Interview de Frédéric Piquionne

Par dans

Après avoir joué dans certains des plus grands clubs français (Saint-Etienne, Monaco, Lyon), Frédéric Piquionne est désormais consultant sur Winamax TV ! Ses envies futures, son parcours, son favori pour le Mondial : il nous dit tout.

piq

Tout d'abord, un petit mot sur ta carrière. Tu as joué dans des grands clubs français tels que l'OL, l'ASM ou encore l'ASSE. Dans quelle équipe, en France ou à l'étranger, aurais-tu aimé évoluer ? Au niveau de l'engouement du public, du prestige, etc.

Personnellement, mon choix se porte sur l'Angleterre et la Premier League. J'y ai d'ailleurs joué (Portsmouth, West Ham, Doncaster). Les publics sont toujours passionnés ! Je me souviens de notre finale de Coupe d'Angleterre avec Portsmouth. Malgré notre mauvaise saison (descente en Championship), tous les supporters étaient derrière nous ! En terme de qualite de jeu, j'ai toujours voulu évolué à Arsenal, notamment lors de la grande époque des Invincibles. Mais pour cela, il aurait fallu détrôner Titi Henry (rires) !

Quelles étaient tes relations avec Vahid Hallilodzic à Rennes ? Est-ce que ses conseils t'ont aidé à grandir au haut niveau ? 

Tout d'abord, je tenais à souligner que le premier coach à m'avoir fait confiance là-bas, c'est Philippe Bergeroo. En ce qui concerne Coach Vahid, il m'a fait énormément progresser sur le plan physique. Moi et tout le groupe à l'époque. Lorsque nous étions au plus mal au classement, il nous a dit que nous allions nous en sortir uniquement par le travail. Le discours est passé, on a serré les dents et on s'est sauvés !

Peux-tu nous dire un mot sur ton engagement en Martinique, notamment auprès de la séléction ? Tu as participé à plusieurs Gold Cup, est-ce que tu souhaites t'investir dans d'autres évènements pour participer à l'essor du football là-bas ?

Effectivement, j'ai passé beaucoup de bons moments en séléction. Au début, les clubs étaient réticents à me libérer pour disputer ces tournois. C'est lorsque j'ai évolué aux USA (Portland Timbers) que j'ai pu participer aux Gold Cup. Là-bas, cette compétition est très importante. Aujourd'hui, je suis manager général de l'équipe de Martinique ! Je fais le relai entre les joueurs pros évoluant en Europe, les amateurs, ainsi que la Fédération Française de Football. À l'avenir, j'ai le souhait d'intégrer le staff d'un club pro, et commencer par travailler avec les attaquants, à l'instar de Titi Henry.

Tu as joué quelques mois au Mumbai City FC. C'est comment le foot au pays des vaches sacrées ?

Expérience incroyable, vraiment ! L'organisation était impéccable, carrée. Le championnat dure six mois, et nous jouions régulièrement, dans des stades pleins qui plus est ! Les gens venaient nous voir avec un esprit de curiosité car il y avait un grand joueur dans chaque équipe. On sent une réelle montée en puissance du football dans le pays. Ils sont sur la bonne route pour intégrer le gotha du foot mondial, nous le verrons dans quelques années.  

Tu as travaillé sur les Jeux Olympiques de Rio chez Canal+. Tu officies désormais en tant que consultant chez nous, sur Winamax TV ! Quelles sont tes impressions sur le métier ? Portes-tu un regard critique ou bienveillant lorsque tu commentes ?

Les deux à la fois ! Lorsque j'analyse la performance d'un joueur, j'essaye d'être à la fois compréhensif tout en jugeant avec un oeil critique. Mais toujours en argumentant ! C'est ce que les joueurs reprochent souvent aux anciens, une fois qu'ils exercent dans les médias. Je suis passé par là, alors je ne critique pas gratuitement. Mais bon, parfois, certains méritent d'être bien secoués (rires).

Après ces phases de groupes, quelle équipe t'a le plus impressionné ? On sait que lors des phases finales, des équipes se révèlent. Quel est ton favori pour le Mondial ?

J'ai particulièrement apprécié deux séléctions : la Croatie et la Belgique ! Au niveau du jeu, de la cohésion d'équipe, ils sont un ton au-dessus des autres. Personnellement, je vois plutôt une équipe surprise remporter le Mondial. Je trouve que les grandes nations sont en perte de vitesse, on l'a vu notamment avec l'Allemagne. Je vois donc un outsider l'emporter et mon choix se porte sur la Belgique ! Par ailleurs, le Sénégal n'a pas démérité dans une poule plus compliquée qu'on ne le pensait.

Pariez sur Belgique vainqueur de la Coupe du Monde
 

Session one-shot « Pick One »

ASSE ou OL ?

Sainté ! Je n'y ai que des bons souvenirs.

Les Bleus ou l'équipe de Martinique ?

L'équipe de France, bien entendu !

Biryani ou Fish and chips ? 

Fish and chips, London brother (rires) !

Tresses ou cheveux en pique ?

Les tresses, classique !

Les pages à suivre

twi @WinamaxSport 
 

fb Winamax Sport 
 

wina Pariez sur le sport


Maradodine

Parisien pour l'OM. Banlieusard fan de Sardou. Très tchatcheur avant tout.