet

Par dans

Entretien avec Géraldine Maillet, réalisatrice du film "In The French" qui sera diffusé le 21 mai prochain.

Ancienne égérie de Nina Ricci, romancière à succès, Géraldine Maillet fait cette fois l'actualité en tant que réalisatrice avec la sortie du documentaire "In The French". L'ambitieuse jeune femme de 44 ans évoque sa carrière et nous parle de son très prometteur documentaire sur les coulisses de Roland-Garros.

Tu as commencé ta carrière professionnelle en embrassant la voie du mannequinat après avoir fait des études de commerce. Comment t'es tu retrouvée dans ce milieu ?

Au départ, c'était simplement pour payer mes études, et puis cela a bien fonctionné. J'ai commencé à voyager dans le monde entier, à décrocher de beaux contrats comme celui avec Ricci, à défiler pour Givenchy, etc. Et puis, je suis devenu trop âgée pour le métier...

Comment passe-t-on de mannequin à écrivain ? Une passion pour l'écriture qui ressurgit ?

Ma maman est devenue sourde au tout début de mon adolescence et cela m'a forcé à sans cesse écrire afin de communiquer avec elle. Plus tard, avec mon métier, j'ai continué à écrire en nourrissant des carnets de voyage. Et un jour, lors d'un séjour à New-York, je me suis mis à commencer un roman, mon premier. 

Cette carrière dans le mannequinat a-t-il pu par la suite t'aider à te construire un réseau, notamment sur Paris ?

Pas du tout ! Cela m'a plutôt appris comment le monde fonctionnait, la violence de ce monde, l'âpreté des rapports humains, le rapport de séduction... Dans ce milieu, ce qui est vrai un lundi n'est pas forcément vrai le lundi suivant. Tout va très vite dans les deux sens !

Ton conjoint est le journaliste sportif Daniel Riolo qui anime également le RMC Poker Show en partenariat avec Winamax...

Oui, c'est d'ailleurs Daniel qui m'a initié au poker ! C'est grâce à lui que j'ai appris l'aspect fantastique de cette discipline et les champions de cet univers que je lis des magazines et que je joue en ligne.

Ce n'est pas trop difficile le quotidien avec une "grande gueule" ?

Daniel est quelqu’un de brillant, qui excelle dans tout ce qu'il fait. Il est franc, vrai, sincère et très courageux. Des qualités que j'apprécie énormément.

Tu vas sortir prochainement un documentaire sur les coulisses de Roland-Garros. En 1981, Roland-Garros avait ouvert ses portes à William Klein qui avait réalisé le film "The French", considéré comme l'un des meilleurs documentaires existants sur le tennis. Est-ce que "In the French" peut-il être considéré comme une suite ?

C'est exactement ça. Tous les héros de Klein comme Noah ou Bjorg sont dans mon film 35 ans après. Les images seront cependant bien différentes de celles de "The French", puisque Roland-Garros a bien changé entre-temps. C'était tout petit à l'époque, il n'y avait pas beaucoup de médias et le vainqueur ne gagnait pas grand-chose par rapport à aujourd'hui. J'ai dû filmer le star-system, les gardes du corps autour des joueurs et tout cet engouement médiatique qu'il y a autour du tournoi.

Quels sont les changements les plus visibles entre les deux films dans les coulisses de Roland ?

Tout a changé à part la magie du sport ! Les sportifs sont devenus des héros et le matériel a évolué, un peu comme dans le football. Tout a changé. Il y a désormais des agents, des avocats, qu'il n'y avait pas auparavant. Aujourd'hui, un joueur n'a pas le droit de dire "merde" ou de briser sa raquette sur un terrain... Mon film montre tous ces changements.

Est-ce que tu t'es entretenu avec William Klein avant de te lancer dans ce projet ?

J'ai connu William à New-York, à l'époque où j'étais mannequin. On a très vite parlé de notre passion commune qu'est le tennis. Mais je suis partie bille en tête sur ce projet sans me référer à lui. C'est la Fédération Française de Tennis et les joueurs qu'il fallait convaincre pour ce projet. 

À quel public s'adresse ton documentaire finalement :  aux néophytes, aux initiés ?
À tout le monde, ceux qui adorent le tennis, ceux qui connaissent rien à ce sport mais qui vont tout de même à Roland-Garros, que ce soit pour bronzer ou pour draguer, mais aussi aux jeunes qui rêvent d’être le futur Nadal. Il y en a même pour les joueurs de poker, avec une partie disputée lors d'une pause entre Feliciano López et son coach !

Quand pourra-t-on découvrir le film ?

Le film sera diffusé le 21 mai à 16 heures sur France 2, et en parallèle dans un cinéma en plein air à Roland-Garros. Il sortira ensuite deux jours plus tard en DVD collector dans lequel sera également intégré celui de William Klein.

Mannequinat, littérature, cinéma, radio, télévision, tu es une véritable touche-à-tout. Quelle est la prochaine étape ?

Gagner un bracelet au poker ! Cela fait seulement un an que je joue mais j'adore ça ! C'est un jeu passionnant et extraordinaire. Même si pour le moment, j'ai encore le niveau Ligue 2 voire même CFA... Mais je ne desespère pas !

Trailer "IN THE FRENCH" from Nolita Cinema on Vimeo.

Interview one shot couple

Entre toi et Daniel, qui s'y connait le mieux...  en tennis ?

Daniel.

En littérature ?

Moi

En mode ?

Encore moi.

En football ?

Daniel !

En cuisine ?

Daniel.

Et en poker ?

Daniel, mais plus pour très longtemps !

Les pages à suivre

 @WinamaxSport


 Winamax Sport


 Pariez sur le sport


Kinshu

La vie est un long tilt tranquille. Titulaire d'une Licence IV à l'université Jean Roucas.

Suivez Kinshu sur FacebookSuivez Kinshu sur Twitter