Grand Prix de Monza : l'avant-course en chiffres

Par dans

Mario, toujours pas de pizza au caviar ? Ce week-end, la Formule 1 file en Italie, à Monza, sur les terres de Ferrari. Les Italiens seront-ils prophètes en leur pays après leur belle victoire à Spa il y a une semaine ? La réponse dimanche !

Le circuit

ci

La F1 fait escale ce week-end à Monza pour la 70e fois de son histoire, rien que ça. 

Ah Monza ! Circuit de légende pour victoires de légende. Trois chicanes, quelques virages et c'est tout : à Monza, 80% de la course se fait à fond. Souvent théatre de désastres dans la première chicane qui ne fait aucun cadeau, le circuit offre ensuite plusieurs boulevards pour doubler. Sur piste sèche, Monza offre généralement un théatre de jeu parfait pour les favoris, qui n'ont pas de mal à prendre le large et se battre entre cadors. Quand il pleut, cependant, le circuit italien devient la cour des miracles. Ça tombe bien, il devrait pleuvoir sur le Nord de l'Italie ce week-end !

Pariez sur la course

Le point historique

vet

Monza n'est pas que le royaume de Ferrari. Bien avant qu'il rejoigne l'écurie italienne, c'est ici que Sebastian Vettel est entré pour la première fois dans la légende en devenant le plus jeune pilote à réaliser une pole, puis le plus jeune à remporter un Grand Prix. Et si cette performance réalisée en 2008 est si exceptionnelle, c'est que l'Allemand pilotait cette saison là... une Toro Rosso ! Élu "Grand Prix d'Italie préféré" par les followers du compte officiel de la F1, ce Monza 2008 s'est déroulé sous une pluie diluvienne, où la maîtrise a pris le dessus sur la puissance. Au milieu d'une foire de collisions, de tête-à-queue et de dérapage, Sebastian Vettel, parti en pôle, livre une course magistrale et s'impose sans concurrence. Une victoire qui pose la première pierre du palmarès aujourd'hui monstrueux.

Les essais

fp1

Sans surprise, ce sont les Ferrari qui ont dominé les essais. Dotés d'un moteur flambant neuf, Charles Leclerc et Sebastian Vettel n'ont pas eu trop de mal à dominer les deux premières séances, marquées par une météo capricieuse. Deux petites surprises à noter cependant : les bonnes perfs des McLaren, 2e et 3e lors de la première séance, et le niveau plutôt élevé affiché par les Red Bull, pourtant pas réputées pour leur vitesse de pointe. De quoi rebattre les cartes en tête de peloton, où le duel Ferrari-Mercedes a pour l'instant effacé tous les autres.

Les qualifs

qualif

Pour la deuxième semaine consécutive, Charles Leclerc a profité de la confusion la plus totale pour s'emparer de la pole position. Sortis trop tard des stands pour tenter un dernier chrono, les pilotes se sont tous regardés, personne ne souhaitant partir en premier et permettre aux suivants de profiter de leur aspiration. Une situation qui a tourné au ridicule, et six des huit pilotes encore présents en Q3 se sont retrouvés pris à leur propre piège et n'ont pas réussi à démarrer leur dernier tour dans les temps. La bonne opération revient donc à Renault, qui place ses deux hommes sur la troisième ligne de départ. Victime d'un problème moteur en Q1, Max Verstappen, qui devait de toute façon s'élancer du fond de la grille, partira en dernière position.

Les favoris

lec

Cotés favoris, Charles Leclerc est logiquement favori après sa superbe course à Spa le week-end dernier. Encore loin dans la course au titre mondial, le Monégasque ne court plus que pour la gloire en cette dernière partie de saison. Un doublé Spa-Monza pour sa première "chez les grands" serait un message fort envoyé dans la course au statut de pilote numéro 1 chez Ferrari la saison prochaine. Hier, il s'est assuré la pole position au terme d'une Q3 rocambolesque. La cote de la victoire de Charles Leclerc est à 2,00.

Attention cependant à Lewis Hamilton : l'Anglais a déjà remporté 5 fois le Grand Prix d'Italie, et pourrait devenir recordman absolu des victoires à Monza en cas de succès dimanche. La semaine dernière, il avait échoué à moins d'une seconde de Leclerc après avoir perdu du temps à essayer de doubler Vettel. Aujourd'hui, il partira en deuxième position avec seul Leclerc en ligne de mire. Avec une cote à 2,25, le coup se tente.

Vainqueur en 2008, 2011 et 2013, Sebastian Vettel est également un candidat crédible à la victoire. L'Allemand a une revanche à prendre sur sa propre équipe après la stratégie douteuse mise en place à Spa qui lui a probablement couté un podium tout fait. Le quadruple champion du monde n'est jamais aussi à son aise que sur piste mouillée. Vu la météo prévue dimanche, sa cote à 7,00 est jouable.

Les cotes à tenter

alb

Un Monza humide fait normalement la part belle aux surprises. Comme en Allemagne, il ne serait pas surprenant de se retrouver avec un podium plutôt original, même si le circuit italien est bien moins exigeant en termes de pilotage que son équivalent allemand. Parmi les favoris, écartons Verstappen, qui partira dernier, pour miser sur Alexander Albon. Au volant de sa Red Bull, le Thailandais est coté à 9,00 pour un Top 3. Piégé dans la Q3, l'ancien pilote de Torro Rosso ne partira qu'en huitième position, mais il a démontré la semaine dernière ses grandes qualités de doubleur. Pour peu que la course soit agitée, le rookie de l'écurie autrichienne tient là une occasion en or de décrocher son premier podium et de sceller sa place aux côtés de Max Verstappen la saison prochaine.

Pariez sur Alex Albon sur le podium à 9,00

De l'autre côté de la maison Red Bull, Pierre Gasly s'est également montré remuant pendant les essais, avec une correcte 10e place lors de la première séance, suivie d'une très belle 7e position lors de la deuxième. Pénalisé pour l'utilisation d'un quatrième moteur cette saison, il retrouvera son ancien coéquipier Max Verstappen en fond de grille. A l'instar d'Albon, le Français bataille lui aussi pour sa place chez Red Bull, et ne doit plus se manquer d'ici la fin de la saison. Pierre Gasly dans le Top 10, c'est à 4,00 !

Pour le reste de la grille, privilégions les pilotes expérimentés. Grand vainqueur de la partie de poker qui s'est déroulée lors de la Q3, Renault occupera la troisième ligne au départ de la course et pourrait avoir un bon coup à jouer avec deux pilotes expérimentés et talentueux. La cote de Ricciardo dans le Top 6 est à 2,25, tandis que Hulkenberg pointe à 2,50.

Le planning du week-end

  • Samedi 12h - Troisième séance d'essais libres
  • Samedi 15h - Les qualifications
  • Dimanche 15h10 - La course
  • Dimanche 15h14 - Abandon de Romain Grosjean

Les cotes sont disponibles jusqu'au début de la course à 15h10 !

Pariez sur le Grand Prix de Monza

Les pages à suivre

t @WinamaxSport
 

f Winamax Sport
 

w Pariez sur le sport


Charly

Kim Källström est mon idole de jeunesse. A part ça, j'ai eu une enfance plutôt heureuse.