Grand Prix d'Autriche 2020 : tout sur la course

Par dans

C’est enfin reparti ! Après 3 mois de retard, la saison de F1 reprend en Autriche pour deux week-ends de suite ! Qui succèdera à Max Verstappen, vaillant vainqueur l’an dernier ? Réponse dimanche !

Le circuit

dfdfds

Construit en 1969, l’Österreichring accueille le Grand Prix d’Autriche dès l’année suivante, en 1970, avec une victoire de Jacky Ickx sur Ferrari. Depuis, le circuit de Spielberg a bien changé. En 1995, l’Österreichring devient le A1 Ring, avec un tracé bien plus court qui en fera petit à petit le circuit le plus rapide de la saison de Formule 1. Racheté puis rénové par Red Bull, l’A1 Ring devient le Red Bull Ring et accueille à nouveau à partir de 2014 une manche du championnat du monde de Formule 1. Pour la première fois de son histoire, le circuit accueillera cette année deux Grands Prix : le GP d’Autriche ce week-end, puis le GP de Styrie le week-end prochain.

Composé seulement de 8 virages, le Red Bull Ring n’est pas le circuit le plus court de la saison mais est de loin le circuit le plus rapide, avec un record de temps au tour qui descend chaque année plus près de la minute. Le record actuel, détenu par Charles Leclerc, est de 1’03'003. A Spielberg, ce n’est pas la vitesse de pointe qui compte mais l’adhérence et l’accélération. A ce jeu-là, c’est souvent Red Bull ou Mercedes qui gagne…

Pariez sur la course

Le palmarès

dsfdfsfds

Comme expliqué ci-dessus, Spielberg fait la part belle aux beaux chassis et aux grands pilotes. Au palmarès, on retrouve globalement très peu de surprises. Michael Schumacher, Mika Häkkinen, Lewis Hamilton, Nico Rosberg : tous les grands sont là. Depuis le retour du GP d’Autriche dans le calendrier en 2014, la domination de Mercedes, 4 fois sacrées entre 2014 et 2017, n’a été mise à mal que par Red Bull, avec deux victoires de rang de Max Verstappen. Le jeune crack Néerlandais réussira-t-il la passe de trois ce week-end, voire de quatre dans deux semaines ? L'écurie Red Bull, qui évoluera donc à domicile deux week-ends d’affilée, ne rêve que de ça.

Le point historique

dsdsfdfds

Bien que le Grand Prix d’Autriche 2019 fut incontestablement un incroyable moment de sport, regardons plutôt 20 ans en arrière, lors de la saison 1999. Après les qualifications, pas grand suspense n’animait le week-end : avec un Michael Schumacher sur la touche après sa blessure à la jambe quelques semaines auparavant, rien ne devait pouvoir empêcher le doublé des McLaren-Mercedes de Mika Häkkinen et David Coulthard, respectivement 1er et 2e sur la ligne. Manque de bol : Coulthard touche le Finlandais dans le 2e virage et l’envoie en dernière place après un tête-à-queue. La suite est une œuvre d’art : revanchard, le Finlandais remonte place par place, ne faisant qu’une bouchée de ses adversaires, pour finalement s’offrir une 3e place miraculeuse. Ces 4 petits points arrachés sur le circuit de Spielberg seront finalement décisifs : après une dernière victoire de haute volée à Suzuka deux mois plus tard, Häkkinen remporte son 2e titre de champion du monde avec 2 points de plus qu’Eddie Irvine, son dauphin.

Les favoris

ddsfsd

Sans trop de surprise, c’est bien évidemment Lewis Hamilton qui est le favori de cette première course. Même si peu d’indicateurs sont disponibles et que c’est globalement à l’aveugle que l’on entrera dans cette saison, nul doute que Mercedes sera toujours en haut du tableau. Lewis Hamilton vainqueur, c’est coté à 2,75 !

Double vainqueur en titre, Max Verstappen est l’outsider logique. Toujours très solide à Spielberg, le Néerlandais jouera la passe de trois sur un circuit qui lui a toujours réussi. Verstappen vainqueur, c’est @3,00.

Enfin, n’oublions pas Charles Leclerc, tout proche de décrocher la victoire l’an dernier. Après avoir vaillamment résisté à Verstappen, le Monégasque avait fini par craquer sur un dépassement très limite du Néerlandais. Seul bémol : bien que rien n’ait vraiment fuité, rien d’indique que Ferrari ait les armes cette année pour rivaliser avec les meilleurs, mais qui sait ? Leclerc sur la première marche du podium, c’est à @5,50.

Les cotes à tenter

Qui dit première course de la saison dit grosses cotes à prendre !

Si l’on en croit les essais hivernaux, c’est du côté de Racing Point que les values sont jouables. Avec une voiture très similaire à la Mercedes de l’an dernier, l’écurie rose peut avoir son coup à jouer. Un Sergio Perez dans le Top 6, par exemple, pourquoi pas ? A 2,00, le pari est intéressant.

Tentons également le pari Renault. Pourquoi, me direz-vous ? Eh bien tout simplement car l’écurie française a fait 2 jours d’essais sur le circuit de Spielberg il y a quelques mois, avant même que l’on sache que le circuit autrichien hébergerait deux courses cette saison. Cyril Abiteboule, le directeur de l’écurie française, a d’ailleurs bien expliqué sur Canal + qu’en cas de pluie, ces essais (effectués avec une voiture de 2018) pourraient compter et faciliter le travail des ingénieurs. Daniel Ricciardo dans le Top 6, c’est à 5,00 !

Et si vous aimez être joueurs, vous pouvez toujours miser sur la resurrection de l’écurie Williams. Au bord du gouffre l’an dernier, l’écurie britannique a montré de meilleures choses lors des essais hivernaux. Probablement pas suffisant pour jouer les points, mais bon, un petit George Russell dans les points @15, pour vibrer un peu, pourquoi pas !

Le planning du week-end

  • Vendredi 11h - Essais Libres 1
  • Vendredi 15h - Essais Libres 2
  • Samedi 12h - Essais Libres 3
  • Samedi 15h - Qualifications
  • Dimanche 15h10 - La course

Pariez sur le Grand Prix d'Autriche

Regardez Pole Position sur Winamax TV

sdfsfdsfd

Pour fêter la nouvelle saison, la grille de Winamax TV s’offre la Pole Position, votre émission Formule 1, présentée par Kinshu avec Emmanuel Moine. Rendez-vous samedi à 19h pour la première !

Les pages à suivre

sdsd @Winamax Sport


sd @Winamax.Sport


sdssddsd Winamax Sport


dsddd Winamax TV


dssss Pariez sur le sport


Charly

Kim Källström est mon idole de jeunesse. A part ça, j'ai eu une enfance plutôt heureuse.