Winamax

Grand Prix de Hongrie 2023 : tout sur la course

Par dans

La saison 2023 de Formule 1 se poursuit en Hongrie ce week-end. Circuit, cotes, programme TV : voici tout ce que vous devez savoir avant de placer vos paris.

hongriegp

Après une courte pause, les monoplaces reprennent la piste pour une nouvelle course aux abords de Budapest !

Le circuit Hungaroring

hongriecircuit

Sorti de terre en 1986, le Hungaroring est souvent comparé à un circuit de karting. L'année dernière, c'est Max Verstappen - pour changer - qui avait démontré ses aptitudes à Mario Kart en esquivant les carapaces et peaux de banane qui ont tour à tour piégées les autres pilotes.

Sur ce circuit si lent et tortueux, il faut savoir réunir deux choses extrêmement importantes pour réaliser des tours rapides : une bonne entrée dans le virage et une bonne traction. L'enjeu sera donc de trouver cet équilibre aérodynamique pour les écuries afin de se présenter avec une monoplace compétitive au pays des eaux. Décrocher la pole position serait également une bonne idée puisque le Hungaroring est un des circuits où il est le plus difficile de dépasser. Étroit, crade et bosselé, cet autodrome promet de faire vivre un après-midi particulier à tous les pilotes, ce qui pourrait donner lieu à quelques surprises. Malgré ses défauts, l'asphalte hongrois permet donc d'assister à de bons combats. Outre le succès retentissant d'Esteban Ocon en 2021, tout le monde garde en mémoire l'haletante passe d’armes entre Verstappen et Hamilton survenue en 2019... Un scénario qui pourrait se répéter ce week-end !

Quoi de mieux qu’un petit tour de piste virtuel avec George Russell pour se familiariser avec ce circuit ?

Revivez la toute première pole du Britannique en 2022

MaxiMAX !

10/10. Avec 100% de victoires au terme des 10 premières courses disputées cette saison, l'écurie de l'inimitable Christian Horner ne laisse pas une miette à ses concurrents. Plus que jamais, « Red Bull donne des ailes » et cela ne semble pas près de changer, d'autant plus que la marque de boissons énergisantes va apporter des améliorations majeures sur sa cylindrée. En revoyant la dimension de ses pontons, la RB19 devrait encore être 2 dixièmes plus rapide... Difficile donc d'imaginer un autre vainqueur que Max Verstappen, premier lors de chacun des 6 derniers Grand Prix, qui caracole largement en tête du classement des pilotes. Un succès d'un pilote Red Bull en Hongrie semble être le pari safe ce week-end @1,30. Si Verstappen s'adjuge une 9e victoire en 11 courses (soit un ratio de victoire supérieur au record d'Alberto Ascari, vainqueur de 75 % des courses en 1952), votre mise sera multipliée par @1,33. Si Sergio Perez se réveille pour voler la vedette à son coéquipier néerlandais, vos gains seront boostés par @12. Faîtes vos jeux.

Pariez sur le pilote gagnant

La seconde jeunesse des anciens

Les papys font de la résistance et cela se ressent au classement. Si Max Verstappen fonce vers un troisième sacre de champion du monde consécutif et qu'il emmène Red Bull au sommet du classement des constructeurs dans son sillage, la deuxième place sur la grille est plus disputée et celle au classement plus ouverte. Deux vétérans se distinguent particulièrement depuis le début de la saison lorsqu'il s'agit d'accrocher une place sur le podium : Fernando Alonso et Lewis Hamilton. Les vieux briscards ont à cœur de faire honneur à leur réputation et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'ils savent montrer à tous les jeunes loups qu'ils sont toujours dans le coup. L'ex-champion du monde espagnol a déjà ramené 6 podiums à Aston Martin, tandis que Sir Lewis en compte 4 pour le compte de Mercedes. Ce week-end, la cote pour un podium del Nano est à @2,10, soit la même que pour le Britannique (@2,10). À vous de trancher !

Misez sur le podium

Norris dans son Lando

À la surprise générale, McLaren a retrouvé des couleurs à Silverstone ! L'équipe britannique a profité de ce Grand Prix à domicile pour tester ses nouvelles améliorations et le moins que l'on puisse dire, c'est que cela a très bien fonctionné. Complètement largués depuis le début de la saison, Lando Norris et Oscar Piastri se sont enfin invités à la fête pour jouer les premiers rôles. Résultat ? Une magnifique 2e place pour le jeune Anglais et une superbe 4e place pour le rookie australien ! De quoi redonner confiance à toute une écurie. Reste maintenant à confirmer tous ces beaux progrès en Hongrie : un nouveau podium de Norris est évalué à @3 (comme Leclerc), le premier de Piastri en Formule 1 est proposé à @12. Pour les plus prudents, il y a possibilité de parier sur les cotes Top 6 : une arrivée de Norris dans les 6 premières places multiplierait votre mise par @1,40 (soit la même cote que Leclerc), celle de Piastri par @3,15

Misez sur le Top 6

The Honey Badger is back !

Enfin, voici un beau coup à tenter : le Top 10 de Daniel Ricciardo (@2,85) ! Six mois seulement après avoir été mis au placard par McLaren, l'Australien fait son grand retour en F1, chez AlphaTauri, en lieu et place de Nyck de Vries. L'ex-pilote Red Bull parviendra-t-il à marquer les esprits (et des points) pour son come-back ? À vous d'en juger !

Misez sur le Top 10 de Ricciardo

Le planning du week-end

Vendredi 21 juillet
– Essais libres 1 à 13h30 (Canal+ Sport)
– Essais libres 2 à 17h00 (Canal+ Sport)

Samedi 22 juillet
– Essais libres 3 à 12h30 (Canal+ Sport)
– Pole Position à 14h (Winamax TV)
– Qualifications à 16h (Canal+Sport)

Dimanche 23 juillet
– Le GP commenté en direct à 14h55 (Winamax TV)
– Départ à 15h00 (Canal+)

Regardez Pole Position et vivez la course commentée sur Winamax TV !

Pour tout savoir sur ce Grand Prix de Hongrie, retrouvez Brice Germain et Lucas Parle F1 sur Winamax TV ce samedi à 14h, encadrés par le directeur d’écurie Emmanuel Moine. L'émission sera diffusée en direct sur notre chaine YouTube, mais également sur Molotov et Twitch.

Dimanche, dès 14h55, vous pourrez vivre la course en direct avec les commentaires de Brice et Emmanuel, toujours sur Winamax TV

Les pages à suivre

twitter

facebook

insta

tiktok

winatv

twitch 


Giggs

Ils comprendront dans cent ans.

Suivez Giggs sur Twitter