GPL : Davidi Kitai drafté dans l’équipe de Fabsoul

Par dans

Parmi les 48 pros internationaux sélectionnés pour participer à la toute première édition de la Global Poker League : notre Belge préféré ! On fait le point.

Soirée de gala jeudi pour Alexandre Dreyfus: l’entrepreneur français organisait à Beverly Hills la toute première séance de « draft » de son ambitieuse Global Poker League, autrement dit le processus de sélection des membres des douze équipes (ou « franchises ») de cette compétition de poker d’un nouveau genre où l’argent passe au second plan derrière la performance et le « Team Spirit ».

Car pour réaliser son rêve de « sportifier » le poker et lui redonner une place dans le mainstream, Dreyfus a définitivement les yeux tournés vers l’Amérique : le « draft » est une véritable institution aux Etats-Unis, pratiqué aux plus hautes sphères du basketball, football, baseball, hockey sur glace…

Au cours de la soirée, chacun des managers des douze équipes s’est vu attribuer un « ordre de passage » tiré au hasard pour sélectionner ses poulains (avec une minute maximum autorisée pour chaque décision) et ainsi constituer une équipe de quatre joueurs parmi les 203 joueurs du Top 1000 GPI ayant exprimé leur envie de participer à la ligue.

Découvrez en fin d’article la formation complète des douze équipes (un manager et quatre sélections), avec entre parenthèse l’ordre dans lequel chaque joueur a été sélectionné. Vous y constaterez par exemple que :

L’équipe de Fabrice Soulier (les "Paris Aviators", probablement en hommage à feu l'Aviation Club de France) est uniquement composée de détenteurs de bracelets WSOP, dont Davidi Kitai, seul sélectionné parmi les trois pros du Team Winamax éligibles. Fabrice a appelé ElkY sur son premier tour de sélection : le gamer est au final le seul français choisi lors de cette draft, Benjamin Pollak, Sylvain Loosli, Brian Benhamou, Erwan Pecheux ou Guillaume Diaz n'ayant pas été "pickés".
Liv Boeree s’est jetée sur son boyfriend Igor Kurganov à la première occasion, avant de choisir sa meilleure amie Vanessa Selbst.
Max Pescatori avait tiré au sort le tout premier choix de cette draft, et a choisi son compatriote le plus en forme du moment : Mustapha Kanit.
Le Québécois Marc André Ladouceur a préféré prendre Mike McDonald comme premier choix, laissant Jonathan Duhamel partir dans l’équipe de Chris Moneymaker.
L’effectif des New York Rounders de Bryn Kenney est 100% américain (et 100% de qualité aussi).
André Akkari a attendu le troisième tour de sélection pour porter son choix sur un joueur brésilien, s’attachant d’abord les service des américains Darren Elias et Byron Kaverman.
Anatoly Filatov a foncé sur Dzmitry Urbanovich au premier tour, avant de piocher chez les russes pour constituer le reste de son équipe.
Les Berlin Bears de Philipp Gruissem ne comportent au final que deux joueurs allemands : son manager, et Dominik Nitsche.
Celina Lin a composé une équipe entièrement asiatique : cela ne fut pas trop difficile car ces joueurs sont très peu connus hors de leurs frontières.

Parmi les 48 joueurs sélectionnés ne figurent pas Antonio Esfandiari, qui s’est retiré à la dernière minute. Les joueurs les mieux classés au GPI ont tous été sélectionnés. Parmi les recalés, Benjamin Pollak (25e au GPI) a manifesté sa déception sur Twitter (voir ci-dessous), et des pros en vue comme Sam Chartier, Jeff Madsen, Andrew Chan ou encore Shannon Shorr ont eux aussi été mis de côté. Forcément, avec une telle quantité de talent disponible, il y allait forcément avoir des déçus.

Notez que ces douze équipes ne sont pas tout à fait complètes. Leurs managers ont en effet la possibilité de sélectionner une « wild card » et leur choix est entièrement libre : pro, amateur, légende du jeu, célébrité, grinder inconnu pas classé au GPI…

La suite : la ligue en elle-même, dont le programme est encore flou. Le site officiel de la Global Poker Ligue n’indique pas de date pour la tenue de la première des six étapes, mais donne quelques détails concernant le format de jeu, avec des SNG joués en ligne, des heads-ups en studio, et des compétitions jouées en public et diffusées sur Internet, le tout en No-Limit hold’em. Nous aurons le temps d’en reparler : les premières compétitions sont prévues pour la fin du mois de mars.

Benjamin Pollak l'a mauvaise - il est vrai que lui et Fabrice jouent chez le même sponsor...
 



Les 12 équipes draftées

(Entre parenthèses, l'ordre dans lequel chaque joueur a été selectionné, afin de vous donner une idée du "sex appeal" de chaque pro)

Rome Emperors – Max Pescatori
Mustapha Kanit (Italie) (#1)
Dario Sammartino (Italie) (#24)
Timothy Adams (Canada) (#25)
Walter Treccarichi (Italie) (#48)

Montreal Nationals – Marc André Ladouceur
Mike McDonald (Canada) (#2)
Martin Jacobson (Suède) (#23)
Pascal LeFrancois (Canada) (#26)
Xuan Liu (Canada) (#47)

New York Rounders – Bryn Kenney
Jason Mercier (USA) (#3)
Tom Marchese (USA) (#22)
Kevin MacPhee (USA) (#27)
Jason Wheeler (USA) (#46)

San Francisco Rush – Faraz Jaka
Phil Galfond (USA) (#4)
Tony Gregg (USA) (#21)
Kitty Kuo (Chine) (#28)
Anton Wigg (Suède) (#45)

Las Vegas Moneymakers – Chris Moneymaker
Anthony Zinno (USA) (#5)
Jonathan Dyuhamel (Canada) (#20)
Jake Cody (UK) (#29)
Jonathan Little (USA) (#44)

Sao Paulo Metropolitans – Andre Akkari
Darren Elias (USA) (#6)
Byron Kaverman (USA) (#19)
Thiago Nishijima (Brésil) (#30)
Joao Pires Simao (Brésil) (#43)

London Royals – Liv Boeree
Igor Kurganov (Russie) (#7)
Vanessa Selbst (USA) (#18)
Chris Moorman (UK) (#31)
Justin Bonomo (USA) (#42)

Moscow Wolverines – Anatoly Filatov
Dmitry Urbanovich (Pologne) (#8)
Vladimir Troyanovskiy (Russie) (#17)
Andrey Pateychuk (Russie) (#32)
Sergey Lebedev (Russie) (#41)

LA Sunset – Maria Ho
Fedor Holz (Allemagne) (#9)
Olivier Busquet (USA) (#16)
Eugene Katchalov (Ukraine) (#33)
Chance Kornuth (USA) (#40)

Berlin Bears – Philipp Gruissem
Brian Rast (USA) (#10)
Sorel Mizzi (Canada) (#15)
Dominik Nitsche (Allemagne) (#34)
Jeff Gross (USA) (#39)

Paris Aviators – Fabrice Soulier
ElkY (France) (#11)
Davidi Kitai (Belgique, Team Winamax) (#14)
George Danzer (Allemagne) (#35)
Mike Leah (Canada) (#38)

Hong Kong Stars – Celina Lin
Weiyi Zhang (Chine) (#12)
Raiden Kan (Hong King) (#13)
Dong Guo (Chine) (#36)
Bryan Huang (Singapour) (#37)

 


Benjo DiMeo

Triple vainqueur VSOP à Cognac.

Suivez Benjo DiMeo sur Twitter