Winamax

Grand Prix du Qatar 2023 : tout sur la course

Par dans

La saison 2023 de Formule 1 se poursuit à proximité de Doha ce week-end. Circuit, cotes, programme TV : voici tout ce que vous devez savoir avant de placer vos paris.

gpqatar23

Malgré l'accident de Singapour, Red Bull a repris sa domination au Japon. Même scénario à prévoir dans le Golfe ? Réponse dès ce dimanche soir au pays du pétrole !

Le circuit international de Losail 

circuitqatar

La Formule 1 revient pour la deuxième fois au Qatar après un premier Grand Prix disputé en 2021. Inauguré en 2004 pour un Grand Prix moto, le circuit international de Losail est situé dans les faubourgs de Doha. Afin d’accueillir la F1 dans les meilleures conditions possibles, certains aménagements ont été effectués, pour un coût humain quasi-nul, avec une nouvelle entrée des stands, un asphalte flambant neuf et des mesures de sécurité supplémentaires.

Niveau technique, une seule zone DRS est proposée pour bombarder avant un premier virage offrant de belles possibilités de dépassement, hormis pour les Alpha Tauri. Ensuite, l'enchaînement de virages qui rappelle nos routes montagneuses devrait limiter les frictions entre pilotes. Avec autant de pression sur les appuis et des températures assez élevées, sans oublier le sable qui peut s’inviter sur la piste, il y a fort à parier que les pneus seront mis à rude épreuve, favorisant ainsi les grands stratèges (coup dur pour Ferrari).

Si le Grand Prix du Qatar est une course nocturne, et ce en raison des températures habituelles dans le Golfe, cette année il y aura une nouveauté qui pourrait bien jouer de mauvais tours aux écuries : Losail accueille une course Sprint le samedi, qui se déroulera... de jour ! Les équipes devront donc s'adapter aux écarts de températures qui modifient notamment l’état des pneus et de la piste.

L'unique séance d'essais libres sera pour le coup à suivre avec grand intérêt puisque les pilotes essayeront de maximiser leur temps de présence en piste afin d'affiner leurs repères sur un circuit qu'ils ne connaissent pas encore très bien. Long de 5,380 kilomètres et composé de 16 virages, le Losail International Circuit sera arpenté à 57 reprises ce dimanche. À ce jour, Sir Lewis Hamilton figure seul au palmarès de l'épreuve : il avait signé la pole et la victoire en 2021.

Quoi de mieux qu’un petit tour de piste avec le premier et dernier vainqueur en date pour se familiariser avec ce circuit ?

Revivez la pole position de Lewis Hamilton en 2021

Sacré Max !

Etant donné que nous sommes sur un week-end à deux courses, Max Verstappen pourrait être sacré champion du monde… avant la course de dimanche. Et il y a de grandes chances que cela se produise ! Fort d'une avance de 177 points sur Sergio Pérez au classement des pilotes (il ne reste plus que 180 points à distribuer d’ici la fin de saison), le double champion mondial en titre n'a qu'à s’assurer que son coéquipier ne marque pas plus de 6 points que lui le samedi pour être couronné. En d'autres termes, le Néerlandais doit terminer au moins 6e du sprint si le Mexicain l'emporte. En gros, Max Verstappen sera sacré dès samedi.

Ainsi, le Grand Prix de dimanche pourrait servir de parade pour le petit prince de Red Bull, mais ne sous-estimons pas sa soif de victoires. Si Super Max s'adjuge la course principale pour la 14e fois de la saison, votre mise sera multipliée par @1,22.

Pariez sur le pilote gagnant

Oh, un dauphin ! 

S'il n'y a pas eu le moindre suspense autour du champion du monde de Formule 1 cette saison, la question du deuxième meilleur pilote de la grille se pose désormais. Qui de Pérez ou Hamilton terminera dauphin de Verstappen ? À quelques courses de l'épilogue, les deux vétérans s'apprêtent à se livrer une bataille sans merci pour la deuxième place !

33 points. C'est l'écart qui sépare le deuxième pilote Red Bull du premier pilote Mercedes au classement des pilotes. Un matelas suffisant pour un doublé de l'écurie de boissons énergisantes ? À voir ! Sir Lewis entend bien s'intercaler entre les deux monoplaces de Milton Keynes sur le podium en fin de saison. Et pour ce faire, il ne doit plus laisser trop de points en route. Plus rapide que Sergio Pérez à l'issue du Grand Prix de Singapour et de celui du Japon, le sextuple champion du monde de F1 semble en mesure de réitérer pareille performances au Qatar pour refaire son retard. S'il s'impose dimanche à Losail, vos gains seront boostés par @24, tandis qu'ils le seront par @3,35 s'il termine à l'une des 3 premières places. À l'inverse, si Checo prend le meilleur sur son homologue britannique, cela pourrait entériner le doublé Red Bull au classement des pilotes, pour le plus grand bonheur de Christian Horner. La victoire du Mexicain dimanche est évaluée à @13, son podium est quant à lui proposé à @1,68. Faîtes vos jeux !

Misez sur le podium

Ferrari cabre les chevaux

Et si l'écurie de Maranello venait coiffer Mercedes au poteau ? Derrière Red Bull, la hiérarchie n'a cessé d'évoluer au gré de la saison. En début de championnat, Aston Martin était la deuxième force du plateau avant d'être dépassée par Mercedes, qui pourrait elle-même être rattrapée par Ferrari au classement des constructeurs. La Scuderia est d'ailleurs la seule écurie, hors Red Bull, à avoir connu le goût de la victoire cette saison. Carlos Sainz (@29) aimerait bien refaire le coup, tandis que Charles Leclerc (@25) aimerait bien l'imiter. Le podium du premier est coté à @4,70, celui du second est affiché à @4,30. Voilà qui devrait exciter les tifosi !

Bien que distancées dans la course au Top 3 constructeurs, attention tout de même aux McLaren. Les voitures de Woking ne cessent de s'améliorer et elles font désormais figure de principaux outsideurs pour embêter les Red Bull. Cela se ressent dans les cotes : le succès de Lando Norris est évalué à @13, celui d'Oscar Piastri est à @18. Le podium du Britannique est mesuré à @1,62, celui de l'Australien à @2,65

Pariez sur le constructeur du pilote vainqueur

(L)iam the Danger

Grâce au retour retardé de Daniel Ricciardo, Liam Lawson bénéficie d'une dernière chance pour se montrer au Qatar. Et c'est sans doute son futur en Formule 1 qui se joue ! Cette double course arrive donc à point nommé pour le pilote néo-zélandais, qui serait bien inspiré de réaliser quelques exploits dans son AlphaTauri, sous peine de voir définitivement s'échapper son dernier espoir de décrocher un volant de titulaire la saison prochaine...

Finir dans les points (@2,60) pourrait changer son avenir ! À lui de jouer.

Misez sur le Top 10

Le planning du week-end

Vendredi 6 octobre
– Essais libres à 15h30 (Canal+ Sport)
– Qualifications GP à 19h (Canal+ Sport)

Samedi 7 octobre
– Pole Position à 14h (Winamax TV)
– Qualifications Sprint à 15h (Canal+ Sport)
– Course Sprint à 19h30 (Canal+)

Dimanche 8 octobre
– Départ à 19h (Canal+)
– Pole Position à 21h (Winamax TV)

Regardez Pole Position sur Winamax TV !

Pour tout savoir sur ce Grand Prix du Qatar, retrouvez Brice Germain et Lucas Parle F1 sur Winamax TV ce samedi à 14h, encadrés par le directeur d’écurie Emmanuel Moine. L'émission sera diffusée en direct sur notre chaîne YouTube, mais également sur Molotov et Twitch.

Et qui dit double course dit double émission ! Dimanche, à 21h, vous retrouverez Brice, Lucas et Emmanuel pour le débrief complet de ce week-end de GP dans la péninsule arabique, toujours sur  Winamax TV !

Les pages à suivre

xtwitter

facebook

insta

tiktok

wtv

twitch 


Giggs

Ils comprendront dans cent ans.

Suivez Giggs sur Twitter